Miss Hokusai : Dans l’ombre d’un génie 

Animation Féodale
Le long métrage d’animation, bien que trusté depuis quelques années par une tripotée de CGI et de technologies de pointe du côté occidental, reste à chaque nouvelle sortie un événement du côté du Japon. Aujourd’hui dans notre bel Hexagone de terre et de béton, les plus jeunes ont nul doute été abreuvés par les créations du Studio Ghibli, les plus grands probablement par le gang des clowns dans Néo-Tokyo.

Un vivier aussi intense que dans Moyasimon
Force est de constater que les derniers cités ne sont que la partie émergée d’un iceberg incommensurable abritant des curiosités quasiment infinies en genre et en nombre.

C’est sur cette introduction riche en calories que je balance les jets d’une peinture riche en couleurs : Miss Hokusai par Keiichi Hara, qui n’en est pas à son premier coup de pinceau, loin de là.
Lire la suite

Le Garçon et La Bête : la Divine rencontre

Mamoru Hosoda, dont la popularité est promise à un bel avenir chez nous, a sorti ce mercredi (dans nos salles obscures, oui oui !) son dernier long métrage d’animation : Le Garçon et La Bête. De suite, transcrit dans la langue de Molière, tout ceci a moins de classe et nous renvoie vers un Disney avec beaucoup de vaisselles en porcelaine, mais qu’à cela ne tienne, ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Qui plus est à l’échelle nationale.

N’allons pas bouder notre plaisir et asseyons nous sur les fameux sièges rembourrés et communément vêtus de rouge. Mention spéciale aux salles du Rialto de Nice, seul cinéma de la ville à avoir pris le risque de le diffuser, qui plus est en VO.

A toute à l’heure pour les impressions just’au’four. J’essaierai de contenir les éclats de spoils anesthésiants et les excès d’irrationalités. Dans la mesure du possible.

Lire la suite