Elsior, Les trucs en plastique

Fallout : Retombées dans le passé

Dans le dédale de réactions fortement propagées par une communauté en lie devant l’annonce du prochain opus de Fallout, nous en sommes bel et bien à l’heure des interrogations.

Fallout_titre
L’objet de tous les débats, plus que le FN.

 

Si Bethesda a bien relancé la franchise Fallout depuis 2008 alors délaissée par les studios Interplay, il serait, avouons-le, de bonne augure de se pencher sur les premiers pas de la série, parce qu’entre nous, qui a déjà touché à ces vieux jeux poussiéreux du siècle dernier qui ne tournent même plus sur nos machines actuelles ? Lire la suite « Fallout : Retombées dans le passé »

Gare au manga, Meloku

Saru : et si la fin du monde débutait dans le Poitou-Charentes ?

Après Les enfants de la mer, les éditions Sarbacane publient en France un nouveau manga du talentueux Daisuke Igarashi : Saru. Singe en japonais. Débuté au Japon en 2009 dans le mensuel Ikki, deux tomes formant une histoire complète paraissent au cours de l’année 2010. En France, le manga est édité sous la forme d’une intégrale de plus de 440 pages. Rien que ça.

saru critique

L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois

Du ciel viendra grand Roi d’effrayeur

Resusciter le grand Roi d’Angoumois.

Avant après Mars régner par bon heur.

Michel de Nostradamus, Prophéties.


Lire la suite « Saru : et si la fin du monde débutait dans le Poitou-Charentes ? »

Sick Sad World

Welcome to Sleepy Hollow…

L’automne est déjà là. Octobre amène avec lui la triste valse des feuilles mortes. Et déjà, les heures passent et nous approchent inéluctablement de Halloween. Je vous propose donc une série de billets pour vous mettre dans l’ambiance.

On va commencer aujourd’hui avec la sombre légende du cavalier sans tête, légende bien connue grâce à l’adaptation de Tim Burton, avec Johnny Depp et Christina Ricci. Mais voilà qu’elle est revenue sur nos écrans cathodiques (pour les plus vieux). Sous forme de série télévisée.

Lire la suite « Welcome to Sleepy Hollow… »

Gare au manga, Meloku

Samidare c’est pas cher, Béluga c’est gratuit.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ototo soigne bien Samidare.

Plongez dans le Léthé, oubliez cette introduction, et revenons sur les faits.

sami1

Lire la suite « Samidare c’est pas cher, Béluga c’est gratuit. »