La séance du jour, LvK

Joker (2019) – Joyeusement corrosif

Depuis le 9 octobre 2019, il est possible de voir dans nos salles de cinéma le tant attendu film Joker, un origin story sur le grand antagoniste du même nom. Après visionnage, il y a deux constats à faire : tout le bruit assourdissant autour est compréhensible et il est assez difficile d’en parler. Comme j’aime les défis, j’ai décidé de m’y mettre avec quelques légers spoilers.
Lire la suite « Joker (2019) – Joyeusement corrosif »

Comics Noob, LvK

Comics Noob #3 – Animal Man tome 1

« Après 3 mois d’absence de la rubrique, me revoici pour vous proposer une nouvelle review. Vous le savez (pour les trois qui suivent), je m’intéresse aux Comics de DC et à la collection Renaissance. Après Nightwing et Harley Quinn, prenons le large, quittons le Batverse et allons rencontrer ce brave Buddy Baker aka Animal Man. »

Animal_Man_Tome_1

Univers: DCU

Scénario: Jeff Lemire – Dessin: Travel Foreman, John Paul Leon, Steve Pugh

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous expliquer en quoi Animal Man risque de devenir une série que je vais suivre avec amour faisons un petit point historique. Notre super héros est apparût pour la première fois en 1965 dans l’anthologie Strange Adventures dédiée à la science fiction.  Après un silence de vingt ans, Animal Man revient aux affaires grâce au scénariste Grant Morrison. Ce dernier décide de réinventer le personnage, d’y inclure une critique de la condition animale et de l’intégrer à la Justice League (Europe). A l’époque, Animal Man est l’étendard du label Vertigo. Aujourd’hui il fait parti de la collection DC Renaissance.

Lire la suite « Comics Noob #3 – Animal Man tome 1 »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Ohmygodiloveyouguys

Batman par Morrison #06 : Batman and Robin will never die

Batman est mort.
Mais Batman ne peut pas mourir. Gotham a besoin de Batman. Le monde a besoin de Batman.

En fait, Morrison n’a même pas vraiment tué Bruce Wayne, il l’a juste coincé quelque part dans le passé. Mais les bases de son run sur Batman & Robin sont que tout le monde le croit mort. Et si ça, c’est déjà un gros SPOILER pour vous, ce n’est pas la peine d’envisager de lire le reste.

batman_and_robin

Lire la suite « Batman par Morrison #06 : Batman and Robin will never die »

Maerlyn

The Flash : Run, Barry, run!

Si vous n’avez pas encore commencé à regarder The Flash, allez-y. Vite. Ou sinon, continuez à lire afin de savoir pourquoi il faut regarder. Mais VITE !

the-flash-poster-thecw-610x250

Même si les adaptations de comics sur écran (petit et grand), ça ne date pas d’hier, elles vivent sans doute leur âge d’or en ce moment. D’abord parce qu’on se retrouve soudain avec un million d’adaptations par an (au moins, peut-être, qui sait encore compter de nos jours ?) qui battent régulièrement les records d’audience et du box-office. Mais aussi parce que Marvel et DC Comics sont en train de construire un univers proche de ce qu’il ont fait en comic-book, au lieu de juste sortir des films déconnectés les uns des autres. Ce qui ne plait pas à tout le monde et à raison, puisque on court dangereusement vers l’uniformisation si les auteurs n’arrivent pas à faire entendre leur voix au-dessus des rouages des studios et de leurs plans. Mais on s’en fout car ce billet ne parle pas de ça.

Lire la suite « The Flash : Run, Barry, run! »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Maerlyn

Batman par Morrison #04 (The Black Glove)

Dans le monde des comic books, quand un nouveau scénariste débarque sur une série existant depuis des décennies, il va normalement choisir les éléments du passé qu’il décide de garder et il va en laisser d’autres de côté. C’est un processus fait un peu à l’aveuglette et souvent assez vague pour que le lecteur ne se pose pas trop de questions.
Morrison en a décidé autrement. Il explique en introduction du recueil The Black Casebook qu’il a voulu condenser toutes les anciennes histoires de Batman en une seule timeline. Faisant fi des changements de ton, des reboots, des erreurs de continuité, etc… C’était un pari fou et risqué, et c’est pour ça que c’est un génie (ou alors c’est son physique de Lex Luthor, ne sous-estimons jamais ce détail).

parkinson-grant-morrison Lire la suite « Batman par Morrison #04 (The Black Glove) »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Maerlyn

Batman par Morrison #02 (The Resurrection of Ra’s al Ghul)

Si The Resurrection of Ra’s al Ghul prend bien place pendant le run de Morrison (fin 2007 pour être plus précis), l’écossais n’en est pas le seul architecte. Car ce retour de Ra’s al Ghul est un crossover entre les titres « Batman », « Robin », « Nightwing » et « Detective Comics ». Une bonne occasion de voir toute la Bat Family donc. Et c’est d’ailleurs précisément de famille qu’il est question ici.

9006_400x600 Lire la suite « Batman par Morrison #02 (The Resurrection of Ra’s al Ghul) »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Maerlyn

Batman par Morrison #01 (Batman and Son)

Premier billet dans une série de je-ne-sais-combien où je vais revenir sur le run que Grant Morrison a effectué avec le Dark Knight. Attention, contient des spoilers, des théories très personnelles, et des élucubrations d’alcoolique.

Batman and Son

Le run débute en 2006 avec le numéro 655 de Batman. Lire la suite « Batman par Morrison #01 (Batman and Son) »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Maerlyn

Green Lantern voit la vie en émeraude

On continue avec le recyclage/updating de mes vieux billets la découverte de l’univers DC Comics. Avec un long détour par les années 90 cette fois-ci. Ah, les années 90, c’est l’époque où j’ai commencé à lire des comics. Et c’est ce qui rend à chaque fois si difficile d’y revenir et de se rendre compte compte que c’était probablement la pire décennie pour le média…
Fil rouge pour les lectures de cet article: la descente aux enfers de Hal Jordan aka Green Lantern, le super-héros dont les pouvoirs sont basés sur sa volonté (et sa bague car ce n’est pas la taille qui est importante, ce sont les accessoires) mais qui n’est qu’une petite fiotte dès qu’il est confronté à un truc jaune. Alors c’est parti pour de l’Emerald par-ci et de l’Emerald par-là.

Lire la suite « Green Lantern voit la vie en émeraude »

Les rétrospectives de Papy Maerlyn, Maerlyn

Animal Man, quand la fiction dépasse l’hallucination

Ceux qui suivaient mon ancien blog (levez la main que je vous vois, ok bon vous êtes timides) sont déjà familiers avec ce billet. Pour les autres, je m’intéresse ici au run de Grant Morisson sur Animal Man. Pourquoi ? Parce que, après une loooongue pause, je me suis récemment remis aux comics, et particulièrement à l’œuvre de l’écossais. Et du coup, j’ai eu envie de déterrer quelques vieux textes.

Lire la suite « Animal Man, quand la fiction dépasse l’hallucination »