bandes dessinées, Kevo42

Megg, Mogg & Owl : Sexe, drogue et dépression nerveuse

Toujours à la recherche de nouveautés croustillantes, le Nostroblog vous présente cette semaine la série Megg, Mogg & Owl. Une bande dessinée en plein dans notre ligne éditoriale, drôle et glauque à la fois.

Megg, Mogg & Owl est une bande dessinée australienne, traduite en France par un petit éditeur appelé Misma et découverte par Stéphane Beaujean qui arrive toujours à glisser des perles de chaos dans la sélection du festival d’Angoulême.

Cette série a débuté par accident. Simon Hanselmann, artiste et auteur de fanzines peint pour une exposition une sorcière et son chat, qu’il nomme en hommage aux personnages d’albums pour enfants Meg, Mog & Owl.  La toile plaît tant qu’il en tire une série d’histoires courtes sur le tumblr http://girlmountain.tumblr.com. La suite est une success story comme Internet les aime, avec édition aux États-Unis chez Fantagraphics et une vraie reconnaissance critique et publique en France.

De quoi parle-t’on ? Megg la sorcière et son conjoint de chat Mogg passent leurs journées à picoler, baiser et se droguer, tandis que leur colocataire Owl essaie tant bien que mal de joindre les deux bouts entre deux boulots dans des call-centers. Ils croisent des personnages pittoresques tels que Mike le roi de la glande et surtout Werewolf Jones, loup-garou dealer, père indigne et agent du chaos de manière générale.

Lire la suite « Megg, Mogg & Owl : Sexe, drogue et dépression nerveuse »

Publicités
La séance du jour, LvK

Qui es tu Leigh Whannell ?

 

whannell

Il y a quelques semaines, j’ai entamé un article consacré à James Wan réalisateur de quelques films d’horreur-épouvante et mis dans la lumière par Fast And Furious 7.  Le cinéaste australo-malaisien passera derrière la caméra pour Aquaman prévu pour 2018. En écrivant mon article, je me suis rendu compte que ce n’est pas sur Wan que je devais plancher mais son acolyte de toujours Leigh Whannell. Insidious 3 est son premier film actuellement dans les salles américaines (et chez nous le 8 juillet 2015).

Lire la suite « Qui es tu Leigh Whannell ? »

Kawaii et choupitrucs

Please Like Me

C’est trop bien regardez cette série. Ah, non, ça, c’est la conclusion. Oups. Je reprends. Cela fait longtemps que je voulais vous parlez de Please Like Me (environ, deux mois)(c’est long). Please Like Me, c’est une série australienne, et comme ses consœurs britanniques, ce sont des saisons courtes. 6 épisodes pour la première, 10 pour la suivante, et pareil pour la troisième prévue courant 2015 (cet été, vraisemblablement). Les épisodes durent moins de 30 minutes et s’enchaînent facilement. Ça se boit comme du bon lait (de soja, de riz ou d’amandes si vous êtes végétariens).

Contexte. Difficile à résumer. Pour commencer, ben on va se servir du résumé du premier épisode. La première scène vous met directement dans le bain.

Pas ce bain-là. Lire la suite « Please Like Me »