Manga

De l’adaptation des couvertures

Souvent, lors de l’annonce d’un manga dont la parution approche, je m’intéresse à l’allure de la couverture, surtout pour le logo vf, la numérotation, ce genre de trucs. On peut avoir des déceptions sur certains logo, par exemple personnellement je trouve celui de Blood Blockade Battlefront affreux, mais ça va rarement au-delà (= le dégoût). Puisque normalement, il n’y a aucune raison de modifier l’illustration d’origine. Je dis bien, normalement… Il y a une lointaine époque, changer les couvertures d’une série pour la parution vf était monnaie courante (Karakuri Circus, Inugami chez Delcourt…). La justification est multiple. Problèmes de droits d’image (comme pour les photographies utilisées pour les couv’ japonaises de Detective Conan, en France chez Kana), un espoir peut-être un peu naïf de relancer des ventes trop faibles (Samidare chez Ototo ou les deux exemples de Delcourt cités plus haut), ou même pour briser la monotonie d’un fond toujours identique (Yu-Gi-Oh chez Kana, Fruits Basket et beaucoup d’autres shôjo chez Delcourt/Akata). Parfois, seul le premier tome subit une modification, avec une illustration qui doit mieux représenter l’ensemble de la série (Animal Kingdom chez Ki-oon, ou encore le relooking quasi intégral d’Ikigami chez Kazé Manga). Evidemment, l’éditeur cherche ainsi à adapter son livre au public français, espérant donc de bonnes ventes. Pourtant, le résultat n’est pas toujours réussi… Lire la suite « De l’adaptation des couvertures »

Publicités
Gare au manga

Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action

nostro-awards-action

Pour contraster avec le quotidien et ses tranches de vie qui peuvent paraître monotones au yeux de certains, il nous faut de l’aventure, du rythme, des bagarres ! Ce joli programme, on le retrouve dans notre sélection des meilleurs mangas d’action débutés en 2016. Entre délires esthétique, déconstruction du genre et histoires japonaises, les séries choisies aujourd’hui proposent différentes façons de percevoir le divertissement.

Lire la suite « Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action »

Terra Incognita

HAWKWOOD : don't be awkward… !

Depuis la fin de titres marquants (et souvent en arrêt de commercialisation) comme Aya – Conseillère culinaire, Ethnicity, Full Ahead ! Coco ou encore Reiko the zombie shop, les récents résultats de l’électrocardiogramme de l’éditeur Doki-Doki n’étaient guère « palpitants ». Mais voilà que l’excitation ressurgit soudainement à coup de schling! et de schlang! dans une série historique assez prometteuse : Hawkwood. Sortons heaumes, épées et quelques trésors de la langue françoise et allons à la rencontre de ces guerriers et nobles ayant fait couler le sang en conciliabules et sur des champs de batailles qui entaillèrent une longue et célèbre succession de conflits opposant les royaumes de France et d’Angleterre : la guerre de Cent Ans (1337-1453).

hawkwoodt1

Lire la suite « HAWKWOOD : don't be awkward… ! »

Quod reliquum est

« Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Second volet

Deathco, vol.1

deathco-t1-jaq
Quand y’en a marre, y’a cauchemar… CAU-CHE-MAR !

Punky Brewster sous acides élevée dans les catacombes de M, une espèce d’hommage à Pizza the Hutt, je mâche des idées noires qui volètent funestement dans mon quotidien. En bullant ma bile sans me soucier des lendemains désenchantés, je flotte au-dessus de la masse avec des ballons gonflés de noirs desseins, me laissant porter par des courants contraires et des contrats sans contrainte. Ma capuche m’abrite d’un monde détestable et réchauffe mes pensées nihilistes. Guy Debord et Franquin auraient probablement aimé faire ma connaissance… mais moi pas.

deathco-t1-couv
Du ciel, vous n’êtes que des fourmis. Du sol, vous n’êtes que des cafards

En deux mots : Bad cave

Atsushi KANEKO, Casterman, 8.45 €

Lire la suite « « Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Second volet »

Manga

Manga au singulier #3 : Underwater, Deathco, L’Ere des Cristaux et One-Punch Man

Et voilà la troisième édition de Manga au singulier, rubrique dans laquelle sont sélectionnés des premiers tomes de mangas (et/ou des one shot) sortis récemment. Cette fois-ci, ce n’est pas Meloku à la présentation. Il reviendra peut-être pour le prochain numéro (s’il y en a un). Ici seront mis en avant quatre titres publiés en France en ce mois de Janvier, dans des genres, des styles et des formats différents. Comme le titre l’indique, il s’agit d’Underwater, de Deathco, One-Punch Man et L’ère des Cristaux (pas forcément dans cet ordre).

Si vous avez lu le premier épisode de Manga au singulier, ou le deuxième, vous constaterez quelques légères différences sur la forme et le fond. Le but de cette rubrique : mettre sur papier le ressenti à la lecture. Peu d’informations et encore moins d’analyse dans cette chronique, le but étant d’aller à l’essentiel. Déso pas déso.

Lire la suite « Manga au singulier #3 : Underwater, Deathco, L’Ere des Cristaux et One-Punch Man »

Manga

Nyanpire, le manga gay sauce kawaii

Avec trois tomes publiés en France et bientôt quatre, Nyanpire ~ The Gothic World of Nyanpire continue sa route en France, ravissant les petits et les grands. Enfin, peut-être que les plus grands. Car les apparences sont trompeuses. Malgré sa bouille toute kawaii et les graphismes enfantins de la mangaka, ce manga n’est pas à mettre en toutes les mains. Comme l’écrit Yukiusa dans une des postfaces, je vous cite : « si des enfants venaient à lire mes histoires lourdes de sous-entendus, j’en serais mortifiée ». Tout est dit.Nyanpirekurokawa 002 Lire la suite « Nyanpire, le manga gay sauce kawaii »

Gare au manga, Meloku

Manga au singulier #1 : Arslan, Sangsues et Ajin

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique dans laquelle je vais parler de premiers volumes de mangas (oui, ça fait deux ans que je veux la lancer mais à chaque fois je passe à autre chose). Deux critères sont nécessaires pour figurer dans la liste. Le premier est que la série soit récente. Et le second est qu’elle m’intéresse. Que ce soit un coup de cœur ou une déception, je choisis d’en parler uniquement si je pense qu’elle en vaut la peine. Après, si vous voulez que je critique un manga en particulier, n’hésitez pas à me le demander.

Ne vous étonnez pas si les critiques sont assez courtes et pauvres en informations. J’ai voulu me concentrer sur le ressenti à la lecture de chaque premier tome. Si le cœur m’en dit, je détaillerai plus en profondeur après la lecture de plusieurs volumes.

Julien Bonnaric

Aujourd’hui nous allons parler d’Arslan de Hiromu Arakawa, de Sangsues de Daisuke Imai et d’Ajin de Gamon Sakurai et Tsuina Miura. Allons-y !

Lire la suite « Manga au singulier #1 : Arslan, Sangsues et Ajin »