On s’en Ninjette un ? (Empowered vol. 7)

Empowered-Vol.-7

Pour ce 7ème volume, Emp passe au second plan et la trame principale se resserre sur sa meilleure copine. Rappelons les faits, Ninjette s’est échappée de son clan (Kubaragi) car son père (le chef) voulait qu’elle soit utilisée comme mère pondeuse afin de faire plein de bébés ninjas. Des ninjas du clan Ayakami ont tentés de la capturer (à la fin du volume 3) pour toucher la prime que son papa a mis sur sa tête, mais ils se sont pris une méchante dérouillée.

Et maintenant, le reste du clan n’est pas content.

Woaw, mes phrases d’accroche ont l’air tout droit sorties d’une énième suite d’American Ninja.

empowered_7__s_preview_ish_story__part_2_of_3_by_adamwarren-d52i7c2

Donc beaucoup de pages avec des ninjas qui se frittent la gueule, ce qui est toujours agréable pour les yeux. Mais cela n’empêche pas Adam Warren de continue de développer ses personnages. Parce que n’oublions pas sa devise: « all about the continuity, yo! ». Alors du côté de Ninjette toujours, on a quelques flash-backs qui illustrent bien l’enfance pourrie qu’elle a eue et expliquent un peu sa relation avec sa copine genin (ninja de bas rang).

Au niveau de Emp, il est à présent très clair que la perte régulière de ses pouvoirs est plus due à son manque de confiance en elle qu’au déchirement de son costume. On s’en doutait déjà mais c’est joliment confirmé et ça pose de nouvelles questions sur la source réelle de ses pouvoirs.

Et puis on n’oublie pas Sistah Spooky qui est toujours en petite forme et continue de converser avec la Mindfuck qui est dans sa tête. Cette dernière apprenant enfin ce qui est arrivé à la vraie Mindfuck. Ce qui cause bien évidemment un gros mindfuck. Alors là je me rends bien compte que ce paragraphe semble n’avoir aucun sens, mais au bout de 4 articles, je m’adresse maintenant à ceux qui lisent également la série. Vous êtes là ? Youhou ?! Y a quelqu’un ?!!! Et les autres, vous lisez quand même ? C’est parce que vous n’aviez rien d’autre à faire ou parce que ça parle de ninjas ? Ou peut-être que c’est juste les images qui vous intéressent. Et du coup, je perds mon temps (mais pas le vôtre, au moins) à vous poser ces questions que vous ne verrez jamais. Par conséquent, ces billets sont un peu une métaphore de mes insomnies. J’ai plein de temps sur les bras mais je ne parviens pas à en faire quelque chose d’utile. Parce que le temps, c’est bien, mais sans énergie ça sert à rien. C’est pas ça qu’il disait Einstein ? Ah non, il y avait un truc avec la masse aussi… Vous la trouvez trop longue cette digression ?

empowered_7__s_preview_ish_story__part_1_of_3_by_adamwarren-d52i84h

Pas beaucoup de bondage, et un tout petit peu de cul dans ce volume. Mais quelques jolis dialogues qui affirment les personnages. Emp/Ninjette, Ninjette/Spooky, et surtout Ninjette/Demonwolf. Où l’on apprend que ce cher démon (enfermé dans une ceinture, et du coup à peu près inoffensif) a beau jouer le rôle du comic relief, il tient plutôt la place du vieux sage. Il est celui qui casse agréablement le 4ème mur, nous donnant du méta à tout va. Omniscient à la fois dans le comic et en dehors, il est aussi celui qui peut remonter le moral des personnages en leur disant qu’on pense à eux, nous, les lecteurs. Parce qu’on a un cœur. Qui irrigue notre cerveau. Qui nous permet d’avoir des émotions.

Mais le cerveau permet-il au cœur de battre ?

Mindfuck.

Publicités

2 réflexions sur “On s’en Ninjette un ? (Empowered vol. 7)

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s