Gare au manga, Le bazar du renard

Dead Dead Demon’s Dededede Destruction : Une figurine de Good Smile Company

Manga d’Inio Asano sur lequel j’étais revenu longuement à l’occasion de sa sortie française, Dead Dead Demon’s Dededede Destruction a été décliné en figurine par le fabricant Good Smile Company. La statuette sculptée par Isao Shirasagi et peinte par Iwabitsu était disponible à la pré-vente depuis le 30 mai 2017. Originellement prévue pour décembre de la même année, elle a connu deux reports avant d’être expédiée en avril dernier.

dead dead demon's dededede destruction figurine good smile company.jpg

En bon passionné des mangas d’Inio Asano, je me suis autorisé une petite folie et j’ai commandé cette belle pièce coûtant tout de même 19.800¥. Désormais entre mes mains, voici un article détaillant en quelques photos les moindres recoins de cette merveille.

Avant même d’être confronté à la figurine, on découvre une boîte très sobre. Nulle illustration de l’objet en visuel, juste un carton orné du titre original et du nom de l’auteur en relief transparent. Ce qui n’est pas sans rappeler les couvertures du manga. Un clin d’œil assez classe malgré le manque évident de fantaisie.

dead dead demons figurine boite

Ce qui intéresse n’est pas la boîte, mais bel et bien ce qui se trouve à l’intérieur. On y découvre une figurine mettant l’accent à la fois sur le courant moe dans lequel s’inscrit le manga et sur la science-fiction. Basée sur une illustration d’Inio Asano, on ne comprend que mieux pourquoi cette figurine en respecte l’esprit.

Si la statuette est impressionnante par ses détails, elle n’est pas si imposante qu’elle ne le laisse paraître. Certes large, la pièce n’est pas particulière haute : elle dépasse à peine la taille d’un volume de DDDD.

 

Comme vous pouvez le voir, la figurine met en évidence les deux petites protagonistes du manga : Kadode et Ôran. Les détails sont bien respectés, entre l’uniforme de lycéenne et les joues rosées, l’accent est mis sur le moe. Si les lunettes de Kadode sont bien mises en avant par la posture de sa main et que son foulard flotte au vent, concernant Ôran, ce sont ses couettes qui apparaissent comme particulièrement bien modélisées. Et le petit détail qui fait toute la différence : le fameux filet de bave de la gamine déjantée est présent !

 

Outre les deux filles, on retrouve le personnage fictif au sein même du manga d’Isobeyan. S’il est devenu la mascotte de DDDD, il est aussi le symbole le plus représentatif de l’intérêt qu’a Inio Asano pour la mise en abyme.

La science-fiction est elle aussi appuyée par le somptueux mecha et un petit extra-terrestre se cachant dans le socle. Ce dernier justement est assez imposant. Solide et maintenant bien la sculpture, il prend la forme d’un D (デ) que l’on retrouve dans le titre du manga.

 

En marge de la figurine, un one shot inédit d’Inio Asano est inclus. Se présentant sous la forme d’un fascicule, il s’inscrit dans la continuité de DDDD en racontant une petite tranche de vie. En seulement 8 pages le manga se focalise sur Kiho et son copain. Revoir la petite chipie fait bien évidemment chaud au cœur mais je m’attendais tout de même à un ouvrage plus conséquent sur le thème de la figurine. D’ailleurs la couverture du one shot n’est autre que l’illustration qu’a réalisé Inio Asano afin de donner vie à cet objet décoratif.

Malgré le fait que la figurine ne soit pas très grande et que le bonus manque de consistance, je suis très satisfait de la petite merveille produite par Good Smile Company. Je ne regrette absolument pas mon achat tant elle rend hommage au maître. Admirant le travail effectué avec des étoiles dans les yeux, je me mets à rêver de figurines un peu plus abordables à l’effigie de Punpun et Aiko ou alors du couple de Solanin. Cependant DDDD se prête bien plus à une telle déclinaison que les autres séries de l’artiste.

À présent, il ne reste plus qu’à ranger cette sculpture d’Ôran et Kadode à sa place : sur l’étagère dédiée à l’œuvre d’Inio Asano.

Inio Asano collection Joan.jpg

Publicités

4 réflexions au sujet de “Dead Dead Demon’s Dededede Destruction : Une figurine de Good Smile Company”

  1. Quelle jolie pièce à ajouter à ton autel hihi. Une super présentation de la figurine. Ça donne très envie de se replonger dans l’univers !

  2. Je suis tellement mauvais que j’avais pas vu le fascicule dans mon carton (il était glissé entre les deux parois du carton) ! Si je n’avais pas ouvert cet article je ne l’aurais peut-être jamais trouvé ha ha.
    A part ça, chouette écrit, que je rejoins sur tout. La figurine n’a pas des dimensions imposantes, mais elle est vraiment classe et bien représentative de pas mal d’aspects de la série.

    1. Alors figure-toi que… c’est pareil pour moi ! J’ai envoyé un mail à GSC à la réception de la figurine du style « hé, vous l’envoyez quand le manga bonus promis » et ils m’ont répondu image à l’appui qu’il était bel et bien à l’intérieur de la boîte.

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s