L’Attaque des Titans : avis d’un contestataire

On l’attendait, c’était censé être le manga de l’année, celui qui allait nous en mettre plein la vue, et il est là : L’Attaque des Titans, manga de Hajime Isayama, publié en France chez Pika avec à son actif deux tomes (dix au Japon, en cours).

Image

Et il n’a pas franchement failli à ce principe : il est acclamé par les foules et la presse, et est déjà un succès commercial apparemment. Seulement voilà, il y a toujours des gens qui vont à contre-courant de l’avis général, vous savez, les emmerdeurs qui viennent vous péter votre emballement. Cette fois, ce sera moi.

Alors attention, je suis de ceux qui ne critiquent pas les goûts. Vous aimez Satan 666 ou GTO ? Tant mieux pour vous si vous prenez votre pied en lisant deux des mangas que je déteste le plus au monde. Je ne dirai pas que vous lisez de la merde, mais que je n’aime pas. Il en sera de même pour L’Attaque des Titans.

Au demeurant, d’ailleurs, j’étais parti avec un a priori positif. Le concept me plaisait, les quelques visuels auxquels ont avait droit n’étaient pas dégueulasses. Et d’ailleurs, au final, ça se lit plutôt bien. C’est au niveau de l’analyse que ça coince. Des défauts m’ont pété à la figure, et pour un manga qui se veut novateur, ça m’a posé un souci.

Donc, le synopsis : l’humanité s’est créée une énorme forteresse afin de se protéger des Titans, des êtres humanoïdes gigantesques qui ne pensent qu’à se rassasier d’humains. Il n’a y a pas eu d’attaque depuis cent ans, du coup, les humains ont fini par se la couler douce. Pas de bol, un Titan qui dépasse en taille le mur érigé par les humains attaque, laissant ainsi pénétrer d’autres titans qui se livrent à un véritable carnage. Eren, le héros de l’histoire, s’est toujours juré d’entrer dans les forces armées pour vaincre ces monstres et découvrir le monde extérieur, il n’en est que plus convaincu maintenant que les Titans ont pris tout ce qu’il avait. Accompagné de son amie Mikasa, étrangement surpuissante en terme de réflexe et de force, ils intègrent donc ces fameuses forces spéciales.

ImageHum, ça sent la quatrième de couverture foireuse avec du spoil facile.

Pour commencer, je ne reviendrai pas sur les dessins : c’est bourré d’erreurs de proportions et ça ressemble plus à des nemu bien détaillés qu’à des vrais planches, mais c’est âpre et glauque, à l’image de l’ambiance voulue par l’auteur.

Pour le reste, c’est… classique. Outre le début de concept, cette fameuse avancée des titans sur les terres humaines et la peur qu’ils inspirent, le caractère des personnages ne me parait aucunement nouveau. Pour l’instant, seuls trois personnages ont été mis en avant dans les deux premiers volumes : Eren le meneur, Mikasa sa meilleure amie, froide et super-balèze, et Armin, le poltron intello de service.

Je n’ai pas été pris d’empathie souvent pour ces personnages (et pourtant il y a matière, il leur arrive quelques saloperies quand même). Et ça, c’est dû au faut que… je n’y crois pas. Je n’arrive pas à m’immerger dans cet univers, qui a finalement été décrit au lance-pierre pour laisser place de suite à des carnages de Titans, et dont les protagonistes sont d’un classicisme pas possible. Eren est l’archétype du héros qui s’engage dans une cause par conviction/drame personnel (homologues : comme Edward Elric de Fullmetal Alchemist par exemple), Mikasa est l’archétype du personnage tellement froid qu’il en est ridicule (comme Rei dans Evangelion, ou Sai dans Naruto) ; quant à Armin, je ne pense pas avoir croisé ce genre d’archétype depuis Code Lyoko. Eh ouais.

Franchement, le concept, l’histoire peuvent donner quelque chose de sympa. Mais pour les personnages, ça se profile mal. Ils rentrent tous dans un moule, sans pour autant avoir une espèce de force de caractère venant des tripes qui pourrait me les faire apparaitre sympathique, comme Shûzo dans L’Autre Monde. Celui-là, c’est un vrai chevalier blanc, mais bowdel, il dégage une force spirituelle d’enfer.

Faisons un point sur la violence : on a souvent décrit cette série comme très dure. Elle l’est, mais pas tant que ça dans le visuel. On voit juste des humains se faire manger par plus gros qu’eux. J’ai plus détourné le regard dans Berserk ou Gantz, voire Hunter X Hunter et Neuro pour rester dans le shônen. L’auteur ne fait d’ailleurs pas le sadique en montrant à tout va des morceaux de cadavre. Il le fait un peu mais n’insiste pas lourdement sur l’horreur comme d’autres le feraient. Reste le design un peu cracra de certains Titans qui laissent apparaitre muscles et os.

ImageTout n’est pas à jeter : ce passage est convaincant.

Concernant le scénario… comme je l’ai dit, on peut faire quelque chose de très bien avec ces bases. Reste que si l’univers apparait déjà cohérent, je trouve que l’auteur ne l’a pas encore assez présenté, là où il a préféré rentrer dans le vif du sujet rapidement. Et sinon, certaines chutes sont très très prévisibles, c’est bien dommage. D’autres trucs relève du pur foutage de tronche, notamment la force et les réflexes de Mikasa, qui viennent carrément de nulle part. Quitte à ce qu’elle soit particulièrement forte, autant ne pas tenter de le justifier de cette manière et dire que c’est son tempérament.

Cela dit, je suis dur, mais c’est la première série de l’auteur et nous n’en sommes qu’au tome deux. J’attends quand même la suite avant d’être fataliste, laissons lui sa chance au jeunot.

Publicités

19 réflexions sur “L’Attaque des Titans : avis d’un contestataire

  1. Arale

    Je te rejoins sur tout mais pas sur Mikasa, j’aime bien les personnages froids dans ce genre :p. Mais bon, au final je suis aussi enthousiaste que toi sur la série…
    Et bien vu la ressemblance entre Armin et Jérémy de Code Lyoko ^_^. Maintenant que tu le dis ça m’apparait comme une évidence.

    Et sinon, comment ça se fait que tu détestes GTO oO? Je pensais pas ça possible..

  2. Bonjour !
    J’ai bien aimé le manga (le côté oppressant, le design des titans) mais je comprends ton point de vue. Par contre je laisse un commentaire car je suis surpris de ne pas retrouver le point qui m’a déçu dans ces 2 premiers volumes. -Attention spoil pour ceux qui n’ont pas lu- Je précise tout d’abord que je suis la publication fr, que je ne suis pas du tout au courant de la suite, et que je ne souhaite pas recevoir d’indices de lecteurs de scans (sans animosité aucune, je ne veux pas gâcher ma lecture). Donc le point auquel je n’ai pas adhéré, c’est la fin de ce volume 2. C’est bien beau de me présenter la série comme « une véritable boucherie où tout le monde y passe, où l’avenir des héros est incertain » si c’est pour retrouver Eren à la fin du volume 2 ressuscité et régénéré. Je suis un grand fan de Gantz pour le côté « personne n’est immortel », ainsi que des young genre « Terra Formars » ou « Higanjima ». Là on voit vraiment que c’est un shonen. Et j’ai très peur que ça vire en power up « on peut combattre les titans à armes égales en se transformant ».

    Enfin bref c’est un avis totalement subjectif basé sur mes attentes. Mais j’aimerais savoir ce que tu en penses.

  3. @Arale : hahaha, on me regarde souvent avec des gros yeux quand je dis que je n’aime pas GTO =b L’humour me passe complètement au-dessus de la tête et il y a deux-trois p’tits autres trucs qui me pourrissent la lecture. Et je sais que sur LBS, il y en a d’autres qui n’aiment pas !

    @Yomikun : salut et bienvenue sur Nostroblog ! Je ne crois pas t’avoir déjà vu poster donc merci beaucoup de nous lire et d’avoir pris le temps d’écrire ce message !

    Concernant le point que tu soulèves, ce n’est étrangement pas ce qui m’a le plus gêné. Bizarrement, j’ai éprouvé une sorte de soulagement à ce moment précis. C’est là que ça casse un peu mon argumentaire, parce que je ne trouve pourtant pas les persos attachants. J’ai même mis que je n’ai pas été souvent pris d’empathie pour eux. Mais justement, je n’ai pas mis « jamaisé, et je pensais justement à ce passage. C’est peut-être symptomatique des scénarios faibles, où on se réjouit sur un passage moyen =b

    Mais je l’ai écrit, L’Attaque des Titans se lit bien, c’est au niveau de l’analyse que ça coince. Et c’est sûr que ce passage s’ajoute aux tares du scénario.

  4. J’ai déjà donné mon avis sur La Base Secrete, mais fuck la choucroute, je vais continuer un peu ici.

    {spoilers}
    Concernant la pseudo révélation de la fin du volume 2, j’ai été déçu, non pas par la révélation, mais par le fait que l’état titanesque d’Eren ne soit pas permanent.
    Le côté « révélation », je suis persuadé que ce n’était pas sensé en être une. Dès la première apparition du titan, n’importe quel lecteur de shonen sait très bien qu’il s’agit d’Eren, et je pense que l’auteur en était conscient (en tout cas, je l’espère).
    En revanche, j’aurais trouvé ça beaucoup plus intéressant si Eren avait été transformé de façon définitive. Ça lui aurait donné un côté Hulk à la japonaise (mais qui reste bloqué en Hullk).
    {/spoilers}

    C’est vrai que le trio principal est très classique, mais en même temps le shonen a des codes très forts, et pour un auteur « débutant » ça peut être très pratique pour se repérer. Deux volumes ça me parait trop peu pour juger L’Attaque Des Titans. On peut critiquer les dessins (par exemple je n’aime pas du tout les designs des titans), le découpage assez approximatif par moments, ou même cette base de personnages très très classique. Par contre, je pense que c’est un manga qui peut (et j »aurais tendence à penser « qui va ») se démarquer par son univers et son ambiance (j’y reviendrais plus loin, pour finir sur une note positive).

    Par contre, ce ne semble pas être ton cas, Rai, mais j’ai l’impression qu’énormément de gens décrient L’Attaque Des Titans pour la simple raison que c’est une oeuvre qui fait un petit buzz (et que donc c’est hype de la détester). C’est très courant sur le net, mais ça m’énerve à chaque fois, donc faut que j’en parle pour me calmer ;)

    Pour terminer, vu qu’il débute dans la profession, je pense que l’éditeur doit pas mal baliser le terrain de l’auteur – normal -, d’où le côté shonen classique. Si Hajime Isayama arrive à contourner ça, ou à acquérir plus de liberté pour développer son univers, ça pourrait vite devenir énorme.

    1. Ah ben comme je l’ai dit, j’étais parti pour aimer. Je pense pas que l’effet buzz joue dans mon appréciation. Par exemple, je viens de lire le premier tome de Green Blood, sur-promotionné à la Japan Expo, adulé par énormément de monde déjà semble-t-il, et j’ai adoré, mais c’est bourré de défauts et un collègue de MN n’a pas manqué de le souligner. Comme L’Attaque des Titans, c’est plutôt lisse, mais le cadre est inédit et j’y trouve une cinématographie pas dégueu dans le découpage.

      Ce qui reste un peu chiant malgré tout avec L’Attaque des Titans, c’est qu’on nous le vend comme un truc révolutionnaire, alors que manifestement, ça n’en a pas l’air à la lecture. Après, c’est comme tout, l’auteur peut faire un twist qui met sur les fesses. C’est le cas de HxH. Qu’on aime ou qu’on aime, l’auteur s’est totalement du shônen classique auquel il se destinait dès qu’il a commencé l’arc de Greed Island et des Kimera Ants.

  5. L’avis d’un gars qui n’a rien à faire ici, étant donné qu’il n’a vu que l’anime (qu’il a abandonné après l’épisode 6).

    J’ai trouvé les scènes d’action bien rythmées et réussies, ce qui constitue le sel de l’anime. C’est sûrement aussi le cas dans le manga. Par contre, niveau tactique et crédibilité, ben zéro quoi. Globalement, le même schéma est systématiquement appliqué : les hommes touchent le fond, mais le leitmotiv de la série fait surface (« L’humanité va se relever »). Pourtant, aucun vrai plan n’est échafaudé. À chaque fois, les titans font le coup de la blitzkrieg et, au milieu de la débâcle, les hommes qui en veulent à nouveau optent toujours pour l’attaque frontale… qui finit en boucherie. Résultat, le moral retombe à zéro et la leçon n’est jamais retenue. Au mieux, on se paye les piteuses ruses d’Armin. Sinon peut-être qu’en s’entraînant plus à entailler des nuques géantes, ça passera. Non, humain, tu te trompes et tu t’obstines. On soustrait aux hommes de ce monde la perfectibilité. À la place, on a le droit à des pseudo-questions du style : « Pourquoi j’ai pas bougé quand ils allaient se faire tuer ? » Pathos pas top.

    [spoiler]
    Là où je me suis arrêté, on comprend que le salut des hommes ne viendra pas d’un sursaut stratégique, mais de la providentielle transformation d’Eren. On en revient donc à du mecha, déguisé mais primitif. J’ai d’ailleurs l’impression que l’auteur reprend la recette Evangelion : une humanité en voie d’extinction, la jeunesse comme seul espoir et un jeune au cœur d’un organisme surhumain (et berserk pour sa première apparition). On franchit d’ailleurs une étape supplémentaire dans le genre du géant comme prolongement du héros. Le « pilote » devient ici le noyau de l’organisme. Peut-être Isayama réserve-t-il quelques bonnes surprises quant à l’origine des titans.
    [/spoiler]

    Pas mal, mais avec des persos à la ramasse et une intrigue qui peine à décoller et à convaincre, ça sent quand même un peu l’andouillette.

    1. Juste pour te répondre vite fait V, on ne peut pas juger le manga avec sa version animée. Les personnages ont été conifiés pour faire du buzz sur leur caractère et leur réaction (le coup de la patate, l’autre qui pète, etc.),ce qui les rend irritables au possible, et pas crédibles pour un sou. De plus, plein d’éléments ont été ajoutés au manga (toute la phase d’entrainant militaire n’est pas dans le manga par exemple).

      La comparaison avec Evangelion est bien vue, surtout dans le sens où ce genre de colosse est souvent rattaché à des divinités. Pour ma part, ça m’a surtout fait penser à deux jeux vidéo: Majora’s Mask et Shadow of the colossus.

    2. Tu as mis le doigt sur un truc qui ne m’avait pas sauté à la gueule. Franchement, c’est peut-être une première série, une première expérience pour l’auteur, mais je ne peux décemment pas dire que c’est une série exceptionnelle pour le moment. Faut voir ce que ça va donner par la suite.

  6. Valentrain

    Je suis plutôt d’accord avec toi, je n’arrive pas trop à m’habituer aux dessins. Pour ce qui est de Mikasa, elle est beaucoup plus empathique dans l’anime que dans le manga.

  7. Yuan

    Bon bon, ya pas mal de choses qui hérissent le poil, ah bon ? la phase entrainement n’est pas dans le manga? et si vous attendiez le tome 4?
    Ensuite, Attention spoiler tome 1/2; ok Eren qui se fait lamentablement bouffé dans le tome 1, faut pas me dire que c’était prévisible qu’on le voit réapparaitre en titan quand même, c’est assez imprévisible comme scénario, ça éveille des questions assez importantes: comment? pourquoi? qui?
    Effectivement; pas d’attaque pendant 100 ans, et la pouf… ca ne s’arrête plus. pourquoi? ca aussi c’est prévisible comme réponse? Ayant lu la totalité des tomes paru en japonais jusqu’à maintenant je peux vous dire que vous n’êtes absolument pas au bout de vos peines. Cela vous fera sans doute changer d’avis qui sait :)
    De plus, je suis à peu près certaine que vous serez pas en mesure de deviner tout ce qui se cache derrière

    La seule chose qui m’a un peu gonfler c’est l’anime vers les épisode 8 jusqu’à maintenant… bordel il se passe rien … c’est lent, peu d’action par épisode et le rythme pas mal ralenti par rapport au départ.

    Pour finir, laissez une chance à la suite des tomes, tous les protagonistes n’ont pas encore fait leur apparition; l’escouade des explorateurs contient quelques personnalités très intéressantes :3

    1. [spoiler]Qu’il devienne un Titan, peut-être pas… Par contre, le Titan qui bouffe ses congénères, j’ai pas mis longtemps avant de comprendre que c’était Eren. Et l’auteur, lui, a tenu trop longtemps le suspense là-dessus, ce qui fait que la révélation est un pétard mouillé.[/spoiler]

  8. J’avais lu la critique sur Paoru.Fr, eh bien figure toi qu’il relève les mêmes erreurs que toi, ou à pu près, à la différence qu’il finit sur une note plus enthousiaste parce qu’il trouvait le coup des géants novateurs. Pour ma part, je ne trouve pas que cela suffice à donner un nouveau souffler au genre survival, bon article V !

  9. Ping : Les meilleurs mangas de 2013 | Nostroblog

  10. OtakuGirl

    Je comprends ton point de vue sur l’attaque des titans ^.^ perso j’adore ce manga, et j’aime beaucoup les dessins (je les trouve originaux mais un peu trop pour certains). L’auteur est débutant, donc c’est normal qu’il y ait des petits problèmes de proportions, mais ça devrait s’améliorer dans 2/3 ans. C’est dommage que tu n’aimes pas GTO…c’est pourtant un super manga, je trouvais impossible de ne pas l’aimer. Sinon le trio me fait aussi un peu penser à Naruto, mais ça m’a pas trop dérangée. (sauf gantz, peut être parce que j’ai 12 ans seulement…le drama a l’air cool, mais l’anime est assez dégueulasse.) Pour ma part j’adore le côté titan d’Eren. Il est plus puissant que d’hab et se laisse pas facilement bouffer par les titans (à part qu’un moment il a plus de bras tellement les titans les lui ont bouffés…) si c’était du spoil, je suis désolée…

  11. Hannah

    Je ne te suis pas trop dans ton point de vue…
    Je suis déçue car honnêtement, tu t’arrêtes exactement sur les mêmes details que toooous les détraqueurs de SNK, qui jouent sur des details dépendant simplement de la sensibilité de chacun. Bon, j’exagère, tu restes assez optimiste, on voit que t’es pas là pour casser la série mais pour donner un avis… Qui manque peut être un peu d’objectivité.
    Tout d’abord, je trouve les graphismes très beaux, plein de personnalité, il est très rapide de cerner les personnages qui ne se ressemblent absolument pas les uns les autres ! Le trait est vraiment sensible, et je trouve aussi que le non respect des proportions soutient le côté glauque, mais pas seulement : il représente bien l’imperfection de notre monde, l’imperfection des gens et ça fait du bien. Ça fait du bien de pas voir des gens parfaits, si parfaits qu’on croirait voir des androïdes (bon, ça existe pas encore, certes) ou des poupées. Ça fait du bien de voir des gros pifs comme celui d’Annie ou de gros monstres degueulasses parce que c’est probablement à ca que ressemble vraiment le monde, plus qu’à un ensemble de formes géométriques finement maîtrisées.
    Effectivement, l’intrigue est facile, les personnages principaux sont assez deja vus, mais c’est ce qu’il faut pour que ça fonctionne non ? Ben oui, SNK, c’est commercial, c’est du dessin industriel, mais ca reste quelque chose de neuf. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas de super héros, parce que tout le monde a des faiblesses et des forces, des défauts et des qualités, parce que les persos ne sont pas immortels (SPOIL : Marco !). Ils n’en restent pas aux simples réflexions de base, il ont une vraie psychologie, des stratégies complexes. Ils ont l’air stéréotypés et sont pourtant tous très complexes, ils ont une vraie histoire, sans que ca tourne non plus à la tragédie. Et puis… L’amour (amoureux) n’est pas vraiment une motivation… Pas le temps de rêvasser ! On tue des titans nous ! Quand il existe, il est extrêmement discret (Ymir et Christa !).
    L’histoire parait toute simple mais plus ça va, plus c’est compliqué, sans pour autant utiliser 60 tomes comme One Pièce ou Naruto. Enfin, j’espère, au bout de 65 chapitres, on sent le dénouement arriver… Ils ont enfin trouvé la solution ! Il manque plus qu’à tout résoudre… Mais y a encore des personnages sur lesquels on ne connaît rien ?
    Bref, ton erreur, c’est d’avoir juge trop tôt que l’univers n’est pas bien présenté… Cest un peu la façon dont est construit le manga, et on s’y fait ravidement. En tout cas is cest pas ton cas, ca fonctionne pour beaucoup de gens :)

    1. Merci d’avoir pris le temps de détailler autant ton avis ! Mais au risque de te contredire, tu n’es pas plus objective que moi, les arguments que tu cites pour valoriser « SNK » sont loin d’être universels ;)

      Cet article date un peu, j’ai depuis arrêté au tome 3. Sur ce que j’ai vu, avec du recul, je peux dire que c’est un manga qui se lit bien mais je persiste à dire qu’il n’apporte absolument rien de neuf, du moins sur ces bases. Les personnages « faillibles » que tu décris, c’est une typologie de personnages qui existe depuis bien longtemps dans bien des mangas.

      Là où je peux te rejoindre, c’est que mon article est un peu mal écrit, assez offensif. J’ai depuis opté pour un ton modéré systématique.

  12. Moi, j’aime pas l’attaque des titans car tu regarde les dessins des mangas; c trop baclé, le dessinateurs fini même pas les dessins (surtout en arrière plan) pourtant ça part d’une bonne idée.
    Je préfère de très très très très très très très très loin One Piece ♥♥♥♥♥♥

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s