Gare au manga

Le manga et l’art de l’histoire courte : sélection de one-shots

Parmi les évidences liées au manga, il est en une qui est souvent incomprise ou contestée : la richesse des œuvres courtes. On parle notamment des titres conclus en un tome, que l’on nomme communément en France « one-shot », quand bien même cette appellation fait aussi et surtout écho aux mangas qui ne durent qu’un chapitre. Bref, beaucoup de lectrices et lecteurs se demandent comment un titre aussi court peut être dense et ont du mal à comprendre pourquoi un manga qui ne dure qu’un seul volume serait plus profond qu’une série qui se poursuivrait en une vingtaine. Et c’est normal, car dans l’inconscient collectif, il est admis qu’une série courte est soit une œuvre de jeunesse soit un titre qui n’a pas connu le succès escompté et qui a été annulé.

conseil manga one shot

Mais la réalité est autre. De nombreux artistes dans le monde du manga se complaisent dans la création de nouvelles et autres récits courts, dans lesquels ils peuvent s’épanouir artistiquement ou encore se focaliser sur des thématiques précises sans en dériver. Mais tout de même, cette spécificité de la vision du manga en France est étrange. Si on l’appliquait à l’audiovisuel par exemple, personne ne s’étonnerait qu’un film durant une heure et demie soit aussi riche, ou du moins différemment, qu’une série de huit saisons. Et les répercussions sur le manga sont importantes, car de nombreux éditeurs hésitent de plus en plus à publier des one-shots car ils sont régulièrement boudés par le lectorat, entre les préjugés sur leur intérêt et la mauvaise visibilité en librairie.

S’affranchir de la pensée commune n’est pas évident, et faire ce pas vers des récits plus courts et souvent plus intimes que ceux qu’on a l’habitude de lire peut mener à d’incroyables découvertes mais aussi à quelques déceptions. C’est pourquoi on vous propose un petit guide de cinq one-shots sortis récemment en français, se trouvant donc facilement en librairie, et qui méritent le coup d’œil.

Lire la suite « Le manga et l’art de l’histoire courte : sélection de one-shots »

Damien, Découvertes, Eck, Quod reliquum est, Sur vos écrans

Les tops 3 des Nostroblogueurs – édition 2018

La transition entre 2018 et 2019 est bien évidemment synonyme de la période des tops et des bilans. Aujourd’hui les Nostroblogueurs (parmi ceux qui se sont remis des fêtes, du moins) se sont réunis pour dresser la liste de leurs coups de cœur de l’année. Au programme de nombreux mangas, des séries, des films ou même des jeux vidéo !

Lire la suite « Les tops 3 des Nostroblogueurs – édition 2018 »

Andrea

Tokyo Alien Bros : rencontre avec le manga du troisième type

On est actuellement sur un catalogue éditeur 2017 qui est en train de me faire jubiler. Après l’épilogue de Chiisakobé, La Cantine de Minuit, Tokyo Kaido 1, voici le premier opus de la saga tokyoïte en trois volumes de Keigo Shinzo, qui, je l’espère bien, va faire un carton et que je vais me faire une joie de vous chroniquer un peu.

Tokyo-alien-bros-1-lezard-noir

Lire la suite « Tokyo Alien Bros : rencontre avec le manga du troisième type »

Les interviews de Meloku

Interview d’Eldo Yoshimizu : le manga comme exutoire

Exposé en galerie avant de devenir un livre, Ryuko est le premier manga d’Eldo Yoshimizu, un artiste reconnu qui, à presque 50 ans, a décidé d’auto-publier sa bande dessinée. Diffusé en France chez Le Lézard Noir et sur une traduction de Miyako Slocombe, ce diptyque à l’accent vintage fait d’ores et déjà figure d’incontournable pour tout amateur de récits à l’action effrénée. Et ça tombe bien, car durant le Festival d’Angoulême, nous avons pu rencontrer l’auteur afin d’approfondir l’univers de son œuvre grâce à un entretien exclusif de près d’une heure, traduit par Asako Duval, que nous vous livrons ici.

eldo yoshimizu interview nostroblog.png

Lire la suite « Interview d’Eldo Yoshimizu : le manga comme exutoire »

Gare au manga

Tokyo Kaido : un monde qui ne vous comprend pas

Publié entre 2008 et 2010 dans le magazine japonais Morning, Tokyo Kaido sort en France chez Le Lézard Noir d’après une traduction de Miyako Slocombe. L’auteur à l’origine de ce manga en trois volumes est bien connu dans nos contrées, puisqu’il s’agit de Minetaro Mochizuki que nous avons déjà eu l’honneur d’interviewer et que nous admirons de Dragon Head à Chiisakobé.

Tokyo Kaido manga.jpg

Tokyo Kaido marque un tournant important dans la carrière de l’artiste. Lassé des œuvres commerciales et des contraintes éditoriales, il se tourne vers des récits plus intimistes. Pour marquer cette nouvelle orientation, il change la graphie (mais pas la prononciation) de son nom à partir de cette série, 望月峯太郎 devient alors 望月ミネタロウ. Aujourd’hui nous allons donc nous intéresser à bien plus qu’un manga : à la renaissance de l’un des plus talentueux auteurs de bandes dessinées.

Lire la suite « Tokyo Kaido : un monde qui ne vous comprend pas »

Gare au manga

Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas à Suspense

nostro-awards-polar

Après l’action, découvrons les polars qui ont maqué l’année 2016. Certains ne sont pas pour autant sans temps mort non, mais ils ajoutent une dose de mystères ou alors une tonalité pouvant rappeler les films noirs. D’autres, plus lents, brillent par leurs enquêtes, et par le fait de tenir en haleine le lecteur jusqu’à lui donner toutes les cartes en mains à la fin. Bref, voici la dernière sélection de ces Nostro Awards !

Lire la suite « Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas à Suspense »

Gare au manga

Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas sur l’Imaginaire

nostro-awards-imaginaire

Pour ces second Nostro Awards, nous allons nous plonger dans le monde de l’imaginaire. Mais pas question de faire doublon avec la SF/Fantasy. Nous parlerons d’œuvres qui se déroulent dans un monde proche du nôtre, mais agrémentées d’une touche de surnaturel. Ici on traite de magie, de légendes, de contes. Ce sont des œuvres qui prêtent, chacune à leur manière, à la rêverie. Elles nous font nous intéresser aux limites de notre monde tout en développant notre imagination.

Lire la suite « Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas sur l’Imaginaire »