Batman par Morrison #03 (The Black Casebook)

Aujourd’hui, petit aparté dans notre exploration du run de Morrison, avec un gros flash-back très coloré . Mais c’est nécessaire, comme le prouve le nom en base de la couverture.

11737_900x1350

The Black Casebook est un recueil d’histoires datant des années 50 et 60 qui ont inspirées Morrison sur son run (et en particulier pour The Black Glove et Batman RIP), comme il l’explique dans l’introduction.
D’ailleurs le « Black Casebook » (auquel le titre du recueil doit son nom) est une invention de Morrison, c’est le nom du dossier où Batman compile toutes ses affaires les plus étranges, impliquant souvent le paranormal.

12 histoires donc, publiées entre 1951 et 1964. Avec des auteurs tels que Bill Finger (co-créateur non officiel de Batman, et l’un des principaux scénaristes de la série, grloire à lui), Edmond Hamilton, et France Herron. Et au dessin, principalement Sheldon Moldoff, qui a également participé à la création d’une grande partie du Batverse (genre Batwoman, Poison Ivy et Mr. Freeze, donc gloire à lui aussi).

112-4

Comme le précise Morrison dans son introduction, la période de la fin des années 50 n’est pas la plus réputée chez les fans de Batman, car remplie d’histoires souvent surréalistes, pas très adéquates avec l’univers d’habitude plus urbain et terre-à-terre du Dark Knight. Et c’est vrai que certains des numéros ci-présent sont au minimum assez kitchs. Avec par exemple un monstre aux couleurs de l’arc en ciel, Batman transformé en créature mi-humaine, mi-animale, ou bien encore Bat-Mite, l’équivalent gentil (mais plein de conneries) du Mxyzptlk de Superman, venu tout droit de la 5ème dimension.
Les histoires ont donc un côté désuet, mais son plaisantes à lire pour la majorité d’entre elles. Après faut pas être allergique aux vieux comics, c’est sûr.

5900748

L’analyse devient intéressante quand on se rend compte que la plupart des histoires du recueil peuvent être regroupées en deux thématiques.

La première c’est l’idée comme quoi Batman n’est pas un individu (on en a déjà parlé pour The Resurrection of Ra’s al Ghul et on en reparlera), c’est un concept qui peut être copié, et reproduit. Comme par exemple dans l’histoire The Batmen of All Nations ou des vigilantes de plusieurs pays se disent principalement inspirés par Batman et viennent à Gotham pour apprendre ses méthodes. Ou encore Indian Chief où Batman et Robin doivent remplacer leurs équivalents dans une tribu indienne. Même Bat-Mite peut être vu comme une extension du concept puisqu’il s’habille comme Batman, et souhaite combattre le crime. Citons aussi The First Batman ou l’on apprend que la père de Bruce Wayne avait également porté le costume de super-héros le temps d’une soirée.

La deuxième thématique, c’est l’affaiblissement psychologique de Batman, que ce soit par le biais de phobies (créées artificiellement dans The Man who endend Batman’s career) ou d’autres manipulations (Am I Really Batman?, Robin Dies At Dawn). Mais les transformations de Batman sont parfois physiques, et ne joueront un rôle psychologique que dans le run de Morrison. Comme Batman: The Superman of Planet X où il atterrit sur une planète où il a des pouvoirs équivalent à Superman (et où Bat’ a encore un alter-ego d’ailleurs), et également The Batman Creature dont je parlais un peu plus haut.

BATMAN 162

Le recueil est donc non seulement très intéressant à lire, mais il aide également plus tard à mieux comprendre certains éléments de l’histoire. Et il est un bon exemple de « l’hyper-continuité » que Grant Morrison tente d’appliquer; où toutes les anciennes aventures de Batman (même les plus anciennes, désuètes, et oubliées) font parti de son passé.

À voir également:
Batman par Morrison #01
Batman par Morrison #02

Publicités

5 réflexions sur “Batman par Morrison #03 (The Black Casebook)

  1. Ping : Batman par Morrison #02 (The Resurrection of Ra’s al Ghul) | Nostroblog

  2. Ping : Batman par Morrison #01 (Batman and Son) | Nostroblog

  3. Ping : Batman par Morrison #04 (The Black Glove) | Nostroblog

  4. Ping : Batman par Morrison #05 (Batman R.I.P) | Nostroblog

  5. Ping : Batman par Morrison #06 : Batman and Robin will never die | NOSTROBLOG

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s