Dear Noctis, Rhinestone Eyes

Revenge : Renaissance sanglante pour une affirmation de soi

« Putain ! Putain ! »
Voilà ce qui est sorti de ma bouche au générique de fin de Revenge de Coralie Fargeat. C’est vulgaire, c’est brut, mais ça sort des tripes. C’est le besoin d’exprimer le plus rapidement la claque que je venais de me prendre par ce film.

Revenge 1

L’histoire ?

Trois riches chefs d’entreprise quarantenaires, mariés et bons pères de famille, se retrouvent pour leur partie de chasse annuelle dans une zone désertique de canyons. Un moyen pour eux d’évacuer leur stress et d’affirmer leur virilité armes à la main. Mais cette fois, l’un d’eux (Richard) est venu avec sa jeune maîtresse (Jennifer/Jen), une lolita ultra sexy qui attise rapidement la convoitise des deux autres (Stanley/Stan, Dimitri/Dimi)… Les choses dérapent… Dans l’enfer du désert, la jeune femme laissée pour morte reprend vie… Et la partie de chasse se transforme en une impitoyable chasse à la femme.

Le seul changement apporté à ce synopsis officiel est le remplacement de « chasse à l’homme » par « chasse à la femme » car il s’agit bien de cela.

Lire la suite « Revenge : Renaissance sanglante pour une affirmation de soi »

Publicités
Bitter sweet Symphony, Dear Noctis

Une alternative à la Kpop

Souvent lorsqu’on aborde la musique coréenne, la kpop surgit en premier lieu, presque instinctivement, dans l’esprit d’autrui. A tort ? Il faut dire que celle-ci est une industrie toujours florissante dans son pays d’origine, omniprésente dans les tops musicaux, mais aussi dans le quotidien des coréens avec nombre d’idoles prêtant leur image pour nombre de marques.

Nos yeux d’occidentaux voient également en premier à travers elle, grâce à un fandom très présent sur les réseaux sociaux, à de multiples reportages qui en parlent comme d’un phénomène, à des événements qui font grand bruit chez nous comme la KCON qui remplit une salle aussi grande que Bercy ainsi qu’à un contenu toujours plus fréquent.

Même dans une industrie jeune où la Kpop est omniprésente, il y a la place pour d’autres styles. Les uns existent avec les autres et représentent un enchevêtrement. La musique coréenne est un monde où les artistes se croisent constamment.

Mon envie aujourd’hui est de vous présenter des artistes coréens hors de l’univers Kpop, une façon de s’initier à la musique coréenne autrement. Pour compléter ce bref article, une playlist vous attend à la fin, car rien ne vaut mieux que l’écoute pour découvrir !

Lire la suite « Une alternative à la Kpop »

I Write sins not tragedies

Vamos là !, des filles et du foot

En cette période sportive qui voit se dérouler les Jeux Olympiques de Rio, et de beau temps, quoi de mieux qu’une petite lecture qui allie les deux ?

Aujourd’hui je vous propose de découvrir une série courte sortie en 2011 chez Doki Doki et bien trop confidentielle à mon goût. Son titre ? Vamos là ! Un manga sur les relations humaines, et le foot en salle entre filles !

vamos-la-1

Lire la suite « Vamos là !, des filles et du foot »

Rhinestone Eyes

Une sélection d’animes parfaits pour l’été !

Il fait beau, il fait bon, la vie coule comme une chanson. Les beaux jours sont là et quoi de mieux que de se prélasser au soleil en regardant pourquoi pas un anime. Voici donc une sélection de 8 animes qui sentent bon l’été pour passer du bon temps pendant les jours estivaux !

Sélection estivale intro Lire la suite « Une sélection d’animes parfaits pour l’été ! »

I Write sins not tragedies

Un regard sur… Sumeragi Natsuki

Le nom de Sumeragi Natsuki ne vous dit rien ? Découvrez le travail de cette mangaka si peu connue par chez nous, mais qui comptabilise pourtant pas moins de 7 titres licenciés en France.

Sumeragi Natsuki Lire la suite « Un regard sur… Sumeragi Natsuki »

Rhinestone Eyes

Anime Tamago, de l’oeuf au court métrage

Lancé en 2010 par le gouvernement japonais, Anime Mirai, aujourd’hui connu sous le nom d’Anime Tamago, est un projet annuel ayant pour but de former des jeunes aux métiers de l’animation.

Celui-ci se concrétise par la réalisation de 4 courts métrages par édition, qui sortent généralement en mars. C’est donc le moment parfait pour vous initier à ce projet et vous présenter les animes déjà sortis !

Anime Mirai 1

Lire la suite « Anime Tamago, de l’oeuf au court métrage »

I Write sins not tragedies, Rhinestone Eyes

Old Boy, une oeuvre réinterprétée.

Si vous êtes amateur de cinéma, et surtout du cinéma asiatique, vous connaissez sûrement le film multiprimé Oldboy de 2003 du réalisateur sud coréen Park Chan Wook (Thirst, Sympathy for Lady Vengeance…).

Ce que peu de gens savent, c’est que ce classique du cinéma coréen est fortement inspiré du manga éponyme de Tsuchiya Garon dessiné par Nobuaki Minugishi, un seinen de la fin des années 90 qui a été traduit en français.

Dix ans après la sortie de l’adaptation par Park Chan Wook, un remake du film réalisé par Spike Lee (Malcolm X, Inside Man…) sort sur grand écran… et reçoit alors un accueil très moyen, voire assassin du public.

L’idée de cet article est essentiellement de présenter ce trio d’œuvres qui partent de la même base, pour donner l’envie de découvrir Old Boy dans son intégralité. Oui c’est très mal de comparer des médias si différents que sont un manga et un film, mais je vais quand même le faire !

Old boy 1

Lire la suite « Old Boy, une oeuvre réinterprétée. »