Gare au manga

Les 20 meilleurs mangas de 2021

La fin d’année arrive, les nombreuses nouveautés manga de 2021 ont eu le temps d’être lues et appréciées à leur juste valeur. Il est donc l’heure de faire place aux traditionnels bilans de fin d’année. C’est un classement évidement subjectif des 20 meilleurs titres de l’année qui ouvre le bal. Si quelques règles ont été fixées pour le rédiger, comme l’absence de rééditions ou celle de suites et spin-offs, il a toutefois été délicat de faire des choix tant cette année nous a proposé de nombreuses petites pépites. Des excellents mangas sont donc passés à la trappe pour ce classement mais c’est le jeu, choisir c’est renoncer. En fin de compte, il ne reste que des œuvres hors du commun qu’il vous faut absolument découvrir si vous aimez la bande dessinée japonaise. C’est parti pour un top 20 des meilleurs mangas de 2021 qui passe de l’amour à l’horreur, de la passion à la tragédie, du vintage au futuriste.

20. Panda Detective Agency de Pump Sawae

Nouveau venu dans le monde francophone du manga, Pump Sawae parvient à charmer dès ses débuts. Avec Panda Detective Agency, l’auteur nous propose de suivre de enquêtes au sein d’un monde touché par une étrange maladie changeant peu à peu les humains en animaux. Les affaires se transforment alors en rencontres aussi atypiques que touchantes avec des personnes infectées. 

19. Summer of Lave de Keigo Shinzo

Se déroulant dans une petite ville changée en station thermale suite à une éruption volcanique, Summer of Lave marque les esprits par son ambiance festive et son innocence communicatrice. Keigo Shinzo y décrit très justement la jeunesse entre les liens d’amitiés qui évoluent et un esprit de révolte.

18. Le siège des exilées d’Akane Torikai

Dans Le siège des exilées, Akane Torikai construit un univers dans lequel il ne naît presque plus d’hommes. Elle y décrit une société matriarcale présentée sous forme de castes, un monde à la fois passionnant et intrigant. Si de nombreux mystères enveloppent le récit, il propose avant tout des réflexions sur le rapport entre les genres dans notre société actuelle. 

17. La déchéance d’un homme de Junji Ito

Il était difficile de passer après Usamaru Furuya et son Je ne suis pas un homme, et pourtant Junji Ito s’est lui aussi attaqué au roman d’Osamu Dazai. En fin de compte, son adaptation de La déchéance d’un homme est tellement personnelle que les comparaisons n’ont pas de sens. L’auteur mélange cette descente aux enfers avec son attrait pour l’horreur et la monstruosité.

16. & de Mari Okazaki

Signant le grand retour de Mari Okazaki, & nous fait voyager sur les terrains de l’amour et de la passion à excès. Les sentiments sont aussi puissants qu’ils peuvent être toxiques, donnant au manga un effet dramatique alors même qu’il fait battre des cœurs. Si tout paraît beau, c’est aussi par la maîtrise de la mise en scène de l’autrice, chaque planche étant une invention. 

15. Le cauchemar d’Innsmouth de Go Tanabe

Le cauchemar d’Innsmouth est l’un des meilleurs récits de Howard Phillips Lovecraft et une fois n’est pas coutume, Go Tanage se montre à la hauteur du texte pour son adaptation en manga. Plus réussi que jamais, il retranscrit à la perfection l’angoisse et les mystères grâce à une maîtrise de son art et son impressionnante reconstitution de la ville imaginaire.

14. Kageki Shojo de Kumiko Saiki

Inspirée par la Revue Takarazuka, Kumiko Saiki nous raconte la rencontre entre deux jeunes filles dans une école enseignant les arts de la scène. En plus d’être un récit plein de passion, Kageki Shojo nous montre une magnifique amitié entre des personnages complémentaires, l’extravagance de l’une pouvant soulager les traumatismes de l’autre.

13. Flow de Yuki Urushibara

Au fil de Flow, Yuki Urushibara nous guide sur le terrain des enquêtes mystiques, et félines, comme elle sait si bien le faire depuis Mushishi. L’autrice joue sur nos émotions et nos perceptions des sens pour proposer d’intrigants récits aux allures surnaturelles. 

12. Search and Destroy d’Atsushi Kaneko

Quand Atsushi Kaneko reprend Dororo d’Osamu Tezuka, forcément, il nous en met plein les yeux. Avec Search and Destroy l’auteur réinterprète à sa sauce l’œuvre culte du maître en la transposant dans un univers futuriste. Il en résulte un ballet de violence exquis et haletant dont il est impossible de décrocher. 

11. Sensor de Junji Ito

Le grand retour de Junji Ito avec un manga inédit et personnel se fait avec Sensor. Quand l’auteur trouve un concept, il l’exploite jusqu’au bout et c’est le cas de celui des cheveux liés au cosmos qu’il développe dans ce titre. Il nous fait peur grâce à l’infini et l’univers tout en variant les idées avec des histoires à échelle plus humaine pour nous rappeler qu’il est bel et bien le maître de l’horreur. 

10. Irene de Hideki Arai

Drame humain et social signé Hideki Arai, Irene s’invite comme la lecture la plus percutante de l’année. Le manga explore sans concession des thématiques malheureusement toujours d’actualité comme le patriarcat et le racisme au cœur d’une montée en puissance cathartique de la violence.

9. Destination Terra de Keiko Takemiya

Premier manga de Keiko Takemiya à paraître en France et non des moindres, Destination Terra est un classique de la science-fiction japonaise. Une lecture aussi dense que mystérieuse qui nous transporte dans l’espace afin d’aborder en fond des sujets liés à la société et à l’humanité tels que l’écologie ou la discrimination. 

8. Don’t call it Mystery de Yumi Tamura

Méconnue en France alors qu’elle est l’un des visages les plus importants du manga au Japon, Yumi Tamura est de retour chez nous avec un récit d’enquêtes. Don’t call it Mystery brille par l’intelligence de son écriture, les meurtres étant résolus par l’unique parole, ainsi que par sa mise en scène inspirée du théâtre et son passionnant protagoniste.

7. Le Rakugo, à la vie, à la mort de Haruko Kumota

Après la publication de certains de ses BL, Haruko Kumota nous présente enfin son manga phare : Le Rakugo, à la vie, à la mort. Si le titre parle évidemment de rakugo, il brille aussi et surtout pour la complexité de ses personnages et par son ton qui navigue entre la passion et le dramatique.

6. Escale à Yokohama de Hitoshi Ashinano

Mieux vaut tard que jamais, Escale à Yokohama est enfin arrivé en France. Hitoshi Ashinano signe l’une des plus grandes histoires de tranches de vie mêlées à la science-fiction, un manga calme et reposant nous invitant à percevoir le monde différemment. Une lecture qui fait du bien donc, nous égarant entre la robotique et le mystique.

5. Liddell au clair de Lune de Yoshimi Uchida

Aussi envoutant que sublime, Liddell au clair de Lune est assurément la plus belle surprise de l’année. Le manga de Yoshimi Uchida ne nous quitte pas, il nous colle à la peau comme le rêve qu’il décrit, jusqu’à nous submerger corps et âme dans son monde. Un chef-d’œuvre d’onirisme.

4. Une brève histoire du Robo-Sapiens de Toranosuke Shimada

Au sein d’Une brève histoire du Robo-Sapiens, Toranosuke Shimada réécrit notre monde à l’ère des robots. Il signe un magnifique récit choral plein d’humanisme et de romantisme porté par une identité graphique à la fois puissante et épurée. Il s’en dégage un étrange candeur pleine de charme et d’émotions.

3. Tomino la Maudite de Suehiro Maruo

Avec Tomino la Maudite, Suehiro Maruo signe son manga le plus long. En racontant le destin de deux jumeaux durant l’avant-guerre, il y mélange son attrait pour le freak vu dans La jeune fille aux Camélias et son esthétique utopique présentée dans L’île Panorama. En résulte une série noire étonnement bienveillante tant elle évoque l’acceptation des différences.

2. Kowloon Generic Romance de Jun Mayuzuki

Suite à un Après la pluie de toute beauté, Jun Mayuzuki est de retour pour exprimer l’étendue de son talent avec Kowloon Generic Romance. L’autrice nous plonge au cœur de la citadelle de l’ombre avec un récit de science-fiction présenté d’un point de vue humain, suivant de merveilleuses tranches de vie entre amour, mystère et nostalgie.

1. My Broken Mariko de Waka Hirako

Pour son premier livre, Waka Hirako éblouit de son talent et prouve qu’elle est bien plus qu’un espoir du neuvième art. Avec My Broken Mariko, l’autrice lance une course effrénée sous fond de deuil, un récit dramatique débordant d’émotions qui revêt d’autres formes lorsqu’il s’intéresse à la critique de la société ou qu’il dévoile la relation intime qui évolue au fil des souvenirs.

1 réflexion au sujet de “Les 20 meilleurs mangas de 2021”

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s