Kawaii et choupitrucs

Yo-kai Watch

Depuis fin Avril, le nouvel événement sur vos consoles Nintendo préférées, c’est l’arrivée tant attendue de Yo-Kai Watch, premier opus du nom alors que la saga en est déjà à la troisième génération dans son pays d’origine (et au moins autant de spin-off). Le soit-disant Pokémon mais avec des yôkai. Pourtant, s’il s’agit bien d’un jeu avec des créatures aux apparences oscillant entre mignonnes et affreuses, on est loin de Pokémon. Explications.
yokai watch logo Lire la suite « Yo-kai Watch »

Kawaii et choupitrucs

Neko Atsume : du NYAN à gogo !

Vous avez déjà dû entendre parler ou voir des captures d’écran de Neko Atsume (notamment si vous me suivez sur Twitter). Mais si, c’est ce truc tout mimi kawaii avec plein de petits chats tout partout. Il s’agit d’un jeu japonais sorti à l’automne 2014, et qui est disponible depuis quelques semaines en anglais, gagnant du même coup le sous-titre « Kitty Collector » qui résume pleinement le but du jeu.

Neko_atsume_logo Lire la suite « Neko Atsume : du NYAN à gogo ! »

Gare au manga

Comment lire du Shintaro Kago en 2015 quand on ne parle que français ?

En apprenant une nouvelle langue. L’espagnol, l’italien ou même mieux : le japonais. Ce n’est pas le choix qui manque. Allez, à plus pour un prochain article.

Hein ? Quoi ? La réponse n’est pas satisfaisante ? Vous êtes compliqués.

Shintaro Kago est un auteur qu’on ne présente plus (et si jamais vous voulez quand même que je vous le présente, je vous renvois à mon article sur la nouvelle garde du manga alternatif). En France, ce sont les éditions Imho qui publient ses bouquins. Ils ont sorti les deux tomes de Carnets de massacre, Fraction, Anamorphosis et Une collision accidentelle sur le chemin de l’école peut-elle donner lieu à un baiser ?. En 2015, ils avaient prévu la publication de deux nouveaux ouvrages de l’auteur, L’extase de la chair à canon et La grande invasion Mongole. C’est là où le bât blesse, l’éditeur en retard dans son planning a reporté les mangas de Shintaro Kago à 2016. C’est loin.

Du coup, histoire ne pas être en manque, je me suis posé une question : Comment lire du Shintaro Kago en 2015 quand on ne parle que français ? Autrement dit, il y a-t-il des bouquins compréhensibles de l’auteur qui sont sortis cette année ? La réponse est oui (évidemment, sinon il n’y aurait pas d’article aujourd’hui). Et je peux même vous annoncer d’ores et déjà qu’il y en a trois.

Lire la suite « Comment lire du Shintaro Kago en 2015 quand on ne parle que français ? »

Manga

Nyanpire, le manga gay sauce kawaii

Avec trois tomes publiés en France et bientôt quatre, Nyanpire ~ The Gothic World of Nyanpire continue sa route en France, ravissant les petits et les grands. Enfin, peut-être que les plus grands. Car les apparences sont trompeuses. Malgré sa bouille toute kawaii et les graphismes enfantins de la mangaka, ce manga n’est pas à mettre en toutes les mains. Comme l’écrit Yukiusa dans une des postfaces, je vous cite : « si des enfants venaient à lire mes histoires lourdes de sous-entendus, j’en serais mortifiée ». Tout est dit.Nyanpirekurokawa 002 Lire la suite « Nyanpire, le manga gay sauce kawaii »

Kawaii et choupitrucs

Steven Universe

Cela faisait quelques mois que le nom de Steven Universe apparaissait de temps à autres dans ma timeline Twitter. Et comme la curiosité n’est pas un vilain défaut, je me suis jeté dessus. Il s’agit en fait d’une série animée diffusée sur Cartoon Network depuis 2013. La première saison s’est terminée récemment avec son 49ième épisode, avant de reprendre dès le lendemain pour sa deuxième saison. Oui, la diffusion de cette série ne suit aucune logique. Pour preuve, après une pause de six semaines, Steven Universe a eu le droit à un épisode par jour du 15 au 19 Juin. Et la série reviendra pour une nouvelle salve (#StevenBomb3) de 5 épisode la semaine du 13 Juillet… Bref, c’est compliqué.stevenuniverse2
Créée par une ancienne scénariste d’Adventure Time, Rebecca Sugar, la série suit les aventures rocambolesque du dénommé Steven Universe, habitant de Beach-City (Plageville en français je suppose ?) et, c’est là que ça se corse, il est élevé par trois femmes, ou plutôt, trois Crystal Gems (gemmes de cristal ?) : Garnet, Amethyst & Pearl. Les Crystal Gems sont en fait des guerrières combattant toute menace extra-terrestre qui mettrait par sa présence la Terre en danger. Lire la suite « Steven Universe »

Images dérisoires, Ours256

Une île, des chats. Voici Nekojima.

Aujourd’hui nous allons vous parler de Nekojima : l’île des chats, un one shot de Sato Horokura et publié par les éditions nobi nobi ! au prix de 9,45 euros.

nekojima nobi nobi

Cathy est une petite fille comme les autres, enfin presque : avec sa famille, elle vit sur Nekojima, une île uniquement peuplée de chats. Mais pour ne pas perturber la quiétude de la population locale, elle doit se faire passer pour un félin ! C’est ainsi qu’elle va se lier d’amitié avec Lili, Fripouille, Cachou et Pacha, ses chat-marades de classe, et découvrir chaque jour avec entrain les différences entre humains et matous !

Lire la suite « Une île, des chats. Voici Nekojima. »

Gare au manga, Meloku

2014, une année de manga

L’heure est venue de dresser un bilan du marché du manga lors de cette année écoulée. C’est ce que je vais tâcher de faire dans cet article, en 10 points et de manière plus ou moins subjective. C’est parti !

bilan manga 2014
Lire la suite « 2014, une année de manga »

Manga

Nyanpire, le chat vampire :3

En ce moment, la mode est aux mangas de chats : Yanaka chez Komikku, le célèbre Chi chez Glénat et le tout récent Plum chez Soleil. On a aussi eu la mode des mangas de vampires, même si, avec la fin de Vampire Knight prochainement, on peut espèrer que ça va se tasser. Cependant, au Japon, la mangaka Yukiusa a eu l’idée brillante de croiser les deux. Et voici venir… NYANPIRE !

« Kikoo, fait le mignon chat-vampire dans son manoir rose et noir. »

Lire la suite « Nyanpire, le chat vampire :3 »

Le bazar du renard

Attrapez les touhoutes !

Alors que le quatorzième épisode vient de sortir, je vais revenir sur une saga importante du jeu vidéo, et elle est terriblement addictive. Pour aborder le Touhou Project je vais employer quelques termes qui ne vous seront pas forcément familiers, mais je vais les expliquer.

Alors Touhou, c’est quoi ?

Touhou est un dojin game (jeu vidéo fait par des amateurs) commercialisé au Comiket. Pour situer, le Comiket est un festival qui se déroule deux fois par an au Japon. On y trouve que du produit amateur.

C’est un ancien de Taito qui est à la base du jeu. En réalité, il fait tout en solitaire. Des musiques à la programmation, en passant par le graphisme et le scénario, il conçoit ses jeux de A à Z. Il est connu sous le pseudo de ZUN (Ota Junya de son vrai nom ou Dieu, pour certains fans).

Donc à la base, Touhou est une série de shmup. Sauf qu’au lieu d’avoir des vaisseaux à la l’écran, on contrôle des personnages féminins. Touhou appartient à la famille des danmaku (rideau de balles). Il faut comprendre par là que ça bourrine de partout. Le scrolling est vertical.

menu Lire la suite « Attrapez les touhoutes ! »