Nostro Watch: The Weeping Angels (Doctor Who)

Deuxième Nostro Watch, où j’élucubre sur Doctor Who, les Anges Pleureurs, et Amy Pond.

Attention !!! Spoilers jusqu’à l’épisode 5 de la saison 7 de la série Doctor Who.

Publicités

5 réflexions sur “Nostro Watch: The Weeping Angels (Doctor Who)

  1. Les Daleks, c’est pas les poulpes ? J’ai vu qu’un seul épisode de Doctor Who, avec l’ancien acteur, et il y avait des pouples asservis dedans.

    (Ça faisait vachement série B, je trouve.)

    Sinon, quand je regarde des armes meurtrières jouer à 1 2 3 soleil, je m’attends, à la fin, à les voir moi-même bouger. Sinon, ça reste mystique jusqu’à la fin, et c’est pas cool.

    1. Maerlyn

      Les poulpes, ce sont les Oods. Les Daleks sont plutôt comparés à des boîtes de conserve.

      Le look série B de la série est totalement assumé, à la fois par héritage de la série classique, et aussi parce que les épisodes n’ont pas le budget de Game of Thrones (après, tout le monde n’accroche pas au style, c’est certain).

      Moi j’aime bien le concept de ne pas les voir bouger du tout pendant leur première apparition/épisode et j’aime bien de les faire bouger la fois d’après pour faire évoluer le concept. J’aime bien plein de choses en fait.

  2. Le problème avec les Anges, c’est que Blink était génial, et Moffat n’a jamais réussi à faire mieux.

    Mais le coup de la statue de la Liberté, c’était juste génial. On retrouve le côté kitsch de la série qu’il manque depuis le début de l’ère Moffat.
    Et puis ouais, pour la fin des Pond, la présence des Anges était obligatoire.

    1. Maerlyn

      « Le problème avec les Anges, c’est que Blink était génial, et Moffat n’a jamais réussi à faire mieux. »

      Mais en quoi c’est un problème en fait ? Blink est effectivement l’épisode où ils sont le plus iconiques, mais c’est pas pour ça que c’était une mauvaise idée de les réutiliser, et d’introduire de nouveaux concepts pour ne pas juste faire du c/c de Blink.

      1. A force de les voir et les revoir on perd la notion de peur, qui les démarque des Daleks ou des Cybermen par exemple. Ils étaient effrayants dans Blink, mais après ils ne faisaient pas peur quoi. Si bien que j’ai eu dû à comprendre pourquoi Amy les redoutait particulièrement

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s