Saison Anime Automne 2015 – Pour s’occuper le soir en compagnie de sa couette fétiche

Prélude

Toujours commencer par des justifications avant qu’on me coupe les jarrets dans des ruelles sombres d’INTERNET. Re-bonjour, me revoici pour le rendez-vous trimestriel qui consiste à faire un petit guide succinct sur la saison anime qui débarque sur nos écrans. Cette fois, pas mal de surprises au programme, des adaptations sorties du chapeau magique de nos studios favoris… et des inconnus au bataillon ! Pour faire toujours plus concis et précis, je vais séparer les anime en plusieurs parties : les originaux, ceux dont on ne sait rien sinon les rares infos dévoilées lors de leur production ; les adaptations, qui proviennent de manga, LN, VN, jeux vidéo, etc ; les suites, qui peuvent être des adaptations -mais on s’en fout car si vous regarder une suite c’est pour avoir normalement vu le début avant, non ?- pour lesquelles j’essaierai d’échelonner la hype ; les shorts, qui sont des formats courts de 2 à 10 min, assez loin des 25 min que l’on connait bien. Cette fois pas de partie sur les séries-fleuve qui durent depuis longtemps et sont loin d’être finies. Mais regardez quand même Go! Princess Precure pour ne citer qu’elle. Et pas non plus de séries que je ne prévois pas de regarder en fait (il n’y en pas beaucoup, c’est souvent du sport, les séries estampillées kids, des adaptations de LN génériques avec harem et école de magie/science, ou encore toute la gamme bishonen/BL qui n’est pas ma tasse de thé non plus). En tout cas on me souffle à l’oreille qu’il est judicieux de regarder Haikyuu!! Second Season pour les amateurs de volleyball bien rythmé. Et la nouvelle série Gundam : Mobile Suit Gundam: Iron-Blooded Orphans pour ceux qui ont encore la foi après Gundam G no Reconguista (bububu). Allez, en route ! Et n’oubliez pas que les titres sont cliquables !

guide anime 2015anime automne 2015

Les animes originaux

Comet Lucifer

8bit (Grisaia, Infinite Stratos, c’est pas ouf mais ça va en s’améliorant) Les aperçus de la série sont très beaux, très alléchants et racoleurs au possible. Et ça marche. Je suis déjà sous le charme, et je sais que ça va inclure une jolie fille toute mignonne et un gros mécha. Comment ne pas être enthousiasmé ?

Concrete Revolutio: Choujin Gensou

Bones (Kekkai Sensen, Space Dandy, un p’tit nouveau qui débute) Rien que de voir les rares images de promotion, j’ai les pupilles qui chantent. C’est du Bones, ça sent bon l’animation aux petits oignons et les délires propres à ce genre d’univers avec super-pouvoirs, créatures fantastiques, etc.

Dance with Devils

Brain’s Base (Baccano, Mawaru Penguindrum, les valeurs sûres) Je suis pas harem inversé (à savoir une fille entourée de beaux mecs potentiellement intéressés par elle), mais j’ai rien contre une bonne série bien réalisée. Et comme c’est une oeuvre originale, on peut être surpris. Je me fais pas d’illusion cependant, je sais que tout va tourner autour du groupe de mecs pour remplir des quotas de fanservice féminin. Mais bon qui sait.

Kagewani

Directions (Eve no Jikan, Sakasama no Patema, du très lourd) Du suspense teinté d’horreur, un projet assez mystérieux pas trop dévoilé. Et ma curiosité s’en voit décuplée.

Kowabon

ILCA (Yami Shibai, Kurayami Santa, indé et horreur) Moi quand on me dit « c’est une série d’horreur, tournée avec des acteurs, puis animé à la main image par image depuis les enregistrements », ah bin tout de suite je tends l’oreille. Donc je tendrai l’oreille et la bonne, et j’ouvrirai bien les yeux !

Valkyrie Drive: Mermaid

Arms (Queen’s Blade, Ikkitousen, des nichons et des culs) Arms, le studio bien aimé des pervers, revient et remet le couvert avec de la viande bien juteuse dans toutes les assiettes. Comment ne pas résister à cet appel charnel ?


one punch man anime manga france the perfect insider inio asano

Les adaptations

Fushigi na Somera-chan

Seven & Dream Creation (Strange+, Danna ga Nani blabla, spécialiste du short humoristique) Ça a l’air débilement bien animé donc indispensable à regarder, à la manière d’un Teekyuu moins vitaminé. La preuve en images.

Gakusen Toshi Asterisk

A-1 Pictures & Aniplex (trop de trucs, mais en gros c’est du block buster commandé pour promouvoir une oeuvre) C’est typiquement le genre de série que je fuis comme la peste en temps normal : harem scolaire avec pouvoirs et romance à la mord moi le nœud. Pourtant ça a l’air joli, bien animé, il y a des PUTAINS DE SABRES LASER, mais je risque d’être déçu par un scénario de vide se reposant sur un harem de stéréotypes féminins et d’un protagoniste puceau et ridiculement apeuré par lesdites demoiselles. Fuck.

Heavy Object

J.C. Staff (ToAru, Food Wars, du bon travail) L’auteur des ToAru, j’ai nommé Kazuma Kamachi, s’attaque à de la science-fiction militaro-mecha. Comme si ça ne suffisait pas, les premières images sont de toute beauté. Partant ? Oui !

Lance N’ Masques

Gokumi (YuYuYu, Kiniro Mosaic, ça peut être lourd) Un mec entouré de meufs, j’en ai déjà marre putain. Mais après je vois le design global et je me dis que ça peut pas être un harem sérieux scolaire avec de la magie. Il y a forcément un truc. Surtout ce cheval, c’est quoi son problème ?! Affaire à suivre.

One Punch Man

Madhouse (Parasyte, Death Note, mille séries de folie, top du top) L’anime du siècle s’il est bien mis en scène. Et il le sera sans doute, car une avant-première du 1er épisode a su confirmer que les animateurs ont fait un travail dantesque. Si l’aspect comédie est bien fidèle, alors ça sera tout bon. Hâte !

Onsen Yousei Hakone-chan

Production Reed & Asahi Production (des trucs pas connus comme Macross ou Ghost in the Shell, pour l’autre Medaka Box ou.. Hello Kitty, hem) La fameuse comédie traditionnelle mettant en scène un esprit folklorique de la culture japonaise. Il n’y a pas une année sans série du genre. Donc après l’excellent Kokkuri-san de l’an dernier, on y croit pour Hakone-chan !

Ore ga Ojousama Gakkou ni « Shomin Sample » Toshite Gets♥Sareta Ken

Silver Link (Fate Illya, Non Non Biyori, Watamote, premiers sur l’humour et les lolis) Un titre à la con, des nichons partout et un scénario débile : cherchez pas plus loin !

Osomatsu-san

Studio Pierrot (capable du meilleur comme du pire, comme l’atroce saison 2 de Tokyo Ghoul ou Akatsuki no Yona plus récemment) Là je bloque. Ça peut être drôle au vu des images. Mais on en sait guère plus, en tout cas ça donne envie de goûter avant d’avaler ou recracher ( ͡° ͜ʖ ͡°).

Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru

Lantis & TROYCA (Girls und Panzer, sous-traitance KyoAni, et Aldnoah.Zero, ça risque d’être fort beau) Ça a l’air beau ce qui colle bien au genre comédie romantique dramaticochiante. Sauf que c’est vendu comme une série de mystères, donc allez hop, dans la poche.

Subete ga F ni Naru: The Perfect Insider

A-1 Pictures (Nanatsu no Taizai, Saekano, Your Lie in April, dans les récents et connus, prometteur ?) Oui ! … Bon ok je développe : c’est un bon thriller qui s’offre le chara-design de Inio Asano, mangaka de talent. Que demander de plus ? Ah oui, qu’il soit bien adapté…

Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai

Silver Link (cf. plus haut) Si tu aimes les meufs en treillis alors tu as tapé à la bonne porte. Par contre attention c’est un « harem fantasy action ecchi » à la con en puissance, j’ai prévenu !

Tantei Team KZ Jiken Note

SIGNAL MD (R, ahah, vous l’avez ? non désolé, rien de plus à dire, inconnus au bataillon) Encore une série estampillée mystère (??), faut arrêter les gars, ça va commencer à se voir ! J’en sais pas plus donc ça va être le blind test total pour le coup.

Utawarerumono: Itsuwari no Kamen

White Fox (Akame ga Kill, Steins;Gate, du très lourd) J’ai vu un pigeon humanoïde de 2m de haut, vous pouvez vous arrêtez là. Après c’est le studio White Fox, donc miam miam d’avance.

Young Black Jack

TBS & Grooove (ils ont bossé sur des KyoAni, décidément il n’y a que le train qui n’est pas rentré dans leurs locaux, l’autre sur Ninja Slayer, je transpire un peu là du coup) Une adaptation du fameux médecin de Osamu Tezuka. Le reste est entre les mains du staff : bonne adaptation sauce moderne ou plantage total ? Qui vivra verra.


conseil anime récent anime lesbien sexy

Les suites

Garo: Guren no Tsuki

MAPPA (la brute qui a tout détruit sur son sillage en 2014 avec Rage of Bahamut, Terror in Resonance ou Garo, tout simplement) Suite entre guillemets. C’est une autre série de Garo, en anime comme la précédente qui se plaçait dans une sorte d’Espagne inquisitrice, et cette fois retour en Asie avec des katanas et autres kimonos. On nous promet plein de belles choses et vu la précédente série, on aurait tort de ne pas leur faire confiance !

K: Return of Kings

GoHands (Coppelion, Mardock Scramble, toujours très très beau) J’ai toujours pas vu la saison 1 ni le film qui y fait suite, mais j’imagine que la saison 2 sera du même acabit : beau, avec un scénario qui bouge et c’est tout ce que je peux dire, puisque j’ai rien vu (juste des retours du public).

Lupin III (2015)

TMS Entertainment (on leur doit déjà du Lupin III ou du Detective Conan) Suite ou remake, quoi qu’il en soit la série intéresse et fait parler. Après plusieurs reports, il semblerait que les italiens aient pu la voir avant les japonais… et pour cause, tout se passe visiblement en Italie ! L’opening pour le moins nous montre que le studio n’est pas là pour déconner.

Noragami Aragoto

Bones (cf. plus haut) Suite d’un des meilleurs animes de 2014, donc ça serait con de passer à côté. De l’action, des émotions, de la BAGARRE DIVINE et surement plein d’autres trucs très cool !

Owari no Seraph: Nagoya Kessen-hen

Wit Studio (L’attaque des Titans, Rolling Girls, non je déconne personne ne l’a vu) On raconte que le mec chargé de scripter l’histoire depuis le manga aurait été payé en bols de ramen équivalent à la dose de travail effectué. On l’a retrouvé mort de faim le lendemain. #oups

Owarimonogatari

Shaft (Madoka Magica, Sayonara Monsieur Désespoir, que du bon, capable du pire recyclage) Oui mille fois oui, le retour de la saga la plus « je t’aime moi non plus » de ces dernières années. Toujours plus de Shafteries shaftiennes à base de têtes renversées et imagerie grandiosement exagérée. Et Shinobu.

Yuru Yuri San☆Hai!

TYO Animations (Ika Musumeprincipalement YuruYuri) Des filles folles font les folles entre filles. Grosso modo.


top anime 2015 anime lolicon 2015

Les shorts

Hacka Doll The Animation

Trigger & Creators in Pack (Kill la Kill, Danchigai et Military pour l’autre, je prends l’appel à un ami ?) Je sais pas. Mais pourquoi pas.

Komori-san wa Kotowarenai!

Artland & Genco (des vieux trucs, des comédies et du sexy, ok) Pareil qu’au dessus. C’est de la comédie, au mieux j’y gagne à rire 3 min, au pire c’est un short donc je perds rien au change.

Teekyuu 6

Millepensee (Teekyuu depuis la saison 4, bonne came -dans leurs nez-) Parce que c’est toujours aussi drôle et fou.


Plus de séries plus tard, qu'il est dur de deviner avant diffusion quelles séries sont au format court, car c'est le genre d'information pas facilement accessible à moins d'éplucher des programmes TV japonais.
Publicités

5 réflexions sur “Saison Anime Automne 2015 – Pour s’occuper le soir en compagnie de sa couette fétiche

    1. Deux suites de séries pas vues, en effet. Pour Gundam, j’attends les retours, j’ai encore la dernière en travers de la gorge (c’était mon premier anime Gundam et À L’AIDE).

  1. Je sens que cette saison ne va pas être très folichonne ! J’opte pour Concrete Revolutio: Choujin Gensou et Comet Lucifer. Et pourquoi pas d’autres titres, si jamais je vois des avis positifs. On est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s