Gogo Monster : Good Morning Super Star !

FullSizeRender

Gogo, mon précieux
Enorgueilli d’avoir sur les planches, Amer Béton, Ping Pong, Number Five ou Le Samurai Bambou, la route était encore longue. Il subsistait toujours une quête. Dénicher le sacro-saint, le monstre, pour compléter ma bibliographie de Taiyo Matsumoto.

Et finalement (en passant par la case import) je l’ai pris dans mon filet. Gogo Monster est là. Après une lutte âpre et sans ménagement de plus 400 pages, je suis prêt à livrer mon récit de cet épique voyage.

Extérieurs
Difficile de rester insensible au rendu final pour cette édition.
Coffret cartonné débordant de couleurs, pagination rouge vif avec illustrations sur tranche. Le retour sur investissement est déjà payant.

 


Les interdits du quatrième étage
Gogo Monster suit le parcours scolaire d’élèves hors normes.
Comme sait si bien les créer Matsumoto. Yuki Tachibana, tête d’affiche, I.Q et Makoto constituent le triumvirat de ce One Shot.
Yuki n’est pas comme les autres badauds de son effectif.
Il a la particularité de voir l’autre côté. Un monde aux frontières du notre peuplé de monstres avec leur tête le fameux, Super Star, avec qui, il entretient une relation privilégiée.FullSizeRender_1Lui seul peut le voir ou l’invoquer en jouant de l’harmonica sur le toit de l’école. La particularité réside dans le fait que tout se joue au quatrième étage de l’enceinte scolaire.Etage interdit aux élèves et paradoxalement, le vivier de cet autre monde. Bien entendu cette entente unique ne déroge pas à la règle, et ce dernier est rapidement considéré lui-même, comme un monstre de foire par ses consorts.

 

Du côté de Yuki.
Fort heureusement Makoto, nouvel arrivant dans l’école, Ganz le concierge et jardinier de l’établissement, ou encore I.Q, un autre marginal, littéralement cartonné du ciboulot, sont du côté de Yuki. Chacun à leurs manières, tendent leur bras, écoutent, sermonnent Tachibana pour lui éviter une inexorable dérive.

 

Tout le talent du papa de Ping Pong est à l’œuvre, avec un gros travail sur les visions de Yuki, un souci du détail riche en cases, pour diffuser un souffle de vie incommensurable, autour de son casting et de ses situations en communauté. Impossible, bien sûr, de ne pas penser, quand on observe Yuki ou I.Q, à des personnages comme Noiro & Blanko dans Amer Béton, ou aux pensionnaires du Sunny.

Car plus que jamais, le thème abordé ici, est l’exclusion et la solitude. Yuki ou I.Q n’ont à priori ni parent ni foyer et sont livrés à eux-mêmes.
Vivent-ils purement et simplement dans les murs de l’école ?

FullSizeRender_3
Gogo Monster n’est pas un pavé dans la mare, mais bien une brique en or massif, regorgeant de planches mémorables, (orgasmiques dans le dernier quart temps) et de silences assourdissants de réalisme.

Impossible de me le procurer à un prix décent par l’hexagone, j’ai du passer par la case import et Viz a fait, il faut le reconnaître, du boulot d’orfèvre. Je conseille d’ailleurs au plus grand nombre de faire le même transit USA to France.

Publicités

3 réflexions sur “Gogo Monster : Good Morning Super Star !

  1. Foryth

    Super ton article, il me donne encore plus le goût de lire cette œuvre que j’avais déjà envie de lire. J’ai eu des regrets le jour où je suis retourner chez mon libraire et qu’il avait disparu! (Ça fait un bail.)

    1. Merci beaucoup ! Comme toi je le voyais chaque en laissant le « problème de l’achat derrière moi et au final déception immense et prix indécents…Du coup, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai filé vers l’import. Tu peux foncer, l’édition US est vraiment réussie.

  2. Ping : Deux mangas de Taiyô Matsumoto qui mériteraient d’être publiés – NOSTROBLOG

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s