Gare au manga

Les raisons pour lesquelles Inio Asano a écrit une nouvelle fin à Solanin

Avant tout, je tiens à préciser que cet article ne dévoile aucun élément de l’histoire de Solanin, quand bien même il parle de la création du nouvel épilogue. Vous pouvez donc le lire même si vous n’avez pas encore découvert le manga.


Paru initialement entre le 30 juin 2005 et le 6 avril 2006 au sein du feu magazine hebdomadaire Young SundaySolanin est un manga en deux volumes qui a révélé Inio Asano au Japon d’abord mais aussi aux yeux du monde, dont la France où le diptyque est publié par les éditions Kana depuis le 2 novembre 2007. Fort de son succès, le manga est adapté en film par Takahiro Miko avec Aoi Miyazaki dans le rôle principal et le groupe Asian Kung-Fu Generation qui signe la bande-son. Il est sorti dans les salles obscures japonaises le 3 avril 2010.

solanin inio asano

Pour autant, encore aujourd’hui, le manga fait l’actualité. En effet, une nouvelle édition japonaise a vu le jour le 30 octobre 2017. Celle-ci est une intégrale en un volume qui contient en guise de bonus deux chapitres supplémentaires : un spin-off de la série et surtout un nouvel épilogue. Cet épilogue est sorti en anglais dans un fascicule publié par Viz Media lors de la venue d’Inio Asano au Toronto Comic Arts Festival en 2018. Cependant, il aura fallu attendre le 15 mars 2019 pour le découvrir en français grâce aux éditions Kana qui proposent une traduction de cette intégrale.

C’est donc 11 ans après la fin de son manga qu’Inio Asano a écrit un nouveau chapitre de Solanin.  Cet épilogue est tout sauf anecdotique tant il tenait à cœur de l’auteur de revenir sur la fin initiale. Afin de donner des clés de compréhension, nous allons faire la lumière sur les raisons qui ont poussé Inio Asano à dessiner un nouvel épisode de Solanin.

Avant même d’évoquer les chapitres supplémentaires, il convient de parler de la création de cette nouvelle publication. Lorsque la sortie d’une réédition japonaise de Solanin a été évoquée, l’idée de proposer un format intégral s’est rapidement imposé grâce à l’édition américaine, publiée par les éditions Viz Media le 21 octobre 2008. En effet Inio Asano a déclaré en 2017 dans la postface de la réédition et à l’occasion de diverses interviews japonaises qu’il a particulièrement apprécié cette version anglophone, aussi bien au niveau du format, plus grand que celui de la première édition japonaise, que du fait de réunir toute l’œuvre en un seul volume. Il a donc voulu proposer une édition similaire au public japonais.

solanin épilogue kana

Cette édition est donc augmentée de deux chapitres. L’un fait donc office de spin-off de la série en revenant sur l’appartement de Meiko et son copain, lorsque d’autres personnes y emménagent. Il a été publié originellement en 2010, et n’est donc pas inédit puisqu’il est disponible dans Ctrl+T, le premier artbook de l’auteur. Le second épisode, qui nous intéresse spécialement, est le chapitre 29 qui fait office d’épilogue.

Il faut savoir qu’Inio Asano se sent mal à l’aise vis-à-vis de certains messages qu’il fait passer dans Solanin et surtout de la manière dont ils ont été reçus par une partie du public particulièrement sensible. Car là où les personnages sont rattrapés par la réalité, lui a continué de rêver. Ainsi, en 2015, lorsque que j’ai pu rencontrer le mangaka à Barcelone, il a expliqué ceci dans une interview parue au sein d’AnimeLand.

Les protagonistes de Solanin décident de se jeter à l’eau et d’essayer de réaliser leurs rêves. Est-ce votre cas ?

Effectivement, à l’époque où j’ai dessiné Solanin je n’étais pas encore un mangaka à succès et je ne savais pas ce que j’allais faire de mon avenir. Du coup, Solanin est une œuvre dans laquelle les personnages vivent une situation similaire à celle que je vivais. Cependant la morale de la série est que les personnages deviennent des adultes ordinaires, alors que moi je continuais dans l’idée de faire du manga. À cet égard, je me sens un peu coupable d’avoir triché ou menti à mes lecteurs.

Après l’entretien, j’ai eu l’occasion de discuter plus intimement avec Inio Asano et lorsque je lui ai demandé un dessin de Solanin en guise de dédicace, j’ai pu lui parler de mon rapport au manga, ce qui l’a poussé à revenir sur la déclaration de l’interview. En guise réponse, il a évoqué un sentiment de frustration sur la manière dont se termine le manga, fidèle à ses doutes de l’époque mais pas à ce qu’il est devenu, lui l’artiste qui a persévéré et réussi. Il a également expliqué ressentir une sensation d’imposture en prenant l’exemple d’une jeune fille qui l’avait rencontré en pleurant et en le remerciant pour son manga car elle avait vécu les mêmes événements que Meiko. Lui ne savait pas trop comment réagir, car non seulement il n’avait jamais souffert de la sorte, mais en plus il avait choisi un autre chemin de vie que celui emprunté par les personnages de Solanin. Ce rapport entre ce que ressent le public et son avis d’artiste, l’auteur l’exprime également dans Errance, dont, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le message trouve son écho dans l’ensemble de la carrière d’Inio Asano et non seulement dans la période entre la fin de Bonne nuit Punpun et le début de Dead Dead Demon’s Dededede Destruction.

solanin fin

En discutant de Solanin avec Inio Asano, il sautait aux yeux qu’il n’était pas satisfait de la fin, qu’elle ne lui ressemblait pas. Alors le fait qu’il en dessine un nouvel épilogue 11 années après s’impose comme une évidence. Dans ce fameux chapitre 29, les protagonistes ont, à l’instar de l’auteur, pris de la maturité. Ce qui offre en l’espace de quelques pages un tout nouveau regard sur le récit et le vécu des personnages. Cette vision plus mûre résonne comme une sorte de réponse, parmi de nombreuses autres possibles, à une œuvre qui questionne sans cesse la transition entre la jeunesse et l’âge adulte.

Solanin étant le manga le plus cher à mon cœur, j’invite sincèrement aussi bien les personnes qui ont été touchées par le titre que celles qui se sont senties frustrées par certains éléments à le redécouvrir avec ce nouvel angle de vue. Et bien évidemment, je convie également tous les nouveaux venus à vous plonger dans cette histoire poignante dont je parlais entre autres dans cet article.

4 réflexions au sujet de “Les raisons pour lesquelles Inio Asano a écrit une nouvelle fin à Solanin”

  1. Article passionnant … Je suis surtout touchée par toute l’émotion et l’amour pour le manga qui ressort de ton écriture ! J’ai vraiment trop hâte de le lire.

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s