Un samedi au TGS

Une jeune fille fait tomber une pomme à l’arrêt de bus. Je la ramasse et lui tend. Elle la prend et la replace dans son papier. Je me rends alors compte qu’il s’agit de Holo…

Un Toulouse Game Show qui s’achève ainsi ne peut-être qu’un bon Toulouse Game Show. Et pourtant ce n’était pas gagné d’avance… Les deux derniers TGS que j’ai fait étaient en tout point catastrophiques, alors je n’attendais pas grand chose de celui-ci. De plus, le fait que le prix du billet augmente d’année en année ne m’a pas franchement donné envie de m’y rendre… Et pour finir, j’ai failli m’étouffer en voyant la programmation: youtubeurs, journalistes stars du jeu vidéo, animateurs de No-life… Au secours !!

tgs

Et comme prévu, le TGS a mal débuté. Situé à 20 minutes à pieds de la station de métro la plus proche, le parc des expos n’est pas l’endroit le plus accessible de Toulouse, surtout lorsque que le bus qui le relie au métro passe toutes les 30 minutes. Comble de la malchance, le bus est parti juste devant mon nez, j’ai donc décidé de m’aventurer dans ce coin de Toulouse -que je ne connaissais pas- à pieds. Oui, on s’en fout, mais le résultat est que j’avais déjà mal aux pieds avant même d’entrer dans le salon.

Après m’être égaré dans le labyrinthe menant à la caisse -j’ai cru devenir fou-, j’ai pu mettre les pieds dans le premier hall (enfin le quatrième) (ou le sixième) (enfin le début quoi). Et là, je fus submergé par une foule d’otakus, me faisant avancer très lentement et sans trop savoir dans quelle direction. Sans savoir comment je me suis retrouvé entre les stands de plusieurs youtubeurs. A peine 20 minutes après être entré dans le salon, je voulais déjà rentrer chez moi. Encore une fois le TGS s’annonçait catastrophique. Et pourtant…

Sans trop savoir comment, une fois de plus, j’ai atteint mon premier objectif: arriver au stand de Taïfu. J’en ai profité pour retirer mon ticket pour la dédicace de Kou Yoneda (promis, je vous en parlerai plus tard) et l’ex-libris de Twittering birds never fly, et faire quelques emplettes (je reviendrai également dessus). Sur le stand de Taïfu donc, les gens étaient très sympas, ce qui m’a permis de continuer l’exploration du salon avec un autre état d’esprit.

(Désolé pour ce paragraphe tout en teasers)

(Pour me faire pardonner, voici une photo du poster de Spice and Wolf qu’on m’a donné au stand Taïfu)

SAM_1090

Passé l’étape du stand Taïfu, j’ai trouvé la circulation beaucoup plus aérée. Par moment je pouvais presque marcher normalement. Sauf dans le neuvième cercle de l’Enfer, autrement appelé le Hall 5. De plus il y avait des stands vraiment sympas, surtout ceux consacrés aux figurines. Je voulais notamment prendre Dio de JoJo’s Bizarre Adventure (mais il me manquait 10 euros) et Reika de Gantz (mais j’ai craqué pour une autre). Je suis également passé à côté d’un sac Panty & Stocking et de goodies de L’attaque des titans. Ce fut difficile pour les nerfs. Enfin bref, il y avait des stands cools, même si je suis déçu de ne pas avoir vu de mangas ou d’artbooks en vo. N’empêche que je regrette vraiment de ne pas avoir eu plus d’argent (et que le billet soit si cher).

Parlons des cosplays maintenant. J’ai cru être tombé dans une faille temporelle en voyant certains accoutrements. En effet, le week-end prochain se déroule le salon de l’érotisme au parc des expos, et certains auraient pu y avoir leur place. Garçons comme filles étaient très dénudés. Vive les cosplays de Fairy Tail et des méchantes de Batman ! Autre faille temporelle et non des moindres: Doctor Who. C’est sans l’ombre d’un doute le cosplay le plus représenté du TGS. Sans exagéré, j’ai compté une quarantaine de Docteurs différents. Fez, nœud papillon et tournevis sonique s’entrechoquaient pour mon plus grand plaisir. A part ça j’ai eu quelques coups de cœur, comme Holo de Spice and Wolf (pas celle à qui j’ai ramassé la pomme en repartant) et deux filles déguisées en personnages de L’attaque des titans. Je suis juste déçu de ne pas avoir vu de cosplay de Bonne nuit Punpun…

Après toutes ces émotions, je me suis rendu à la séance de dédicaces de Kou Yoneda. On n’était pas beaucoup d’hommes dans la file, ce qui m’a même valu une réflexion. Bref, après une longue attente j’ai pu rencontrer l’auteure. Adorable, elle a refait la dédicace car elle avait manqué son coup de tampon. Bon, la rencontre a duré environ 15 secondes et je ne me souviens pas de son visage, mais c’était un moment agréable.

SAM_1088

J’ai dû partir après la dédicace pour attraper mon bus, mais je voulais rester un peu plus longtemps car c’était chouette. Je n’ai pas grand chose à ajouter dans cette conclusion. Cette édition du TGS m’a plu et je crois que ça se voit. En fait, le seul point noir du salon est que je n’ai pas pu rencontrer Eiji Otsuka. Je m’étais inscrit sur internet pour participer à sa masterclass mais je n’ai jamais eu de réponse… C’est quelque chose qui m’a vraiment agacé… Mais bon, comme l’ensemble du salon était intéressant, ma non-rencontre avec le scénariste de MPD Psycho passe mieux.

Pour conclure sur une note agréable, je vais vous présenter rapidement mes quelques acquisitions:

SAM_1082

Il n’y a pas « grand chose », mais j’ai eu deux gros coups de cœur. Tout d’abord l’artbook de Spice and Wolf édité par Taïfu. Le détailler n’est pas le but de cet article, mais je dois dire qu’il est magnifique ! En plus il est assez épais, avec ses plus de 200 pages. J’encourage tous les fans de Spice and Wolf (et surtout de Holo) à se le procurer.

SAM_1085

Ensuite j’ai pris un figurine de Yoko de Gurren Lagann. La photo ne lui rend pas honneur, elle très jolie. Et puis ça ne se voit pas, mais elle est vraiment très grande. Elle ne rentre pas dans mon étagère, je suis obligé de la mettre au dessus.

SAM_1084

Voilà, c’est fini pour le TGS cette année. Rendez-vous l’année prochaine si des invités intéressants sont au programme.

Publicités

6 réflexions sur “Un samedi au TGS

  1. Koiwai

    ‘tain, si j’avais su que t’étais au TGS…
    J’y étais aussi, j’ai traversé la France du Nord au Sud en passant par l’Est (parce qu’il est connu que pour faire un Lille-Toulouse, faut d’abord passer par Lyon/Nîmes/Sète etc :3 ), juste pour Eiji Otsuka et Kou Yoneda.
    Finalement Kou Yoneda c’est un énoooorme pétard mouillé, mais je peux pas expliquer ça ici. ‘fin, l’essentiel est que ses fans étaient contents de la voir. Véronique Huchez m’a dit qu’il y a même des très gros fans qui sont venus de Russie et de Chine pour la voir, parce qu’au Japon elle ne fait jamais rien. Ah, et sinon, après lecture de Twittering, je pense que Nidnim n’a pas menti en lui mettant 20/20 sur MN : c’est le meilleur yaoi que j’ai lu, et je pense que Yashiro est le personnage le plus incroyable qu’il m’ait été donné de voir dans un boy’s love.
    Quant à Eiji Otsuka, cet homme est un bonheur, un puits de science sur le manga, passionnant à écouter, et super sympa ! Vu que je faisais surtout le déplacement pour lui, je ne suis pas revenu déçu ^^ Ah, et chapeau à la directrice de l’école Toulouse Manga (qui invitait Otsuka en partenariat avec le TGS), qui est, elle aussi, super intéressante à écouter, hyper sympa, dynamique et passionnée.

    Quant au reste du salon… Je me suis contenté de blablater avec Yves et Véronique Huchez sur le stand Taifu/Ototo, de choper le tome 10 de Samidare qui m’a fait jouir (et l’éditeur m’a confirmé que même avec les nouvelles jaquettes, c’est une série qui jusqu’au bout sera restée dure niveau ventes :'( ), de squatter à trois reprises les dédicaces de City Hall, et de mater les trucs de cul sur le stand de Japan’s Doors (z’avaient un doujinshi de Nadia *bave*) :3 Le reste ne m’intéressait pas du tout. Vague intérêt pour les youtubeurs car j’aime bien JdG et encore plus Antoine Daniel (merci à Rai’ et Wang pour me l’avoir fait découvrir cet été, tiens), mais pas au point de me mêler à l’insupportable cohue devant leurs stands –«  » pis de toute façon, je fuyais ce coin systématiquement dès que j’entendais Bob Lennon que je trouve insupportable rien que de voix. Je voulais également passer sur le stand de Dreamland, mais trop de monde. Ah, et je suis allé choper une dédicace de Yoshihisa Kishimoto sur le stand de Pix’n love, c’est toujours sympa. A part ça, pour absolument tout le reste des invités et des conférences/animations, rien à foutre ^^ » »
    Hormis tout ça, je suis allée me promener au pif dans le centre de Toulouse, parce que Toulouse s’est la vie. Et que du vin chaud sur la place du Capitole, c’est la Vie aussi.

    Sinon, clair que le trajet à pieds en sortant du métro est assez gonflant.

    Chapeau pour t’être retrouvé d’emblée chez les youtubeurs alors que tu voulais aller au stand Taifu, les deux stands étaient à l’exact opposé XD La prochaine fois, fais comme moi pour te frayer un chemin : bouscule façon bourrin tous les glands qui sont plantés n’importe où ou qui s’arrêtent subitement et bloquent tout, et aussi les crétins qui prennent des photos de cosplay en plein milieu des allées (ça, dans tous les salons, c’est le truc qui m’agace le plus, c’est pour ça que j’adore faire foirer leurs photos en passant devant l’objectif ou en les bousculant), et fais-toi insulter :3 En prime, si t’as le même gabarit de crevette que moi, tu te bousculeras toi-même en voulant bousculer les autres et tu repartiras avec des douleurs aux épaules.

    De mon côté, niveau foule j’ai eu beaucoup moins de mal à circuler dans le hall 5 (celui du milieu) que le hall 6 (youtubeurs etc…). Le hall 6, on pouvait à peine bouger — » En tout cas j’ai été très étonné par l’affluence énorme pour un salon de cette taille (peut-être pas plus grand qu’un Paris Manga). Pendant les 2 jours, j’ai globalement eu l’impression d’avoir été 2 samedis de suite à Japan Expo. Reste que contrairement à Japan Expo, chapeau aux organisateurs du TGS. Tout était super clair à trouver (par contre, les plans de 10m de long, c’est un peu chiant, heureusement que j’avais imprimé une version miniature avant de venir), allées bien larges (mais ça n’a pas suffit face à tout ce monde), horaires des événements bien respectés, pendant la masterclass d’Otsuka pas de problèmes sonores, espace presse accueillant, staff très disponible, et tout les vendeurs super contents sur les stands… C’était franchement sympathique de ce côté-là. C’était juste cette masse de monde qui était horrible.

    Il y avait 2 stands où il y avait des artbooks vo officiels (et un autre avec des artbooks hk, donc osef), un dans le hall 5 et l’autre juste à côté du stand Taifu. Mais il n’y avait pas grand choix. Juste un artbook Lodoss qui m’a fait de l’oeil.

    Côté cosplay, je retiens un Cartox, une Holo, et effectivement une Mikasa super choupi. Après, mon intérêt pour les cosplays étant à peu près inexistant… Ah oui, et quand même : faut arrêter de mettre des costumes moulants de Harley Quinn quand on ne ressemble à rien, ça donne juste envie de vomir. J’en ai vu 4 ou 5 différentes comme ça, ça ne leur allait définitivement pas.

    Ta séance de dédicaces de Kou Yoneda, c’était à quelle heure ? La mienne était celle du samedi matin, si ça tombe on était dans la même file (au début j’avais écrit « dans la même fille », avant de corriger, car ça n’avait pas vraiment le même sens). ‘fin, j’étais dans les derniers, préférant revenir plus tard quand la queue était diminuée. Et de mémoire j’étais le seul gars dans ce qui restait… Ah, et j’ai moi aussi fait dédicacer l’ex libris plutôt que le bouquin, parce que cet ex libris, il est vraiment magnifique (et bien épais, en plus, c’est chouette). Beau boulot de Taifu.

    Pour la fig de Yoko, j’espère pour toi que tu l’as achetée sur le bon stand. Je ne l’ai pas regardée de près cette figurine, bien qu’elle m’intéressait aussi, mais je l’ai vue sur 2 stands différents, et sur les 2 il y en a un qui ne vendait que de la contrefaçon. De mémoire, si tu l’as achetée sur le stand où il y avait la fig de Gantz, c’est bon :-)

    1. Ah mince, on s’est loupé de peu…
      T’as fait un sacré détour. Tu aurais pu faire le tour de la France en passant par l’autre côté (Paris puis Bordeaux) :3
      Je suis bien curieux de savoir pourquoi tu dis que la venue de Yoneda est un pétard mouillé en revanche…

      Je m’en veux d’avoir manqué le doujin de Nadia, un peu moins les stands d’artbooks vu ce que tu en dis.

      Concernant les cosplays de Batman, je pensais surtout à la Catwoman et ses collants noirs et la jolie Poison Ivy :p
      Et oui, il y avait une Mikasa hyper choupi (beaucoup trop mimi pour faire une Mikasa crédible par contre).

      Je suis allé à la séance de dédicace du samedi après-midi, donc on n’était ni dans la même file, ni dans la même fille. Mais je ne doute pas que l’un ou l’autre viendra un jour :D

      Pour la figurine de Yoko, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une contrefaçon. Je l’ai acheté sur le stand où les figurines étaient présentées dans la vitrine.

  2. J’y étais également ! Y’a une chance sur 40 mille qu’on se soit croisé ^^
    J’ai beaucoup aimé ce TGS (je n’y étais pas allée depuis 3 ans environ), même si la foule peut casser les pieds…
    Pour Yoneda Kou, j’y suis allée le dimanche matin, et j’ai du rester en gros 30 secondes dans la pièce, j’étais un peu déçue quoi, j’ai pas pu vraiment discuter ou demander un dessin ou autre…C’était très vite expédié. Et j’ai également oublié son visage, même si elle m’avait paru très mignonne sur le coup =) Les gens de Taifu ont été adorables en tout cas.
    Pour Eiji Otsuka, j’ai fais les deux masterclass, et c’était vraiment très intéressant. J’ai même pu parler une vingtaine de minutes avec le monsieur, c’était super =) Et un petit MPD Psycho dédicacé héhé =D
    Antoine Daniel, j’ai vu sa conférence (qui m’a bien faite rire !) mais j’ai abandonné l’idée de me noyer sous un océan d’inconnus pour la dédicace ! Jdg je l’ai aperçu 10 secondes, j’étais contente =P
    Enfin, des souvenirs plein la tête quoi, je reviendrai l’année prochaine ;)

    1. On s’est aussi peut-être croisé il y a 3 ans \o/

      Oui, c’était vachement court comme rencontre. J’ai compté entre 10 et 15 secondes pour chaque passage (oui, je n’avais rien d’autre à faire dans la file :3 )

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s