Samidare c’est pas cher, Béluga c’est gratuit.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ototo soigne bien Samidare.

Plongez dans le Léthé, oubliez cette introduction, et revenons sur les faits.

sami1

Samidare est un seinen de Satoshi Mizukami, alias le mangaka au nom le plus classe de l’univers. Il est publié de 2005 à 2010 dans le Young King Ours aux côtés de mangas tels Hellsing, Sun-Ken Rock ou encore Excel Saga. La série se clôt au bout du dixième volume.

En 2012, Ototo publie le manga en France, et c’est l’apocalypse au niveau des ventes. L’éditeur décide alors de faire une couverture spéciale pour le premier tome à l’occasion d’Halloween, histoire de booster un peu leur commerce. Et au final, c’est la série entière qui a droit à de nouvelles jaquettes, très différentes des japonaises, mais nettement plus classes. Les tomes 2 et 3 sont ressortis en avril, et pour les suivants, il faudra attendre fin juin.

Sur Manga-News, j’entendais souvent Raismith et Koiwai parler en bien de Samidare, et comme j’ai confiance en leurs goûts, la série m’intriguait. Mais je n’ai jamais eu l’occasion de la commencer, d’une part parce que je n’ai pas accès aux mangas de Taifu/Ototo près de chez moi et d’autre part parce que j’attendais que la série soit entièrement recouverte.

Mais voilà, si je parle de Samidare aujourd’hui, c’est que j’ai failli dans mon attente et que je me suis décidé à l’acheter. « Pourquoi donc ? », me demanderiez-vous si je vous en avez laissé l’occasion. Tout simplement parce que Béluga (le monde étant bien fait, je le présenterai plus tard) m’a rappelé que le premier tome de la série est disponible à 3 euros en ce moment. Cool, n’est-ce pas ?

sami

Parlons un peu de ce que raconte le manga tout de même. Pour faire simple: dans le ciel, il y a un marteau géant, qui menace de détruire la Terre; alors un lézard demande à un étudiant banal, qui a obtenu des pouvoirs de télékinésie, d’aider la princesse Samidare à sauver la Terre; mais celui-ci refuse, préférant utiliser son pouvoir pour soulever les jupes des filles. Voilà voilà.

Ca peut paraître un peu idiot, mais pourtant c’est génial ! L’humour de Mizukami est ravageur. L’histoire est prenante du fait qu’on s’attache vite aux personnages. Ils ont tous un petit quelque chose qui les rend différents dans leur excentricité. En plus, le manga parvient à être sérieux et à passionner quand il le faut, si bien qu’il est difficile de lâcher le premier tome des mains. Il faut bien avouer que Mizukami n’est pas le dessinateur le plus doué du siècle, mais ce n’est pas moche pour autant. Le manga parvient à rester lisible durant les scènes d’action, et les monstres ont vraiment de la gueule !

Enfin bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour le premier volume, et je vous invite vivement à le découvrir. Pour 3 euros, vous ne risquez pas grand chose…

Et si vous voulez vous faire votre propre avis avant de l’acheter, sachez que les deux premiers chapitres du manga sont disponibles sur le site de l’éditeur.

Maintenant, souvenez-vous de l’introduction.

beluga

C’est assez de Samidare, parlons de Béluga. Il s’agit d’un illustrateur multifonction très sympa que j’ai eu l’occasion de rencontrer grâce à Twitter. Des dessins ésotériques en noir et blanc aux collages mélangeant des animaux marins à des officiers nazis, le panel de ses illustrations est assez large. Elles ont toutes en commun d’être très bien inspirées. Plus que sa qualité d’exécution, j’admire l’inventivité de ses compositions. Classieux et drôles, je vous recommande de jeter un coup d’œil à ses travaux sur sa page Facebook.

C’est un peu brutal comme moyen de clôturer un article, non ? Alors finissons en chanson:

Publicités

12 réflexions sur “Samidare c’est pas cher, Béluga c’est gratuit.

  1. C’est une excellente série, j’ai été conquise dès le 1er tome. D’ailleurs j’ai gagné au concours organisé par MN. Bobo si tu es intéressé par la série je t’envoie le tome 1 dès que je le reçois. Meloku si tu veux les nouvelles couvertures du tome 1 à 5, elles sont à toi =)

  2. J’ai aussi profité de l’offre à 3€ pour tenter Samidare. Ca fait un moment que je réfléchissais à essayer ou non ce nouveau titre. Mais le chapitre gratuit disponible en librairie ne m’avait pas trop convaincue: le héros à lunettes ressemblant à un Keitarou, ou encore le côté petites culottes, le fait d’avoir une nana barrée qui va changer la vie du héros, tout ça ne me plaisait pas trop, car trop dans un délire « otaku » je dirais. Et finalement, en l’offrant à un ami, j’ai eu envie de réessayer. Le dessin m’a toujours plu par contre, j’ai peut-être mauvais goût à ce niveau, surtout le lézard ou encore les monstres ^^ .

    Et finalement, c’est une excellente surprise. Les personnages sont quand même bien barrés, surtout le héros finalement, plus imprévisible que je ne le pensais. Pour le moment, le volume 1 m’a beaucoup plu et je continuerai donc la série. La qualité d’écriture semble en effet bel et bien présente.

    1. Au niveau du dessin j’ai trouvé quelques approximations au niveau de la perspective et surtout des yeux, mais rien de bien grave (c’est pas Kurumada :3 ). Et je trouve également que l’auteur a un style un peu « vieillot » mais qui a son charme, mais qui peut rebuter certains, notamment les jeunes lecteurs. En revanche je n’ai rien à redire sur le design des personnages (surtout les non-humains), j’adhère à fond =D

  3. Ping : Samidare, le concours que je n’ai pas gagné. | Heaven Manga

  4. Ping : Les meilleurs mangas de 2013 | Nostroblog

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s