Eck, Sur vos écrans

Pourquoi vous devriez regarder : Saekano

Je vais instaurer une nouvelle « rubrique », qui sera morte et enterré d’ici quelques itérations par manque d’assiduité (un peu comme un personnage de Suehiro Maruo). Elle permettra de se pencher sur une série en cours de diffusion (au Japon, et en simulcast ailleurs) et de vous ouvrir l’esprit à quelque chose de bonne qualité qui vous serait passé à côté car « ouai je sais pas, ça me dit rien ». Mauvaise excuse, mais pas de panique, si je goûte à tout c’est surtout pour vous resservir le meilleur. Allez, en selle !

Saekano : Saenai Heroine no Sodatekata / How to Raise a Boring Girlfriend

Saekano image titre

C’est quoi ton truc, là ? C’est une série de light novel (les romans faciles d’accès, plutôt cours, et illustrés, pour un public d’adolescents et/ou jeunes adultes) de Maruto Fumiaki (déjà connu pour son script sur White Album 2) adaptée en 2015 en anime par A-1 Pictures, prévu en 11 épisodes + 1 épisode prologue. Comme beaucoup de séries de LN adaptées en anime, Saekano ne déroge pas à la règle et se constitue d’une histoire gravitant autour d’un jeune homme et de plusieurs jeunes femmes. « Oh, mais c’est encore un harem à la con ?! » me demanderait quelqu’un de connaisseur. Non, pas cette fois, et c’est bien la raison qui me pousse à écrire un article.

Lire la suite « Pourquoi vous devriez regarder : Saekano »

Elsior, Les trucs à lire

Rin Backstage : Idols Forever !

Voici que débute avec ce premier article, une série de critiques ou analyses (comme vous voulez) des sorties Hentai de la collection 100% Sans Interdits de chez Taifu. Cette chronique est pour moi l’occasion idéale d’associer une passion dévorante pour le Hentai ainsi que le plaisir de vous faire découvrir une pléthore de titres, d’auteurs et de styles trop souvent laissés pour compte du fait de leur caractère assez cru. Autant être clair, il ne s’agit pas ici de poster du porno à tout bout de champ, non, ici sur Nostroblog le bon goût est le maître mot. Dans ces lignes nous allons tâcher de nous rapprocher au plus près de cet univers interdit qu’est le Hentai. Pas de panique donc, les plus pieux d’entre vous peuvent se rassurer, on restera soft c’est promis.

Article_Nostro_Hentaisansinterdits
En plus, leur logo pète la classe.

Avant toute chose, parlons un peu de cette collection encore très jeune, puisque lancée en mars 2013. Ayant débuté avec des titres sûrs dans le genre comme How Good Was I de Yamatogawa et My Lovely Bitch de Akewo Amatake, la collection peut se vanter de proposer du contenu d’excellente qualité (format 15cm x 21cm, comme pour les Hentai en vo et couverture glacée) et ce, sans censure, de quoi faire plaisir aux amateurs du genre. Depuis lors, elle ne cesse de continuer à nous surprendre en nous proposant un large catalogue de recueils aussi divers que variés à un rythme plutôt soutenu : un bon point pour l’éditeur.

Lire la suite « Rin Backstage : Idols Forever ! »