Coucou, c’est le Lobby LGBT et le Gender, on vient détruire le monde !

Le débat sur le Mariage Pour Tous s’est déroulé dans un climat parfaitement apaisé, sans aucune violence et sans aucun débordement. Pas d’homophobie, même, vu que ça n’existe pas. Tellement bien, qu’il était passé comme une lettre à LaPoste. Autrement dit, il s’est perdu en route et le temps de s’en rendre compte, il était trop tard.

MICHEL

[Ironie de l’histoire : ceux qui, comme Michel, réfutent l’homophobie ont inventé « la cathophobie » et « l’hétérophobie ».]

En effet, à part les « arguments » bateaux que j’ai envoyé valdinguer ailleurs la dernière fois, la Manif Pour Tous, ses représentants et ses fidèles ont tous dérivé. Pire que la banquise et la fonte des glaces.

Ainsi, comme l’ont largement montré les longues heures à l’Assemblée Nationale, les seuls discours des opposants portaient sur l’adoption, la PMA et la GPA. Et seule l’une des trois est véritablement dans le champ de la loi, par relation de cause à effet (les couples mariés pouvant adopter, les couples de même sexe peuvent faire de même, désormais). Et c’est tout. Nada des deux autres sigles.

Alors pourquoi tout ce bordel ? Pourquoi agiter cet épouvantail, à part pour faire peur à Mamie Ginette qui craint vraiment beaucoup qu’on loue le ventre de sa petite-fille pour qu’elle fasse des gosses au plus offrant, comme les enchères sur ebay.

Comment peux-t-on essayer de raisonner des gens à qui on assure que non, ce n’était pas dans le projet de loi, pendant que eux te contredisent sans t’écouter en t’affirmant que si ? Alors qu’il suffit de lire le projet de loi. Mais il faut croire qu’on peut débattre d’une loi sans en connaître le contenu. Un peu comme ces élèves qui baragouinent une dissertation sans avoir lu l’oeuvre étudiée (je ne vise personne en particulier mais je t’autorise à te sentir visé, c’est cadeau).

boutin

Les plus virulents affirment avec force et courage (?) que le mariage gay est la porte ouverte à tous les maux. Que c’est « la suite logique » (coucou Christine). D’autant plus que la loi est désormais votée, promulguée et appliquée. Ah bon. Quand bien même on leur affirmerait que les pays ayant légalisé le mariage pour tous n’ont pas fait de même avec la PMA ou la GPA, que des pays ont validé cette dernière sans le premier, bref, que des tas de configurations existent et prouvent qu’il n’y a pas de logique en la matière; non, ils n’en démordent pas. Les homosexuels vont détruire la civilisation. Mais c’est dit sans aucune homophobie, alors ça va. Bisous.

Moi-même, je ne peux pas dire que je connais le sujet sur le bout des doigts, mais déjà plus, a priori, que ceux-là qui manifestent pour les « droits de l’enfant ». Oui, je mets des guillemets à « droits de l’enfant » comme certains mettent des guillemets à mariage quand il s’agit de deux femmes ou de deux hommes (toujours sans aucune homophobie, c’est juste leur conscience, bien entendu).

tugdu

Je n’ai pas l’intention de passer tous leurs « arguments » en revue (je mettrai des « arguments » entre  guillemets. Un argument, c’est réfléchi & structuré). Je l’ai plus ou moins bien fait la dernière fois, et je n’aime pas me répéter.

Comme on l’a découvert, pour l’écrasante majorité de ce mouvement qu’on espérerait mort et enterré mais qui s’accroche vaille que vaille à la vie, seule la filiation biologique compte. Le reste, ça n’existe pas. (Je ne vous ferais pas le coup de l’Immaculée Conception, ce serait mesquin de ma part.)

Or l’Aide Médicale à la Procréation (AMP), devenue pour une raison inconnue PMA (Procréation Médicalement Assistée) au cours de ce « débat », ignore l’identité du « père » biologique, puisque le donneur de sperme est et reste anonyme (s’il y a recours à un donneur, du moins, puisque ça n’est pas toujours le cas). Et ça, ça défrise les opposants au mariage.

Mais que maintenant. Maintenant que les couples de femmes vont pouvoir se marier, avec les beaux jours qui reviennent (quoique pour ce dernier point, côté météo, ce n’est pas encore sûr). Opportunisme ? Homophobie ?

Mais là où ces gens auraient pu montrer leur cohérence, au moins un minimum, en se battant contre la PMA dès sa mise en pratique il y a une trentaine d’années, on ne retrouve que du vide. Pareil, aucune trace de manifestation contre l’accouchement sous X, qui prive tout autant l’enfant d’un lien biologique soit-disant crucial pour le développement psychologique et affectif. Aucune manif’ non plus lors de la mise en place de l’adoption par un célibataire, qui prive délibérément l’enfant d’un référent masculin ou féminin et détruit donc sa capacité à s’adapter à la société. On devrait donc, aujourd’hui, se retrouver avec des milliers -que dis-je ?- des millions de sociopathes !

pma2

Et ces gentilles personnes ne se réveillent que maintenant. Quel bel hasard. Nan, parce que, quand même, c’est bien joli de dire « j’ai toujours été contre, depuis, genre, ma plus tendre enfance », c’est bien pratique pour se dédouaner de toute accusation d’homophobie soit disant mal placée, mais bon, quand il s’agit de joindre les actes à la parole, là, y a moins de monde. Preuve : la manif du 26 mai n’a pas joué du tout sur ces tableaux-là. Et personne ne compte revenir là-dessus.

Mais plutôt de se battre pour la désanonymation du don (ce qui serait plus logique), ils préfèrent interdire la PMA. Aux lesbiennes d’abord, et on s’y prend avec un an d’avance pour être sûr d’être dans les temps, on sait jamais, la loi Famille étant prévue pour fin 2013, faudrait pas être en retard, quoi. Et un jour, peut-être, on se battra pour l’interdire aux couples hétéros. Si on a le temps. C’est pas pressé, non plus. C’est pas important, eux vont pas détruire la civilisation française.

Pour eux, tous les enfants issus d’une IAD (Insémination Avec Donneur), tous sans aucune exception, souffrent de pas connaître le type qui a foutu son sperme dans un tube en verre. C’est tellement important de savoir ça. Le meilleur argument (?) des opposants au mariage, ce sont les témoignages recueillis par l’association Procréation Médicalement Anonyme. Ces enfants, aujourd’hui adultes, souffrent, et cette souffrance doit être prise en compte : interdisons la PMA en interdisant le mariage pour tous même si les deux ne sont pas liés. Ceci n’est malheureusement pas du tout caricaturé.

Surtout que le champ d’action de cette assoc’, c’est le droit d’accès aux données pour l’instant confidentielles concernant le donneur anonyme. Aucune prise de position contre ou en faveur de la loi qui préoccupait ces manifestants. Ce qui n’empêche pas ces derniers de récupérer ce genre de témoignages avec une délectation malsaine. Et de mauvais goût. Mais bon, on connaît le talent de la Manif Pour Tous pour la récupération de tout ce qui peut leur tomber sous la main.

En France, chaque année, ce sont plus de 20 000 enfants qui naissent via PMA. Un enfant sur 40. La PMA avec donneur et donc anonymat de l’un des liens biologiques concerne évidemment moins de naissances : en 2009, 1110 enfants sont nés grâce à un don de spermatozoïdes et 190 grâce à un don d’ovocytes. 1300 au total donc. Si ces chiffres sont stables d’un année sur l’autre, alors c’est peu, finalement. Tout de suite, ça permet de relativiser les « nombreux » témoignages. Non pas relativiser leur vécu, mais leur nombre. Qu’on soit clair. Parce que, encore une fois, des gens qui ne veulent pas légiférer en fonction d’une minorité en cite une autre en contre-exemple, c’est cocasse.

Quant à la GPA, étant interdite en France, elle le restera. Et si jamais elle est légalisée, elle le sera pour tous, sans discrimination. Et le sacro-saint couple « papa-maman » ne sera pas le dernier à en profiter… Bien au contraire.

grosj

Mais, loin d’être fatigués, le nouveau cheval de bataille des antis se dévoile, ils s’agit de l’affreuse théorie du genre, le célèbre Gender, parfois écrit Djandeur pour aidé à la prononciation de l’accent anglais qui est, ma foi, difficile à dire, lire, comprendre. Olala ça fait peur.

Le Gender, qu’on dit toujours à l’anglaise pour montrer que c’est pas d’origine française et que donc faut se méfier de tout ce qui n’est pas français. Le Gender, cette idéologie néfaste qui veut que les filles deviennent des garçons et que les garçons jouent avec des poupées Barbie.

Le Gender, cette invention du lobby LGBT pour détruire le monde, mais d’abord la France, pays des Droits de l’Homme. Quand la France, Phare de l’Humanité, sombrera, alors la Terre sera condamnée…

Sauf que. Déjà, ce n’est pas, ce ne sont pas, des théories. Mais des études. On ne théorise pas, on étudie. En fait, il n’y a que les opposants pour parler de « théorie » et non d’études. Ce qui prouve qu’ils connaissent bien le sujet. Comme j’ai beaucoup écrit, je laisse ces sages paroles expliquer de quoi il retourne véritablement. Mais si vous préférez plus long, cet article est fait pour vous.

MARIE

Comme je suis gentil, j’ai tout remis dans l’ordre de parution, ça vous évite d’avoir à lire de bas en haut. Merci, de rien.

Quant à ceux qui se demanderaient, avec raison, pourquoi avoir mis la PMA et le Gender dans le même panier-article, c’est parce que les opposants sont exactement les mêmes, mais surtout, par flemme. Flemme d’avoir à revenir sur le sujet plus tard. C’est dit, c’est fait. Maintenant, on passe à autre chose et on arrête les conneries.

Publicités

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s