Laboratoire imaginaire

Parasite (Kiseiju) et les relations interspécifiques.

En pleine lecture de Parasite (Kiseiju), je me suis posé cette question : Hitoshi Iwaaki est-il un biologiste malgré lui ? On est en droit de se questionner sur cette problématique vu que le mangaka base son récit sur des notions propres à la biologie : la relation interspécifique, l’écologie, et l’éthologie. Dans ce premier article (sur trois normalement), on va parler de la relation interspécifique ! Et quelques trucs sont spoiler.

Dans le monde vivant, il existe un phénomène assez étrange : un organisme hôte est exploité par un organisme parasite. Le parasite puise des nutriments et survit grâce à l’hôte. L’hôte subit des nuisances dues à cette relation alors que pour le parasite, c’est tout bénéf ! C’est ce qu’on appelle le parasitisme. On a ici le speech de départ de l’histoire. D’étranges vers à tête foreuse apparaissent sur le sol nippon.

coucou
Coucou ! 

Lire la suite « Parasite (Kiseiju) et les relations interspécifiques. »