Une sélection d’animes parfaits pour l’été !

Il fait beau, il fait bon, la vie coule comme une chanson. Les beaux jours sont là et quoi de mieux que de se prélasser au soleil en regardant pourquoi pas un anime. Voici donc une sélection de 8 animes qui sentent bon l’été pour passer du bon temps pendant les jours estivaux !

Sélection estivale intro

Barakamon

Sélection estivale barakamon

  • Format : Série de 12 épisodes
  • Année : 2014

Handa est un calligraphe forcé de s’installer en pleine campagne après avoir frappé son supérieur. Il y rencontrera très vite les villageois et la dynamique Naru qui vont lui faire vivre de sacrées aventures !

Dans la veine de Yotsuba& pour ceux qui connaissent, Barakamon est une bouffée d’air frais et d’humour. Portée par des personnages hauts en couleur, la série est rythmée par des situations cocasses. C’est un slice of life à regarder pendant les beaux jours, léger, drôle. L’anime possède un format parfait pour son thème, ni trop court ni trop long. Aucune raison de se priver, il est disponible sur Crunchyroll ! Et un conseil si vous le pouvez, regardez le en groupe.

Hal

Sélection estivale hal

  • Format : Film
  • Année : 2013

La jeune Kurumi éprouve de profonds sentiments pour son ami Haru. Le quotidien des deux adolescents à Kyoto a des apparences paisibles jusqu’au jour où Haru perd la vie dans un accident d’avion. Dévastée par la nouvelle, Kurumi se renferme pour se laisser dépérir. Le robot Q01 va alors être chargé de prendre les traits de Haru afin que la jeune fille reprenne goût à la vie.

Film d’1h du studio Wit (L’attaque des titans, Owari no seraph) sur le deuil. Le film est assez calme, il n’est pas fait pour ceux qui aiment que ça bouge. On assiste donc progressivement au cheminement du personnage pour reprendre goût à la vie. Le film jouit de très jolis graphismes et d’un chara design par Sakisaka Io. Son nom ne vous est peut-être pas inconnu, il s’agit de l’auteur du manga Blue Spring Ride (disponible aux éditions Kana). L’anime est très délicat. 30 min de plus ne seraient pas de trop pour comprendre Haru et certains points de l’histoire. Mais les couleurs et l’ambiance sont agréables pour un petit film de qualité.

Hotarubi no Mori e

Sélection estivale hotarubi

  • Format : Film
  • Année : 2011

Hotaru est une petite fille qui va passer les vacances d’été chez son oncle. Alors qu’elle se promène dans la forêt à proximité, elle s’égare. Hotaru fait alors la rencontre d’un être de la forêt, Gin, à l’apparence humaine. Une forte complicité nait entre eux deux, mais ils doivent sans cesse faire attention car si Gin touche un humain, il disparaitra. Chaque été Hotaru retourne passer les vacances chez son oncle…

Moyen métrage de Brain’s Base (Baccano, Natsume Yuujinchou), il est dirigé par le réalisateur attitré du studio. Hotarubi no mori e est une création de l’auteur du Pacte des yokai, on y retrouve effectivement le même univers. Si vous avez 45 minutes devant vous, regardez le ! Ma première réaction après le visionnage a été de me demander pourquoi j’avais attendu si longtemps avant de le voir. Ne passez pas à côté de ce petit bijou ou bien lors de votre prochaine balade en forêt attendez vous aux représailles de youkai ! Le film est tout en pudeur, il dégage une grande sensibilité. Gin et Hotaru forment un duo des plus attachants. Visuellement correct, l’histoire est très simple, mais pas dans le mauvais sens. On peut seulement regretter une transition trop brutale à la fin. Mais Hotarubi est un film adorable et touchant.

Michiko e Hatchin

Sélection estivale michiko

  • Format : Série de 22 épisodes
  • Année : 2008

Hatchin est une enfant orpheline recueillie par une famille qui la maltraite. Un jour, Michiko, une jeune femme au sang chaud prétendant être sa mère, la prend sous son aile pour partir à la recherche de son père. C’est alors le début d’une course poursuite avec la police et d’aventures rocambolesques.

Michiko to Hatchin est une création originale du studio Manglobe, qui a arrêté ses activités en 2016. Dirigée par le réalisateur de Texhnolyze, elle nous entraîne dans un univers relativement déjanté et funky avec des personnages de caractère à l’image de Michiko qui kick des derrières comme personne. La bande son est un bonheur pour les oreilles. La série est licenciée par Dybex.

Puka Puka Juju

Sélection estivale puka

  • Format : Film
  • Année : 2012

Enfant, le protagoniste a été traumatisé de la mer par son grand-père. Désormais papa de la petite Mika, il peine à passer du temps avec elle à cause de son travail. Un weekend, il lui propose sans réfléchir d’aller à la plage…

Un petit court métrage de 30 min réalisé dans le cadre d’Anime Mirai, évoqué lors d’un précédent article. Ce qui est intéressant dans les courts métrages est d’avoir une situation initiale, que l’intrigue prenne ensuite place pour au final conclure sur une vraie fin. Le spectateur n’est alors pas perdu, il n’a pas l’impression de prendre une intrigue en cours de route et d’avoir la sensation d’inachevé. Puka Puka Juju remplit le contrat. Sans être extraordinaire, il fait passer un bon moment. Sans prise de tête, cet Anime Mirai nous plonge dans l’imaginaire d’une enfant.

 

Summer Wars

Sélection estivale summer wars

  • Format : Film
  • Année : 2009

Dans le monde virtuel d’Oz, des millions de gens du monde entier se côtoient quotidiennement. Parallèlement à l’approche de l’été, la jolie Natsuki propose un job des plus étonnants à Kenji, un de ses camarades : se faire passer pour son petit ami auprès de sa famille. Le jeune homme s’intègre et pense passer un été plus ou moins normal, mais un avatar est alors lâché dans le système d’Oz et provoque des crises mondiales en chaîne. Kenji, qui occupe un poste à la maintenance, se retrouve malgré lui accusé à tort. La famille de Natsuki qui semble alors liée à l’avatar va tout faire pour arrêter celui-ci.

Film de 2h créé par le grand Hosoda Mamoru qui a travaillé sur Samurai Champloo, La traversée du temps ou plus récemment sur Le garçon et la bête. Summer Wars est visuellement réussi avec une animation et une réalisation au top. Le film opère un mélange parfait entre la modernité de la technologie abordée par l’intrigue, et le cadre de la campagne japonaise et ses traditions. Au-delà de la problématique principale de la sécurité du monde virtuel, le film est une ode à l’entre aide. Arrivé à la moitié, il peut sembler long pour les moins patients comme moi, mais persévérez ! Car j’ai passé la dernière demi heure le nez quasiment collé à l’écran tellement le film devient prenant ! Les mimiques des personnages sont très appréciables. On se perd un peu dans cette grande famille mais cela contribue au charme. Au final Summer Wars très appréciable. Il est licencié par Kazé et disponible pour les abonnés sur ADN.

Tsuritama

Sélection estivale tsuritama

  • Format : Série de 12 épisodes
  • Année : 2012

Yuki est un lycéen ayant beaucoup de peine à communiquer avec les gens. Avec sa grand-mère ils déménagent sur l’île d’Enoshima, où il fait la rencontre d’Haru, un drôle de personnage qui dit être un alien. De fil en aiguille ils vont se lier d’amitié avec 2 autres garçons et vont pratiquer la pêche pour… sauver l’île !

Synopsis étrange pour anime peu commun ! Tsuritama est une création originale dirigée par le réalisateur de Trapèze (Kuchu Buranko) et Mononoke. Cela annonce bien la couleur de l’anime. Tsuritama est un pur bonheur quand on aime les œuvres un peu décalées. Absolument tout fait plaisir à voir ou écouter. On s’attache rapidement aux garçons mais aussi aux personnages secondaires. C’est un anime très coloré et agréable à regarder. Il est disponible sur le site de Wakanim.

A venir cet été : Amanchu

Sélection estivale amanchu

  • Format : Série de 13 épisodes
  • Année : 2016

Dans une ville littorale, Hikari est passionnée par la plongée. Toujours très joviale elle attend avec impatience la rentrée au lycée où elle va rencontrer la timide Futaba. Toutes les deux vont se lier d’amitié et se rapprocher grâce à la plongée sous marine.

Aux commandes de cette adaptation d’Amanchu, les réalisateurs de Sailor Moon, Princess Tutu, Aria, Nodame Cantabile, et la scénariste de Arakawa under the bridge et Gintama°. Une partie de staff qui peut relativement rassurer. Pour le moment, un seul épisode est disponible. On est plongé (et c’est le cas de le dire) dès les premières minutes dans une atmosphère apaisante, parfaite pour l’été. Le duo de personnages risque d’être attachant et on a hâte d’en découvrir plus. Dommage que les voix des seiyu accentuent autant leur différence de caractère, l’une est vraiment trop énergique, l’autre vraiment trop timide. Mais ce n’est que le début, attendons de voir ce que nous réserve cette adaptation. Aucune licence annoncée pour le moment, il est cependant disponible sur Crunchyroll US. En attendant, le manga est disponible par chez nous aux éditions Ki-oon.

Crédits : Image d’introduction par TM (Pixiv Id 1757554).
Publicités

4 réflexions sur “Une sélection d’animes parfaits pour l’été !

  1. Très bon article avec des titres super sympa même si personnellement je n’arrive pas à aimer les titres de Hosoda Mamoru même si je laisserais bien sa chance à Summer Wars.

    Par contre il manque clairement un anime à ce super article : Non Non Biyori qui (en plus d’être un de mes titres préférés) est parfait pour l’été, très rafraîchissant et emplit de zénitude.

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s