Sick Sad World

Coucou, c’est le Lobby LGBT et le Gender, on vient détruire le monde !

Le débat sur le Mariage Pour Tous s’est déroulé dans un climat parfaitement apaisé, sans aucune violence et sans aucun débordement. Pas d’homophobie, même, vu que ça n’existe pas. Tellement bien, qu’il était passé comme une lettre à LaPoste. Autrement dit, il s’est perdu en route et le temps de s’en rendre compte, il était trop tard.

MICHEL

[Ironie de l’histoire : ceux qui, comme Michel, réfutent l’homophobie ont inventé « la cathophobie » et « l’hétérophobie ».]

Lire la suite « Coucou, c’est le Lobby LGBT et le Gender, on vient détruire le monde ! »

Sick Sad World

The Human Centipede

C’est un film. The Human Centipede est un film d’horreur, ou plutôt, devrais-je dire, un film horrible. Datant de 2009, il a été commis par Tom Six, avec un casting d’acteurs tous plus inconnus les uns que les autres. The Human Centipede, c’est clairement pas la meilleure chose que nous aura apporté le Pays-Bas.

Bon, en soit, un scientifique fou qui récupère chez lui deux demoiselles perdues dans les bois en pleine nuit n’a rien de révolutionnaire. Et les vingt premières minutes du film ne font que mettre dans l’ambiance, plutôt angoissante, laissant présager de bons moments. Quel optimisme !

Non, ce qui change, voire choque, c’est la folie du projet de ce médecin.

Lire la suite « The Human Centipede »

Sick Sad World

Les homophobes ne sont pas des citoyens de seconde zone.

[Note : ce texte a été rédigé entre le 16 décembre et le 21 janvier dernier, mis à jour et corrigé aujourd’hui, et se trouve parachuté ici où il aura peut-être plus sa place que sur mon blog habituel. Quant à l’utilité de le poster maintenant, alors que certains faits sont plus que dépassés… Je me dis que ça fera peut-être réfléchir la centaine de militants bobo-gauchistes-catophobes-LGBTQ-féministes-francs-maçons qui ne viendra pas défiler avec les soixante millions de Français ce dimanche.]

Voici donc un article, car, oui, les homophobes ne sont pas des citoyens de seconde zone (1).

Et pourtant, là, c’est trop. Cela fait des mois qu’on nous rabâche les oreilles. Mais ça va cinq minutes. Alors, peut-être que cet article servira à rien, mais bon, puisque tout le monde y va de son argument, pourquoi pas moi ?

Lire la suite « Les homophobes ne sont pas des citoyens de seconde zone. »