Les 20 meilleurs mangas de 2022

Comme la fin de chaque année, l’heure est au bilan. Et quand on doit dresser celui de la production manga en France, on est forcé d’avouer que celle de 2022 est une nouvelle fois exceptionnelle, aussi bien au niveau de la qualité que de la diversité. Parmi environ 200 nouveautés lues, il a été cette année encore compliqué pour moi de dresser un Top 20 tant de nombreux titres auraient mérité d’y figurer. Cependant certains mangas s’imposent tellement comme des évidences qu’il m’est impossible de les retirer, me facilitant ainsi cet exercice que je propose sous diverses formes depuis déjà 2010.

Voici mon classement des 20 meilleurs mangas publiés en France en 2022. Il s’agit bien évidemment d’une liste subjective, sélectionnant les titres en fonction de ceux qui me parlent le plus, que ce soit au niveau des dessins, de la narration, des thématiques, de l’histoire ou autre. Ne comptent que les mangas dont le premier tome est sorti cette année et sont exclus aussi bien les rééditions que les séries dérivées et suites sous un autre titre.

Plusieurs thématiques sont représentées, cependant on remarque toutefois que ma liste de cette année est marquée par deux genres en particulier : le polar et la science-fiction. Chose plutôt rare me concernant, mes préférences allant en général vers la tranche de vie quand bien même j’adore les récits de l’imaginaire. Mais elle n’est pas absente pour autant, puisque l’on retrouve dans ce classement des récits du quotidien, qu’ils soient doux ou tragiques. La liste est également composée de romance (souvent LGBT), de drame, d’horreur et d’eroguro. Bonne lecture, en espérant que vous fassiez quelques découvertes marquantes.

Lire la suite

Les webcomics, ou le festin gratuit

Déclaration d’amour

L’industrie de la BD et du manga est probablement l’une des industries culturelles dans lesquelles j’investis le plus, à la fois de temps, d’intérêt, et d’argent. Malheureusement, autant que j’aime suivre les nouvelles sorties ou récupérer des antiquités, parfois, fatalement, les coffres sont vides. Heureusement pour moi, j’ai grandi et je vis à l’incroyable époque d’internet, où se sont développés sur les deux dernières décennies de nombreux circuits officieux où des artistes plus ou moins débutant-es proposent leur travail librement, et souvent même gratuitement !

Comme beaucoup de gens de mon âge, j’ai découvert les webcomics au collège, en lisant des gens comme Fülix ou Maliki. Aujourd’hui l’idée n’est plus si nouvelle ; certains vétéran-es s’en sont servi comme tremplin et éditent leur BD traditionnellement, parfois même le webcomic d’origine, remanié ou étendu (on peut mentionner le délicieux  et NSFW Oglaf par exemple); des plateformes spécialisées se développent (Webtoon, Delitoon,…) et grossissent tellement qu’elles peuvent même faire tranquillement leur pub sur des grosses plateformes comme Facebook. Certains ont marqué l’internet (comme le célèbre screamer dans The Bongcheon-Dong Ghost) et/ou continuent de jouir d’un énorme succès sous des formes très diverses, et ce ne sont pas les fans de Killing Stalking qui me diront le contraire.

heather-begonia

Internet a changé depuis, et moi aussi, mais j’ai gardé l’amour que j’ai pour ce support. D’abord, il permet en général une agréable proximité avec les artistes, qui sont plus disponibles, et, souvent, n’hésitent pas à partager les détails de leur processus créatif voire à commenter directement leurs propres travaux. C’est une perspective que je trouve incroyablement enrichissante et à laquelle je regrette d’avoir si peu accès dans le circuit « officiel ».

Lire la suite

La FAQ des 4 ans du Nostroblog

Aujourd’hui Nostroblog a 4 ans, déjà ! Pour l’occasion, on vous a demandé sur les réseaux sociaux de nous poser des questions à propos du blog. Bah… Elles ont été nombreuses et diverses, très diverses. C’est chouette, merci ! Du coup, plutôt qu’un long discours sur le pouvoir de l’amitié et l’amour de la passion, c’est parti pour nos réponses !

ccgif.gif

Cher Nostroblog, à quand une rubrique BL ?

Jamais.

Lire la suite

Sui Ishida : de Zakki à Twitter

Déjà mentionné dans l’article « découverte » que j’avais écrit jadis (d’ailleurs mea culpa, en relisant les 14 tomes, c’est vraiment un excellent manga qui va crescendo en qualité narrative et visuelle) sur le phénomène Tokyo Ghoul, l’auteur de la saga, Sui Ishida, continue d’officier pour notre plus grand plaisir. Fort de son expérience sur la série Tokyo Ghoul et ses quelques spin-off (TG Joker est disponible dans un tome relié de TG:re et TG Jack sera lisible entièrement en numérique), l’auteur continue de faire vivre ses personnages préférés à travers la suite du manga : Tokyo Ghoul :re, et en parallèle à cette actualité plus ou moins récente, vient la sortie de l’été : Tokyo Ghoul Zakki. C’est bon j’ai fini de présenter tout ce beau monde, on met les pieds dans le plat.

tokyo-ghoul-zakki-glenat

Tokyo Ghoul Zakki, le mini artbook de la saga Tokyo Ghoul, publié par Glénat

Lire la suite

A quoi bon donner mon avis ?

Ce qui est bien avec internet, c’est qu’on peut facilement échanger des avis sur une œuvre. Moi, quand quelque chose me plaît, j’aime bien le dire. Et je prends également du plaisir à transmettre ce qui m’a intéressé. En fait, je pars du principe que si quelque chose me plaît, une autre personne peut également en tomber sous le charme. De ce fait, je mets souvent en avant une part de la culture que j’estime peu connue. Et oui, il faut faire des choix. Je ne peux pas parler de tout. En effet, je m’abreuve constamment de sous-cultures plus ou moins populaires, et principalement de mangas.

J’en aime beaucoup d’ailleurs.

solanin inio asano

Lire la suite

Les #4FavMangas de Nostroblog

Il y a quelques jours est apparu sur Twitter le mot-dièse #4Fav décliné à toutes les sauces à savoir jeux vidéo, anime ou encore manga. C’est ce dernier thème, lancé par Meloku, qui concerne la divine équipe de Nostroblog. Si nous avions déjà martelé sur l’internet nos goûts en termes de manga, nous souhaitions synthétiser tout cela en espérant pourquoi pas susciter de la curiosité voire de la révélation.

manga twitter

Les nostroblogueurs déclinent toute responsabilité en cas de choc cérébral après lecture de cet article. Enjoy.

Lire la suite

Le scantrad, une solution ou un problème ?

Quand on parle de mangas, un phénomène revient dans la discussion de manière récurrente : le scantrad. Il s’agit en somme de scanner les pages d’un manga (ou d’en prendre directement les épreuves) et de les traduire afin de les mettre à disposition de tous sur internet. Une pratique, rappelons-le, illégale puisqu’elle ne respecte pas les droits d’auteur. Néanmoins si certains voient les scantradeurs comme de vilains pirates, pour d’autres ils sont de véritables « Robin des bois » des temps modernes.

Les équipes de production se multiplient, et le lectorat ne cesse de s’accroître. Aujourd’hui le scantrad est perçu comme une pratique dans la norme. De nombreux lecteurs ignorent ses méfaits sur la production ou même son illégalité.

Non Eiichiro Oda n'incite pas à se lancer dans le scantrad quand il parle de devenir

Non Eiichiro Oda n’incite pas à se lancer dans le scantrad quand il parle de devenir « le roi des pirates ».

L’occasion pour moi de poser une question qui me taraude : le scantrad est-il une solution ou un problème ? Et tant qu’à faire, je vais essayer d’y répondre à travers divers points sujets à débat.

Lire la suite

La gazette du manga #1

Avec cette rubrique, je vous propose de revenir sur l’actualité japonaise et française (et pourquoi pas mondiale ?) du manga à travers ce qui m’intéresse. Je vais donc mettre en avant et commenter des faits qui m’ont marqué. Ainsi j’espère intéresser les personnes n’ayant ni le temps ni l’envie de suivre quotidiennement les actualités autour du manga. Et celles qui les suivent également.

dorohedoro la gazette du manga Lire la suite

Le livre numérique et moi

J’appartiens aux partisans du tout-gratuit sur internet. J’ai du mal à concevoir que l’on doive payer pour un service virtuel. Et c’est un point de vue qui va à l’encontre de ma vision de la culture qui, elle, doit être payante. En effet, il faut bien rémunérer les auteurs, producteurs et autres ayants-droits. De ce fait, petit à petit, je me suis mis à consommer des produits culturels en ligne. J’ai débuté avec des services proposant un contenu de vidéos disponibles grâce à un abonnement mensuel, comme Crunchyroll ou Netflix. Et maintenant, comme le titre de l’article l’indique, je me lance dans l’aventure du livre numérique par le biais de Kindle.

Dans cet article je vais donc évoquer sept arguments qui témoignent de mon nouvel intérêt pour le livre numérique.

Kindle livre numérique Lire la suite