Blogception

Hey Nostroblog, qu’est-ce qui t’a plu en 2017 ?

L’heure du bilan collectif annuel a sonné. Et comme nous sommes des grosses feignasses anticonformistes de ouf, nous vous proposons nos top un peu plus tardivement que les années précédentes comme ça nous sommes sûr d’être lu et ne pas finir noyer dans les 500 bilans qui sortent entre le 30 décembre et le 2 janvier.

Comme tous les ans, nos tableaux de chasse augmentent tandis que nos comptes chèque pleurent de joie à l’idée de servir une noble cause.

Comme tous les ans, nous forçons chacun de notre côté pour vous ordonner inviter à découvrir une ou plusieurs œuvres marquante(s) sinon c’est le goulag en santiags et papysitting de Michel Sardou pendant 6 mois.

Comme tous les ans, nous sommes infoutus de pratiquer le crawl et le papillon. Alors nous nous laissons tomber à pic dans un océan d’œuvres diverses avant d’en remonter quelques-unes à la surface et de les brasser à tout va : Animation, bande dessinée, cinéma, jeu vidéo, manga, musique, littérature, télévision, théâtre, etc. . Autant de thèmes et supports abordés tout au long de l’année 2017 par l’équipe de la pistoche Nostroblog qui démontre à nouveau que ses nageurs et nageuses ont des goûts éclectiques et n’hésitent pas à faire de grands sauts vers l’inconnu (le tremplin situé à 10m de hauteur ne nous fait jamais peur sauf un jour sur deux) pour mieux se surprendre et s’émerveiller au quotidien.

Lire la suite « Hey Nostroblog, qu’est-ce qui t’a plu en 2017 ? »

Publicités
Eck, Maerlyn, Meloku, Raismith, Sur vos écrans

Top 3 des meilleurs films de 2014

En l’an de grâce 2014, le royaume de Nostroblog décida d’envoyer quatre de ses héros braver les batailles et les tempêtes. Rien ne devait les arrêter, pas même la faim, ou les .gif de chatons.
Leur mission ? Voir autant de films que possible et dresser un bilan digne d’être offert au peuple !
On n’entendit plus parler des héros pendant plusieurs mois. Étaient-ils tombés dans un piège ? Se seraient-ils égarés dans le Labyrinthe des Films Français ou seraient-ils tombés dans le Gouffre Sans Fond du Found Footage ? Mais non ! Ils s’étaient tout simplement arrêtés sur le chemin du retour pour une pause chocolatine (ou « pain au chocolat » comme disaient les barbares). Mais leur mission était complétée et, selon la tradition du royaume, ils avaient envoyé le récit de leurs aventures via étoiles de mer voyageuses.

LE TOP DE NOSTROBLOG

1ère place (ex æquo) :

INTERSTELLAR

interstellar-poster

ET

ZERO THEOREM

020182 Lire la suite « Top 3 des meilleurs films de 2014 »

Maerlyn

Netflix le Gaulois

Netflix, le géant américain (et maintenant mondial) de la VoD (vidéo à la demande) par abonnement vient d’arriver en France. Comme le Messie pour certains, et comme un faux prophète pour les autres (surtout les médias, comme vous allez le voir).

Bon alors déjà deux choses; premièrement je vais vite me calmer avec les métaphores religieuses avant que ça gave tout le monde (surtout moi). Deuxièmement, je ne vais pas trop parler de la VoD en général parce que j’y connais à peu près rien. Tout ce que je sais, c’est que jusque-là aucun ce ces services ne m’avait assez intéressé pour que je m’y mette vraiment.

VdpuuFke

Maintenant revenons sur l’accueil qui a été réservé à l’arrivée de Netflix en France. Il y a encore quelques mois, quand ce n’était encore qu’une rumeur, tout le monde semblait très excité. Mais le jour J, l’air n’était plus le même. L’excitation s’est transformée en méfiance, comme si Netflix était un nouveau projet de loi proposé par le gouvernement. Mais on va dire que ça n’a rien à voir avec le fait que plusieurs chaînes ont maintenant leur propre service de VoD. Parce que ça voudrait dire qu’ils utilisent leurs propres médias d’informations pour faire leur auto-promo et bousiller celle des autres. Ce serait très très cynique de penser ça. Alors on arrête tout de suite, ok ? Oh, et les douze milliards de sites qui ont sauté sur l’occasion d’en ajouter une couche quand Netflix a eu sa première panne de quelques heures/minutes (tout le monde n’avait pas l’air d’accord) leur premier dimanche soir (donc à un moment où personne n’y perdait d’argent puisque le premier mois est gratuit), on va dire que c’est parce que l’info était ESSENTIELLE.

Lire la suite « Netflix le Gaulois »