Kevo42

La nostro sélection musicale du 1er octobre

Deuxième semaine de la nostro sélection musicale. Pour rappel, cette sélection tente, à partir d’un panorama de sites musicaux internationaux, de vous proposer une grosse playlist de nouveautés à écouter pour suivre l’actualité musicale. Vous pouvez trouver cette playlist sous deux formats, spotify et youtube.

Cette semaine, pas de très grosse nouveauté, puisque hormis Meek Mill (dont la presse parle bizarrement peu), peu d’artistes très connus ont sorti des albums cette semaine, ou alors pour des projets un peu annexes, comme le petit plaisir crooner de Lady Gaga et Tony Bennett ou l’album de reprises des Specials. Pour autant, le nombre de découvertes ne va pas, lui, en baissant, puisque ce sont plus de vingt disques que je vais rapidement vous présenter, et qu’il reste bien des découvertes à faire en écoutant la playlist ou en lisant les articles que vous trouverez en lien à la fin de celui-ci.

Avant de vous lancer dans la lecture, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil au financement participatif de la nouvelle formule de Magic, la revue de pop moderne, magazine dont l’originalité des choix nous apporte beaucoup de joie.

Les singles qui annoncent du lourd : Blood moon, Mastodon, Idles, Courtney Barnett

Si de nombreux disques excellents sont sortis cette semaine, impossible de ne pas avoir envie d’être demain pour écouter ceux annoncés cette semaine. La surprise du chef est l’annonce du projet Blood moon par Converge, Chelsea Wolfe, Ben Chisholm et Stephen Brodsky, de retour dans le groupe 23 ans après When forever comes crashing. Ce supergroupe constitué pour des concerts spéciaux de Jane Doe s’est rassemblé pour créer de nouvelles compositions qui semblent rassembler le meilleur de tout le monde malgré un clip franchement pas top. L’album sort le 19 novembre et j’ai très hâte.

En parlant de Jane Doe, impossible de ne pas évoquer l’incroyable anecdote liée à sa pochette, une des plus connues de l’histoire du Hardcore (ce qui veut dire à la fois beaucoup et pas beaucoup). Le journal Libération nous raconte que la top model Audrey Marney s’est reconnue, 20 ans après, dans la pochette, et en est très peu satisfaite. Je vous recommande la lecture de cet article auquel j’ajouterais quelques réflexions :

1 – Il a fallu ce mini-scandale pour que Libération découvre Converge, une preuve supplémentaire de la nullité incroyable des journalistes culturels français.

2 – Le diagramme de Venn entre fans de mode et fans de Converge semble contenir étonnamment peu d’intersection, puisqu’il a fallu 20 ans pour identifier la duperie alors qu’Audrey Marney était très connue en 2001.

3 – Jacob Bannon lit Marie-Claire. Bonjour la street-cred

4 – Jane Doe est un des plus grands disques au moins de la décennie 2000, et ça m’énerve qu’il revienne dans l’actualité parce que Jacob Bannon n’a pas engagé d’avocat pour négocier les droits de l’illustration de jaquette.

5 – On espère que les avocats de Vogue ne liront jamais Jojo’s bizarre adventure.

Toujours dans le metal on en sait plus sur le nouvel album de Mastodon qui s’appellera Hushed and grim et sortira le 29 octobre. J’ai plus ou moins lâché depuis le tournant prog-rock de Crack the skye en 2009, mais je suis curieux.

Pas de curiosité mais une vraie impatience pour le nouvel album des Idles intitulé Crawler et qui sortira le 12 novembre. Le premier single a une tonalité northern soul, qui change et à qui l’on a envie de dire ma foi pourquoi pas.

Pas du tout metal enfin, le nouvel album de Courtney Barnett sortira lui aussi le 12 novembre et s’intitulera Things take time, take time. La chanteuse australienne met cette leçon de vie au service de ses chansons languissantes avec succès. Rappelons qu’elle est l’un des très rares artistes de moins de 60 ans à avoir fait la couverture de Rock and folk ces dernières années.

Les albums plébiscités par la presse : Pond, Explosions in the sky, Illuminati hotties, the Specials, Tirzah, Ducks LTD, Gustaf

Le groupe Pond est souvent comparé dans la presse à Tame Impala, notamment parce que deux de ses membres en ont fait partie. 9 est le neuvième album du groupe, composé de neuf titres qui ont beaucoup plu à la presse puisque 6 magazines en ont parlé en bien. Le magazine Visions parle d’un mélange de « rock psychédélique, de pop et d’un soupçon de dance. Un groupe qui se montre particulièrement créatif pour transmettre sa joie et son insouciance tout en abordant des thèmes sérieux ».

L’autre album que tout le monde ou presque a écouté est lui aussi un projet étonnant puisqu’il s’agit de la bande son d’un documentaire animalier nommé Big Bend (le nom d’un parc naturel situé au Texas) par le groupe de post rock Explosions in the sky. Un piano, une guitare, une certaine atmosphère et des caprins dotés de très belles cornes. Comment résister ?

Illuminati Hotties est un groupe de punk mené par Sarah Tudzin. Le groupe a connu de nombreuses galères entre la sortie de son premier album prometteur et celui-ci, d’où le titre de Let me do one more (laissez-moi en faire encore un). Le webzine Brooklyn vegan dit que le disque est punk, pas au sens où il reprendrait les recettes du punk, mais au sens où il part dans tous les sens en rejetant les conventions. L’auteur de l’article conclut en disant que « l’audace de Sarah Tudzin est électrisante ». Le magazine Visions est tout aussi fan, puisqu’à 0,1 point de moyenne près en notation sur les 9 rédacteurs, cet album aurait fini disque près.

Difficile de faire plus vieux de la vieille que The specials, dont le tube A message to you, Rudy (déjà une reprise) a fait danser les darons, les daronnes, et Marcel Desailly. Après le confinement, le groupe souhaitait se remettre en jambes avec un album de reprises. La mort de George Floyd et les manifestations qui ont suivi ont donné la thématique, pour aboutir à ces Protest songs : 1924 – 2012.
Au fil des années le groupe s’est éloigné du ska pur et dur, ce qui leur évite certainement la gêne provoquée par le dernier album des Mighty Mighty Bosstones (mais qui m’a aussi donné un des plus gros fous rires de l’année donc merci). Brooklyn Vegan conclut son article en disant : « même si l’album ne sonne pas comme un album des Specials, il en a tout à fait le feeling, et marque le fait que le groupe soit toujours en colère ».

Autre album remarqué, Colourgrade de la chanteuse Tirzah. Le disque est décrit comme un « disque viscéral » de « r’n’b rugueux » par les Inrockuptibles. Tellement rugueux en effet que l’on pense au Tricky période Pre millenium tension. Pour ceux qui sont venus là pour souffrir.

Enfin, pour conclure sur les disques qui ont beaucoup plu à la presse, parlons de deux groupes de rock Ducks ltd et Gustaf. Pour le premier, un esprit 100% british pour ce groupe canadien, dont la musique énergique rappelle les Smiths, Surfer Blood, Belle and Sebastian, et même Gravenhurst. Si vous connaissez tous ces groupes, vous êtes la cible. Pour le deuxième, pas de tromperie sur la marchandise. Le nom de la page bandcamp du groupe est Gustaf-nyc et oui on est en plein revival no-wave, bon sang le prix du loyer est si élevé à Brooklyn heureusement que j’ai mon job à la galerie d’art pour payer le loyer.

Ma sélection personnelle : Kit Sebastian, Audiobooks, Meek Mill, Key, Flag day, Candyman

Il suffit qu’un groupe ait du succès pour que naisse une scène. Après Altin Gun, il y a donc un essor du néo-psychédélisme chanté en turc. Kit Sebastian a toutefois sa personnalité avec un son plus jazzy et des morceaux aussi chantés en anglais et français. Etrangement FIP n’a pas encore mis cet album dans ses sélections, mais cela ne saurait tarder.

Audiobooks est un drôle de groupe, tant par la liberté de leur musique que dans le projet à peine caché de remettre l’electroclash au goût du jour. Si vous avez toujours pensé que tout ce qu’il manquait à Adult ou à Miss Kittin and the Hacker était un peu d’autotune, cela devrait nous plaire. En tout cas, j’ai personnellement bien envie de passer du temps à comprendre ce disque dansant et mystérieux. A noter que David Wrench a un peu la même tête que Savant dans the suicide squad. On lui souhaite une plus longue carrière.

Le nouvel album de Meek Mill, Expensive pain est certainement le plus gros succès de la semaine. Je n’en dirais pas beaucoup plus car je ne suis vraiment pas le plus expert en rap, mais à en juger par le titre et les sensations éprouvées à l’écoute, l’album a l’air très bien sur les fondamentaux du rap moderne : mêler la dépression nerveuse à la musique qui fait bouger les fesses.

Le NME est une institution de la presse anglo-saxonne. Pourtant ces derniers temps, le magazine tourne un peu le dos à la brit-pop et ouvre en grand les bras pour la K-pop. C’est donc sur ce site que je suis tombé sur cet EP de Key, et j’ai pensé qu’au milieu de clips faits avec des rideaux de douche, vous aimeriez un clip avec de la belle chorégraphie.

Deux bandes sons très différentes cette semaine avec Flag day, le nouveau Sean Penn, et Candyman, la suite du classique de l’horreur des années 90. Flag day réunit un très beau casting folk avec des morceaux inédits d’Eddie Veder, Glen Hansard et Cat Power. A ces ambiances sereines, Candyman répond par des voix spectrales parfaites à l’approche d’Halloween.

On ne sait pas trop quoi en penser : Chris and the queen et Connan Mockasin

Chris a sorti un single contenant deux reprises : Freedom de George Michael et cette reprise particulièrement habitée de Fais comme l’oiseau. Elle (j’espère ne pas utiliser le mauvais pronom, je n’arrive pas à trouver le bon usage, faut-il écrire Iel ?) a aussi changé de nom pour devenir Rahim. Personne n’a trop compris, mais heureusement France Culture était là pour expliquer le pourquoi du comment.

Plus inexplicable encore est la musique de Connan Mockasin qui annonce un nouvel album avec un single bien étrange. J’avais totalement adoré forever dolphin love, disque drogué qui ne ressemblait à rien d’autre. Je suis aussi passé totalement à côté de ce que le néo-zélandais a pu produire par la suite, et je ne suis pas sûr de reconnecter avec ce Jassbusters two prévu pour le 5 novembre. A noter que ce sera le deuxième album de l’année pour Connan après un disque enregistré avec son père sorti cet été.

Les vieux de la vieille : Neil Young, Tony Bennett et Lady Gaga, DJ Muggs et Ministry

Petite sélection de grands anciens qui n’ont plus besoin d’être présentés. On commence avec un live de Neil Young datant du début des années 70, soit après After the gold rush et everybody knows this is nowhere. A-t-on besoin d’argumenter pour donner envie de découvrir ce concert ?

Tony Bennett et Lady gaga avaient déjà publié un album en 2014 nommé Cheek to cheek. La collaboration a dû vraiment leur plaire car les voici de retour avec un nouvel album nommé Love for sale. Au programme, 12 reprises de Cole Porter, et ça croone pas mal.

Dj muggs de son côté ne croone pas du tout mais semble bien disposé à égaler les 61 albums de Tony Bennett. Cet album réalisé avec le rappeur Crimeapple est le sixième de l’année pour le beatmaker de Cypress Hill. Pour mieux comprendre cette productivité, je vous invite à lire cette interview très intéressante pour le site Passion of the weiss.

Pour finir, celui qui devrait peut-être s’arrêter est Al Jourgensen de Ministry. Il avait pourtant annoncé sa retraite il y a quelques années, et à voir le clip de Disinformation, on le sent bien trop vieux pour ces conneries, et ça me rend un peu triste.

Les sources : Les inrocks, Magic, Brooklyn Vegan, Visions, Kexp, NME, Paste, FIP

Les inrocks : Les 5 disques du vendredi 1er octobre à écouter absolument !

Magic revue pop moderne : Gustaf, Nicolas Michaux, Ducks Ltd., Neil Young et autres sorties du 1er octobre 2021

Brooklyn vegan : Notable Releases of the Week (10/1)

Visions : Draussen ! die Alben der Woche

KEXP : New music reviews (10 / 04)

NME : la rubrique des critiques

Paste : 10 New Albums to Stream Today Featuring illuminati hotties, Wiki, Gustaf and more

La sélection FIP

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s