Baby Driver d’Edgar Wright : le film qui en donne plus

Baby Driver sort le 19 juillet, il faut vous y préparer :  il s’agit du film de l’année. Bien sûr, cette phrase prononcée dix fois par an n’a pas de sens mais cette fois on a vraiment envie de lui en donner. Le Nostroblog se devait de vous en parler, parce que hey, si c’est le film de l’année, vous nous en voudriez d’être passés à côté.

baby driver affiche

Baby cache sous son visage d’ange des talents de chauffeur d’exception qui en font l’élément indispensable de tout braquage réussi. Il écoute constamment de la musique pour rythmer sa vie et couvrir ses acouphènes. La rencontre avec Debora, serveuse dans un diner, va lui ouvrir les yeux, les oreilles et le cœur.

Baby you can drive my car

Ne nous mentons pas. Nous n’étions pas très confiants quand Edgar Wright, sorti lessivé de son rendez-vous manqué avec Ant Man, a annoncé son retour. Un film de chauffeur de braquage avec l’acteur de Nos étoiles contraires et l’actrice de Cendrillon, pourquoi pas mais enfin n’en attend-on pas plus ? Si on a compris la difficulté à s’exprimer dans le cadre d’un blockbuster, n’y avait-il pas le risque de tomber dans le film de série pour acteurs pas encore ou plus tout à fait complètement vedettes ?

Lire la suite

Ghost in the shell de Rupert Sanders : la machine est vide

Après l’excellent article général de Raismith sur les rapports entre mangas et cinéma, le Nostroblog vous propose un cas particulier avec Ghost in the shell, sorti ce mercredi 29 mars au cinéma. S’agit-il d’une adaptation servile du manga ou les scénaristes ont-ils su s’approprier le matériau ? S’agit-il d’une adaptation du dessin animé plus que du manga, comme le craignait Meloku ? Et surtout, s’agit-il d’un bon film ? Toutes les réponses sont dans cet article.

Mira, jeune réfugiée morte suite à un attentat terroriste, voit son cerveau transféré dans un corps entièrement cybernétique. Entraînée, elle devient le major d’une section d’élite spécialisée dans les cyber-crimes. L’assassinat de dignitaires par des robots geishas piratés la mène sur la piste du mystérieux hacker Kuze.

ghost in the shell 1 .jpg

Lire la suite

GRAVE, de l’eroguro dans le cinéma français ?

Grave est un film réalisé par Julia Ducournau, une inconnue au bataillon qui se démarque clairement des réalisateurs français actuels. En effet, ce film est une œuvre singulière qui se trouve à la croisée des genres : entre film de genre, thriller, comédie et film d’horreur, il est manifestement difficile de coller une étiquette dessus. Et ceci n’est pas pour déplaire la rédaction de Nostroblog. Quitte à analyser cette œuvre, autant prendre un angle original à l’instar de son parti pris en le mettant en lien avec l’eroguro, courant artistique japonais alliant érotique et grotesque.

Dès lors, de quelle manière Grave témoigne-t-il d’une alliance entre l’érotique et le grotesque ?

grave film.jpg

Lire la suite

Yoon Ga-eun : une réalisatrice à suivre

Le Festival du Film Coréen de Paris (FFCP, nous vous en parlions la semaine dernière) est l’occasion d’effectuer une veille sur les artistes en devenir. Cette année, la section portrait était consacrée à Yoon Ga-eun. À travers trois courts, son premier long-métrage datant de 2015, et une masterclass, nous avons pu découvrir une jeune cinéaste montrant tout ce qu’il faut pour faire partie, à terme, de la cour des grands : un créneau, des obsessions et un sens aigüe de la mise en image.

Yoon Ga-eun

Née en 1982 – Nationalité Sud-Coréenne – diplômée en 2005 de l’université Sogang – intègre le K’Arts en 2010

Filmographie :

  • yoon-ga-eunTaste of Salvia (2009)
  • Proof (2010)
  • Guest (2011) – remporte le grand-prix du Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand en 2012
  • Sprout  (2013) – remporte l’Ours de Cristal du meilleur court-métrage au Festival de Berlin de 2014
  • Scénario de Tabloid Truth (2014)
  • The World of Us (2015) – sélectionné au Festival de Berlin 2016

Au FFCP donc, le public parisien a pu découvrir les courts-métrages Taste of Salvia, Guest et Sprout, ainsi que le film The World of Us.

Lire la suite

11ème édition du Festival du Film Coréen de Paris

Du 25 octobre au 1er novembre s’est tenue la 11ème édition du Festival du Film Coréen de Paris. À travers une sélection riche et variée, et la présence d’acteurs et réalisateurs, l’évènement a rencontré un franc succès, avec des files d’attentes monumentales pour certaines séances. Votre serviteur Raismith est allé voir 18 des 29 films du festival. Je vous propose un tour d’horizon de la sélection.

FFCP affiche.jpg

Lire la suite

Alien : Conversation

Chers lecteurs, avec Maerlyn, nous vous proposons aujourd’hui un article sur la saga Alien. Et ce pour une raison simple : l’article Trilogie il était une fois de Sergio Leone qu’on a coécrit il y a quelques années a super bien marché. Pour fêter ça, je me suis dit qu’on allait remettre le couvert de l’article cinéma à deux mains. Quoi de mieux qu’Alien ? Maerlyn fan de longue date, moi qui vient de découvrir, toujours dans l’actu, et qui a donné son nom au blog ! Bref, Maerlyn bonjour, on va discuter un peu de tout ça.

1th5hbijdkvu3cdalo1wd4wr8pu

Raismith : Premièrement, quand est-ce que tu as découvert Alien ? Tu n’étais pas né à sa sortie que je sache *clin d’œil*

Lire la suite

San Diego Comic-Con 2016 : le best-of des trailers

Coincé cette année entre le congrès républicain et le congrès démocrate, le Comic-Con de San Diego (SDCC) a au moins l’avantage d’être fun. Quoi, certains trouvent que la politique c’est fun ? Bon, ok, mais Comic-Con a des TRAILERS ! Alors qui c’est qui gagne ? Hein ? Qui ? (Batman, c’est toujours Batman qui gagne)

Alors c’est parti pour un best-of totalement biaisé des meilleurs trailers de ce SDCC 2016.

On commence avec celui qu’on attend tellement qu’on ne l’attend même plus mais en fait si, on l’attend quand même : Sherlock saison 4 !

Lire la suite