Gare au manga

Mes 10 mangakas préférés

Aujourd’hui, je publie un article un peu spécial car très personnel. Effectivement, comme l’indique le titre, j’aborde ici les mangakas que j’adore le plus. J’ai choisi d’en traiter 10 parce que pourquoi pas, je n’ai pas la motivation de faire un article à rallonge. Et puis les tops 10, c’est bien, tout le monde fait ça. Bon, ce n’est pas vraiment un top puisqu’il n’y a aucun classement, juste une sélection. Pour chacun d’entre eux, je vais indiquer ce que j’aime, quel est le meilleur manga pour débuter et celui que je préfère. C’est parti !

Inio Asano

Véritable coup de cœur tant, œuvre après œuvre, il arrive à m’émouvoir. Il dresse sans concession le portrait d’une partie de la jeunesse en abordant des thèmes délicats avec une justesse terrifiante. Le passage à l’âge adulte, la crainte de la banalité du quotidien, la sexualité, l’oppression de la société, etc…, bref autant de thèmes qu’il aborde sans se contenter de les décrire. Il préfère taper là où ça fait mal, quitte à donner un véritable coup de poing à ses lecteurs. Il se démarque aussi des autres auteurs par son style inimitable faisant contraster ses personnages avec des décors photoréalistes. On remarque aussi chez lui la récurrence d’une narration toute particulière visant à écrire des textes forts sur des cases noires, sans dessin.

pun3.png

Lire la suite « Mes 10 mangakas préférés »

Gare au manga

La gazette du manga #3

Elle est de retour ! Les nouveaux lecteurs du blog ne la connaissent pas tant il n’y a pas eu de numéro depuis longtemps (la dernière est sortie en août 2015, quand même). Laissez-moi donc vous présenter La gazette du manga. Il s’agit d’un coin où je parle de l’actu du manga en filtrant uniquement les choses qui m’intéressent. Le but est non seulement d’informer sur des sujets trop souvent omis par les gros sites mais aussi et surtout d’y apporter mon point de vue et mes commentaires. Maintenant que vous savez tout, c’est parti pour les news !

akira-moto
en moto s’il vous plaît (et sans le tome 2 d’Akira)

Lire la suite « La gazette du manga #3 »

Gare au manga, Meloku

10 mangas d’horreur à ne pas lire avant de dormir

Voici une liste de dix mangas qui vous feront cauchemarder des nuits entières. Que l’effroi vienne de l’homme ou d’un élément surnaturel, que la violence soit graphique ou psychologique les dix mangas de dix auteurs différents sélectionnés n’ont qu’un but : celui de vous faire frisonner de peur.

Avec cette liste j’ai essayé de mettre en avant des mangas horrifiques dans des genres différents. Mais la sélection est bien évidemment subjective et correspond à mes goûts personnels (et aussi à ce que j’ai lu). Donc si le manga occulte que vous vénérez n’y figure pas, je ne peux que vous suggérer d’en parler dans les commentaires. Et, cela va de soi, de lire ceux de ma liste.

Il aurait mieux fait de lire mon article.
Il aurait mieux fait de lire mon article.

Sur ce, et sans ordre particulier, commençons ce top 10.

Lire la suite « 10 mangas d’horreur à ne pas lire avant de dormir »

Les interviews de Meloku

Junji Ito : entretien avec un maître de l’horreur

Junji Ito, connu pour des séries comme Tomié, Spirale ou Gyo et accessoirement pour être le maître du manga d’horreur ou encore pour avoir travaillé sur le projet Silent Hill avec Hideo Kojima et Guillermo del Toro, était invité au 42ième festival d’Angoulême. L’occasion pour moi de rencontrer cet artiste que j’admire particulièrement, et de décrocher un entretien afin de parler de son travail.

Cet article est donc consacré à mon interview de Junji Ito, en espérant que le résultat vous intéresse.

junji ito photo
Junji Ito en compagnie de son traducteur.

Lire la suite « Junji Ito : entretien avec un maître de l’horreur »

Gare au manga, Meloku

Angoulême 2015, le manga et moi

Bienvenue en 2012. C’est du moins l’impression que j’ai eu en découvrant les différentes sélections de mangas pour le festival d’Angoulême. Plus sérieusement, deux auteurs (que j’adore par ailleurs) sont sélectionnés dans les mêmes catégories qu’en 2012, mais avec des mangas différents, forcément. Il s’agit de deux habitués du festival : Taiyo Matsumoto et Atsushi Kaneko. Mais je vais y revenir, puisque cet article va décortiquer, entre autres, les mangas présents dans les différentes sélections.

angoulême 2015 watterson

Cette année,  mon billet ne va pas s’éterniser puisque les mangas sont au nombre de 7 sur pas moins de 62 bandes-dessinées représentées. Et oui, quand on vous dit que c’est un sous-genre… Bref, parmi ce club des 7, un seul manga a une chance de remporter le prix de sa catégorie. Mais, attention spoilers, il ne gagnera pas. Ne soyez pas impatients de découvrir lequel est-ce, j’en parlerai en temps et en heure (c’est à dire quelques lignes plus loin dans cet article). Commençons donc le tour d’horizon des sélectionnés.

Lire la suite « Angoulême 2015, le manga et moi »