Damien, Quod reliquum est

Hentai : passage en revue ! [NSFW]

Ceux qui me suivent sur Twitter ont pu constater mon immense chagrin suite à l’annonce de l’arrêt brusque du manga Keijo!!!!!!!! qui a m’a tenu en émoi pendant près de 2 ans. Même si les raisons tristement évoquées par l’auteur sur son blog sont parfaitement légitimes, je me sens un peu orphelin. Vision d’un hochet C-cup que l’on vient de violemment m’arracher. Certes, Prison School continue d’alimenter ma déviance mais il me faut un autre produit de substitution pour avoir mes 5 fesses et nichons par jour afin de préserver ma santé. Chercher un autre manga comme Tsugumomo, le fils bâtard de Tenjou Tenge et Urusei Yatsura ? Oui, mais non. J’ai cherché ailleurs et, après réflexion, y ai trouvé une part de bonheur…

tumblr_moh1xlmXP71s0pux0o1_500

Lire la suite « Hentai : passage en revue ! [NSFW] »

Le bazar du renard

Attrapez les touhoutes !

Alors que le quatorzième épisode vient de sortir, je vais revenir sur une saga importante du jeu vidéo, et elle est terriblement addictive. Pour aborder le Touhou Project je vais employer quelques termes qui ne vous seront pas forcément familiers, mais je vais les expliquer.

Alors Touhou, c’est quoi ?

Touhou est un dojin game (jeu vidéo fait par des amateurs) commercialisé au Comiket. Pour situer, le Comiket est un festival qui se déroule deux fois par an au Japon. On y trouve que du produit amateur.

C’est un ancien de Taito qui est à la base du jeu. En réalité, il fait tout en solitaire. Des musiques à la programmation, en passant par le graphisme et le scénario, il conçoit ses jeux de A à Z. Il est connu sous le pseudo de ZUN (Ota Junya de son vrai nom ou Dieu, pour certains fans).

Donc à la base, Touhou est une série de shmup. Sauf qu’au lieu d’avoir des vaisseaux à la l’écran, on contrôle des personnages féminins. Touhou appartient à la famille des danmaku (rideau de balles). Il faut comprendre par là que ça bourrine de partout. Le scrolling est vertical.

menu Lire la suite « Attrapez les touhoutes ! »