F... buttons

Firewatch, changez d’air !

Premier d’une lignée qui je l’espère sera prolifique dans ma section jeu vidéo (f**** buttons, pour l’histoire), je commence avec un petit jeu sorti tout récemment de la chaumière de Campo Santo, Firewatch.

Disponible depuis le 9 février dernier sur le PSN de Sony contre un billet de vingt (10% de remise pour les abonnés). Pas de jaloux il est aussi accessible sur PC, via la plateforme Steam à un tarif plus ou moins similaire. Une facture qui peut paraître salée pour de l’indépendant mais qui, pour ma part, s’est évaporée comme une trainée de poudre une fois entré dans l’univers si particulier et envoûtant du titre.

Firewatch-4
Mais tout d’abord petite rétrospective sur les heureux parents.

Qui est Campo Santo ? Le studio qui a pondu Firewatch ne soufflera que sa troisième bougie en septembre prochain. Il a établi son QG dans la ville connue des fans de Beastie Boys et du clip Sabotage. Firewatch est son premier projet d’envergure. Dans ses rangs on y trouve de jolis trésors humanoïdes tels que Jake Rodkin et Sean Vanaman, au design et à l’écriture sur The Walking Dead Saison 1 (le Telltale hein !). Viennent compléter le casting, Chris Remo compositeur hors pair et Olly Moss connu des réseaux sociaux pour son talent d’illustrateur.

Lire la suite « Firewatch, changez d’air ! »