Gare au manga

Le Top 3 Manga – Hiver 2018

J’inaugure à travers cet article une petite sélection personnelle de mangas pour lesquels j’ai eu un énorme coup de cœur. Dans ce classement subjectif, je vais mettre en avant chaque trimestre trois nouveautés que j’ai particulièrement adorées. Qu’elles soient médiatiques ou plus confidentielles, mon seul critère de choix est l’affection que je porte à ces œuvres. Pour l’heure on débute ce premier Top 3 trimestriel comprenant des mangas dont le premier tome est sorti en France entre janvier et mars. Au programme du jour : homosexualité, magie et vampirisme !

Bisou Rose

Lire la suite « Le Top 3 Manga – Hiver 2018 »

Publicités
Gare au manga

Rendez-vous à Udagawachou : regards sur le travestissement

Présentée en France au 43e Festival International de la Bande Dessinée lors d’une exposition dédiée à la naissante revue de prépublication de mangas Hibana, il aura fallu attendre décembre 2016 pour que Hideyoshico soit enfin publiée chez nous. Et avec quel titre ! Rendez-vous à Udagawachou, un manga en six chapitres (et une courte histoire bonus) parus dès 2012 dans le magazine On Blue. C’est certainement son œuvre la plus emblématique. Son retentissement au Japon fut tel que, outre divers prix, elle a été adaptée en film en 2015, sous la direction de Noriko Yuasa.

Rendez-vous à Udagawachou est un boy’s love, c’est-à-dire un manga mettant en scène une relation homosexuelle masculine. L’auteure est connue pour ses romances gays, si bien que l’éditeur français Hana Yaoi continue à la publier avec des titres comme Gentleman et Sadistic ou encore Nennen Saisai. Mais elle ne dessine pas uniquement des BL, comme pouvait en témoigner la présentation de Romeo ga Rival (une comédie entre un jeune asocial et un cheval) à Angoulême. Elle est également active dans le milieu amateur avec ses nombreux dojinshi dédiés à L’attaque des Titans ou même une sublime histoire dans l’univers de Yotsuba.

rendez-vous à udagawachou - hideyoshico.jpg

Au cœur de son manga, Hideyoshico s’empare de la thématique du travestissement. Ce sujet fort faisant le charme de Rendez-vous à Udagawachou, il convient de s’attarder dessus et de l’analyser selon une question : que nous dit ce manga sur la représentation du travestissement ?

Lire la suite « Rendez-vous à Udagawachou : regards sur le travestissement »

Gare au manga

Quand le manga s’empare des problématiques LGBT

Aujourd’hui encore, il existe de nombreuses personnes qui n’ont rien de mieux à faire que s’occuper de la sexualité des autres. Pour elles, un couple se compose d’un homme et d’une femme, et tous les schémas différents sont considérés comme anormaux, voire contre-nature. Oui l’homosexualité fait peur, à tel point que certains voudraient que cela reste un sujet tabou. Ces mêmes personnes manifestent contre le mariage pour tous, sont outrées par des campagnes de prévention mettant en scène des couples gays, peuplent les réseaux sociaux de commentaires homophobes pour expliquer pourquoi leur sexualité vaut plus que celle des autres.

Parce qu’on a aimé une personne de son sexe, parce qu’on est mal dans sa peau et qu’on désire changer de sexe, on peut se faire oppresser, agresser, tuer ! Le quotidien peut vite devenir une horreur, d’autant plus que les homophobes n’ont plus peur de revendiquer leur haine.

le-manga-lgbt

Alors dans cet article on va parler de mangas, comme d’habitude. Et plus précisément, nous mettrons en avant la manière dont certaines bandes dessinées japonaises traitent de l’homosexualité ou du changement de genre. Il s’agit d’un billet engagé qui n’a pas pour objectif d’aborder des œuvres qui dénigrent la communauté LGBT. Il a plutôt vocation à pousser à la réflexion et analyser comment des auteurs abordent le sujet. L’heure n’est pas à la victimisation. Et si ça dérange l’homophobe qui sommeille en vous : tant pis.

Lire la suite « Quand le manga s’empare des problématiques LGBT »

Gare au manga, Meloku

Le semeur d’étoiles : Là où la rêverie se trame

Après nous avoir fait découvrir Shizuka Nakano en 2006 avec Le piqueur d’étoiles, les éditions IMHO nous proposent de lire un autre manga de l’auteure nommé Le semeur d’étoiles.

semeur-etoiles-imho

Le semeur d’étoiles est un recueil composé de 9 histoires courtes. Shizuka Nakano y développe des univers que tout un chacun peut considérer comme réels, ou même banals. Ainsi on peut suivre un homme qui revient dans sa demeure pour faire le tri des affaires suite au décès de son père, un écrivain reclus qui a perdu sa vocation, un facteur pris de fascination par un simple bibelot, ou encore un autre homme qui hésite à rentrer son linge car il craint une averse. A toutes ces situations banales, Shizuka Nakano y ajoute une seconde réalité. Une réalité éloignée du monde tel qu’on le connaît. De la lune qui, faite de sucre, fond allant à l’apparition de yokais, tout en prenant soin d’offrir à un défunt une dernière chance de discuter avec un vivant, la mangaka dépasse les limites du réel offrant le champ libre à son imagination.

Lire la suite « Le semeur d’étoiles : Là où la rêverie se trame »