Gare au manga

Dead Dead Demon’s Dededededestruction : un manga modededederne

C’est en 2014, dans les pages du magazine Big Comic Spirits de Shogakukan, que débute Dead Dead Demon’s Dededede Destruction (aussi appelée DDDD), la nouvelle série d’Inio Asano. Après avoir exploré de fond en comble les tranches de vie réalistes (et parfois surréalistes) avec Bonne nuit Punpun, l’auteur a ressenti un besoin de se renouveler, de proposer autre chose. C’est ainsi qu’est né son premier manga de science-fiction dans lequel on suit le quotidien de Kadode, Ôran et leur bande de copines dans un Japon se relevant d’une attaque extraterrestre.

dead-dead-demons-dededededestruction-inio-asano

Néanmoins DDDD ne peut en aucun cas constituer une remise à zéro dans la bibliographie du dessinateur. Du fait même de son opposition stylistique par rapport à Bonne nuit Punpun, on est en mesure d’affirmer qu’il s’agit d’une suite logique dans sa carrière. On dit d’Inio Asano qu’il est un témoin de son époque, qu’il dresse le portrait d’une frange de la jeunesse et qu’il la remet en cause à travers des récits qui touchent là où ça fait mal. Alors qu’en est-il de DDDD ? Posons la question autrement : en quoi est-il un manga de son temps ?

Lire la suite « Dead Dead Demon’s Dededededestruction : un manga modededederne »

Publicités
Raismith, Salles obscures

Change rien, Terry

Aujourd’hui, je vous propose une review de Zero Theorem, le dernier film de Terry Gilliam sorti cette année. Il conclut sa trilogie orwellienne après Brazil en 1985 et L’armée des 12 singes en 1995.

J’ai ressenti le besoin de rédiger cet avis après les critiques que je vois ça et là, comme quoi Gilliam ne serait plus bon à rien. Je tiens à le défendre. En fait, depuis mon billet sur Billy Bat, je suis devenu l’avocat des auteurs à succès dont on flingue la dernière sortie.

ZT Lire la suite « Change rien, Terry »