Lire un manga quand on y connait rien #1 – Le mari de mon frère

Il n’est pas tous les jours évident de faire partie de Nostroblog. D’abord parce que je suis l’un des rédacteurs les moins productifs, le plus mainstream et surtout je suis très très loin de la mangasphère. Si je me délecte de certains dramas qui se déroulent entre diverses rédactions, je concède aisément ne rien connaître de ce médium. Toute la connaissance que j’ai acquise, je la dois surtout à Nostroblog que j’ai rejoint il y a presque 3 ans. Pour vous situer mon niveau en terme de lecture, j’en suis resté à Leviathan et Nozokiana.

Depuis 3 ans, je lis mes camarades et je tiens à jour un google doc avec une liste assez maboule de titres à acheter. Jusqu’à présent aucun euro n’est sorti de ma poche pour réduire la taille de cette liste. Sans doute parce que le jeu vidéo et le cinéma prédominent dans mon budget loisir. Et aujourd’hui la tendance s’inverse puisque le jeu vidéo me lasse et j’ai envie de me remettre à lire. Déjà très centré sur les Comics, j’ai enfin décidé de varier le plaisir et de sauter le pas pour me remettre à quelques mangas.

Vision artistique de ma quête

Lire la suite

Publicités

Art Brut : esprits rebelles

C’est dans un cadre scolaire que j’ai découvert le musée de l’art brut situé à Lausanne en Suisse. Petite structure sur trois étages, ce lieu abrite non seulement des œuvres d’arts mais également une philosophie. L’art étant une question d’appréciation subjective, il demande ici une seconde compétence de réflexion : l’ouverture d’esprit.

ENTRE ICI, JEAN DUBUFFET

Oh non, il ne s’agit pas de tenir un discours moralisateur sur la tolérance ou de patauger dans le verbeux mais plutôt d’aborder la visite de cette collection avec quelques pré-requis. Tout d’abord, définissons l’Art Brut, ses artistes et l’homme qui en est à l’origine.

La brutalité suggérée dans ce courant tend à définir des œuvres (peintures, sculptures, architectures) dont les auteurs sont dépourvus de culture artistique. Il n’y a aucun point commun si ce n’est cette idée de « s’éloigner des voies de l’art homologué ». Le processus de création se base sur l’impulsivité des artistes et manifeste la « seule fonction de l’invention et non celles, constantes dans l’art culture, du caméléon et du singe »

La particularité de ces créateurs autodidactes se trouve dans leur marginalité. Loin des normes culturelles et autres valeurs collectives, des marginaux, des personnes atteintes de pathologies psychiatriques ou autres originaux créent un univers pour leur propre bien-être. Le système de débrouille est inclus dans leur schéma créatif puisqu’ils utilisent en majorité des matériaux insolites. Ainsi l’Art Brut « repose sur des caractéristiques sociales et des particularités esthétiques ».

Jean_Dubuffet Lire la suite

Millenium, brûlante adaptation

MILLENIUM-1

Il y a quelques semaines, le brillant Meloku, m’a proposé de venir écrire pour nostroblog, site pour lequel je voue un grand intérêt. Petite pression du coup, avec quel sujet démarrer: un jeu vidéo, un film, une série, une bande dessinée ? N’étant pas un grand lecteur, je me suis lancé le défi d’écrire sur une BD. Histoire de me faciliter la tâche (ou pas), j’ai pris une adaptation de la trilogie Millenium. Lire la suite