Gare au manga

Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action

nostro-awards-action

Pour contraster avec le quotidien et ses tranches de vie qui peuvent paraître monotones au yeux de certains, il nous faut de l’aventure, du rythme, des bagarres ! Ce joli programme, on le retrouve dans notre sélection des meilleurs mangas d’action débutés en 2016. Entre délires esthétique, déconstruction du genre et histoires japonaises, les séries choisies aujourd’hui proposent différentes façons de percevoir le divertissement.

Lire la suite « Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action »

Quod reliquum est

« Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Quatrième volet

Halcyon Lunch, vol. 1

Halcyon1

***** Sur une couverture lointaine, très lointaine… *****

Lire la suite « « Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Quatrième volet »

Quod reliquum est

« Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Second volet

Deathco, vol.1

deathco-t1-jaq
Quand y’en a marre, y’a cauchemar… CAU-CHE-MAR !

Punky Brewster sous acides élevée dans les catacombes de M, une espèce d’hommage à Pizza the Hutt, je mâche des idées noires qui volètent funestement dans mon quotidien. En bullant ma bile sans me soucier des lendemains désenchantés, je flotte au-dessus de la masse avec des ballons gonflés de noirs desseins, me laissant porter par des courants contraires et des contrats sans contrainte. Ma capuche m’abrite d’un monde détestable et réchauffe mes pensées nihilistes. Guy Debord et Franquin auraient probablement aimé faire ma connaissance… mais moi pas.

deathco-t1-couv
Du ciel, vous n’êtes que des fourmis. Du sol, vous n’êtes que des cafards

En deux mots : Bad cave

Atsushi KANEKO, Casterman, 8.45 €

Lire la suite « « Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Second volet »

Manga

Manga au singulier #3 : Underwater, Deathco, L’Ere des Cristaux et One-Punch Man

Et voilà la troisième édition de Manga au singulier, rubrique dans laquelle sont sélectionnés des premiers tomes de mangas (et/ou des one shot) sortis récemment. Cette fois-ci, ce n’est pas Meloku à la présentation. Il reviendra peut-être pour le prochain numéro (s’il y en a un). Ici seront mis en avant quatre titres publiés en France en ce mois de Janvier, dans des genres, des styles et des formats différents. Comme le titre l’indique, il s’agit d’Underwater, de Deathco, One-Punch Man et L’ère des Cristaux (pas forcément dans cet ordre).

Si vous avez lu le premier épisode de Manga au singulier, ou le deuxième, vous constaterez quelques légères différences sur la forme et le fond. Le but de cette rubrique : mettre sur papier le ressenti à la lecture. Peu d’informations et encore moins d’analyse dans cette chronique, le but étant d’aller à l’essentiel. Déso pas déso.

Lire la suite « Manga au singulier #3 : Underwater, Deathco, L’Ere des Cristaux et One-Punch Man »

Gare au manga

En quoi Deathco est-il un manga d’Atsushi Kaneko ?

Deathco est un manga qui me tient particulièrement à cœur puisque j’ai entrepris la lecture dès le début de la série, en traduisant tant bien que mal du japonais. Aujourd’hui le manga d’Atsushi Kaneko sort chez Casterman, et c’est Aurélien Estager qui s’occupe de la traduction (ce qui a pour conséquence de rendre ma lecture plus agréable). Dans cet article, plutôt qu’une critique qui vous aurait dit à quel point j’affectionne cette série, j’ai choisi de vous proposer un angle de vue un peu plus original.

atsushi kaneko deathco critique

Affirmer qu’il existe un style Kaneko sonne comme une évidence, il faudrait être aveugle pour ne pas s’en rendre compte. C’est donc avec une volonté d’approfondir cette sensation que j’ai relu les précédentes séries de l’auteur, à savoir Bambi, Soil et Wet Moon. Certaines récurrences (et pas forcément stylistiques) m’ont frappé de part leur évolution, qu’elles soient significatives ou non. De ce fait, je me suis posé une question : en quoi Deathco est-il un manga d’Atsushi Kaneko ?

(Et comme je suis gentil, je vais essayer d’y répondre.)

Lire la suite « En quoi Deathco est-il un manga d’Atsushi Kaneko ? »

L'ours qui se prenait pour un journaliste..., Ours256

Interview d’Atsushi Kaneko, l’homme qui se fait un film… noir

Le moins que l’on puisse dire est qu’Atsushi Kaneko nous a habitué à ses visites en France, et notamment au festival d’Angoulême. S’il était présent à la dernière édition de la fête de la bande-dessinée internationale, c’est à Paris, dans les locaux de Casterman que nous l’avons rencontré.

Découvert avec Bambi, connu par Soil, reconnu grâce à Wet Moon, voici l’interview d’un mangaka décidément pas comme les autres.

atsushi kaneko interview


Bonjour, pour commencer et pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous avez choisi de devenir mangaka ?

C’est une question que je me pose aujourd’hui et qui provoque toujours des sensations un peu bizarres chez moi. Avant la fin de mes études à l’université, j’ai eu besoin de survenir à mes besoins et donc j’ai réfléchi à ce que je pouvais faire et l’idée de devenir mangaka m‘est venue. Pourtant, le monde du cinéma m’a toujours intéressé et à un moment de mes études, je me suis dit que j’allais m’orienter vers le monde du cinéma et j’ai même réalisé un film tout seul dans mon coin.

Lire la suite « Interview d’Atsushi Kaneko, l’homme qui se fait un film… noir »