Blogception

Le Top 3 2019 des Nostroblogeurs

Une année s’achève et une autre commence, l’heure est donc aux bilans sur Nostroblog, et quoi de plus ludique que dresser des petits classements commentés ? Certainement pas livrer des colis en terres désertiques et hostiles, déjà. Encore moins ronchonner car il y a trop de tops sur internet en ces temps de fêtes. Voilà. Alors amusons-nous et revenons sur cette année 2019 riche. Car même si on a moins été actifs sur le blog durant cette année, on n’a jamais cessé de s’adonner à nos activités préférées : lire et écrire pour moi, Joan, regarder des films et des séries ou se plonger dans des jeux vidéo pour d’autres. Mais tout cela, vous le découvrirez en lisant nos différents tops. Bonne lecture !

Lire la suite « Le Top 3 2019 des Nostroblogeurs »

Meloku

Moonlight Act : Coup de lune au pays des contes

Un shônen manga d’action où dans chaque page se cache un personnage de conte merveilleux.

Mes chers lecteurs, j’ai une mission à vous confier si vous l’acceptez ! Le monde des contes s’est retrouvé sans dessus dessous. Il vous faut plonger dans leur univers afin de rétablir l’ordre et sauver leurs habitants.

Avant de partir à l’aventure je vais vous raconter une histoire. Il était une fois un drôle de conteur qui adorait et détestait les contes depuis tout petit. Un jour, il entreprit de rendre hommage à tous ces personnages dans une série dans laquelle il n’a eu aucun scrupule. Dans ceux qu’il adore, il a mis tellement d’amour qu’il en déborde et dans ceux qu’il déteste, tant de malice que ça ressemblerait presque à de la méchanceté. C’est sur ces mots que Kazuhiro Fujita entreprend l’écriture de son manga Moonlight Act.

moolight act critique

Lire la suite « Moonlight Act : Coup de lune au pays des contes »

Gare au manga

Happiness de Shuzo Oshimi : Le vampirisme comme métaphore des mutations l’adolescence

Happiness manga
Édition : Pika / Traduction : Thibaud Desbief

Après avoir exploré la psychologie et les désirs d’adolescents à travers Dans l’intimité de Marie et Les Fleurs du Mal, Shuzo Oshimi effectue son grand retour au manga fantastique. Cette fois, il affûte ses crayons afin de s’attaquer au mythe du vampire tout en restant fidèle aux thématiques qui parcourent sa bibliographie depuis des années.

« Tu veux que je te laisse mourir ? Ou alors tu préfères devenir comme moi ? »

Lycéen comme il en existe tant d’autres, Makoto ne brille ni par sa personnalité ni par sa force de caractère. Se faisant même victimiser en classe, il mène tant bien que mal un quotidien ordinaire. Un soir, alors qu’il se promène à vélo, une femme lui bondit dessus le mord dans le cou jusqu’au sang. Choisissant de vivre, le jeune homme se mue alors en vampire.

Lire la suite « Happiness de Shuzo Oshimi : Le vampirisme comme métaphore des mutations l’adolescence »

Gare au manga

L’atelier des Sorciers de Kamome Shirahama : La magie au bout du crayon

L'atelier des sorcies manga
Édition : Pika / Traduction : Fédoua Lamodière

Porté par des œuvres telles que L’Enfant et le Maudit, L’ère des Cristaux ou encore To Your Eternity, on peut affirmer sans mal que le domaine de l’imaginaire se tient à merveille dans le monde du manga. En la présence de L’atelier des Sorciers, le genre fantastique nous offre une nouvelle incursion dans un univers enchanteur.

« La magie est un miracle qui colore le monde. »

Rêvant de devenir sorcière, la jeune Coco n’a malheureusement aucune prédisposition pour la magie. Seulement un jour, alors qu’un sorcier est de visite dans son village, elle perce son secret : pour lancer des sorts, il suffit de les dessiner. S’entraînant en cachette, elle retranscrit sans le savoir un puissant et dangereux maléfice interdit qui pétrifie sa mère. Suite à cela, le sorcier Kieffrey la prend sous son aile et la ramène à son atelier afin qu’elle se forme à la magie avec d’autres sorcières en herbe.

Lire la suite « L’atelier des Sorciers de Kamome Shirahama : La magie au bout du crayon »

Gare au manga

Éclat(s) d’âme de Yuhki Kamatani : Vivre ensemble

éclat(s) d'âme manga
Édition : Akata / Traduction : Aurélien Estager

Connu en France pour Nabari, c’est loin de l’univers foisonnant de ninjas qui lui tient tant à cœur que Yuhki Kamatani effectue son retour dans les librairies françaises. Avec Éclat(s) d’âme, l’artiste est attendu au tournant en proposant un récit plus intimiste dont la promesse est d’aborder des sujets comme l’homosexualité ou encore l’identité de genre.

« Deux jours avant les vacances d’été, je crois que je suis mort. »

Tout débute lorsque Tasuku, complètement paniqué, pense à se suicider du bord d’une falaise. Effectivement, l’homosexualité du jeune homme vient d’être révélée au grand jour par ses camarades de classe qui ont découvert une vidéo porno gay sur son téléphone. Le jugement des autres ne se fait pas attendre, Tasuku reçoit de plein fouet des paroles blessantes de la part de ses amis. Craignant que la nouvelle ne parvienne jusqu’à sa famille, l’adolescent est pris d’idées noires… En très peu de pages, Yuhki Kamatani nous dévoile avec tension comment les mots peuvent faire plus mal que les poings, comment l’homophobie peut conduire au suicide.

Lire la suite « Éclat(s) d’âme de Yuhki Kamatani : Vivre ensemble »

Bobo, Manga

Ma wish-list d’anniversaire : les mangas que j’aimerais avoir en français

Récemment, avec l’annonce d’une adaptation animée pour le manga Africa no salaryman que j’avais repéré il y a 3 ans, je me suis rendu compte que ma dernière liste de vœux était quasiment exaucé à 100%. Excepté celui cité précédemment, tous les titres sont sortis, et pratiquement à chaque fois chez l’un des éditeurs pronostiqués.  Il est donc grand temps de refaire une liste. Et comme c’est mon anniversaire, les éditeurs vont être obligés de s’exécuter et de m’offrir – merci, merci – ces mangas tant attendus, eux aussi.

Lire la suite « Ma wish-list d’anniversaire : les mangas que j’aimerais avoir en français »

Manga

Kanon au bout du monde (et de sa vie)

Dernière nouveauté d’Akata, Kanon au bout du monde (ou « And he arrived at the Kanon ») est un seinen écrit et dessiné par Kyo Yoneshiro, fini en 5 tomes. Pour beaucoup, ce manga aura des airs de shôjo (je l’ai d’ailleurs trouvé au rayon shôjo), car comme indiqué en quatrième de couverture, la romance domine ce premier tome, avec de subtiles touches de science-fiction de temps en temps. Pas encore éprouvé de mélancolie, même si certains aspects du scénario devraient pouvoir insister sur ce ressenti à l’avenir.

annonce-kanon-bout-monde-site
Page d’ouverture du premier chapitre qui a servi pour l’annonce d’Akata.

Lire la suite « Kanon au bout du monde (et de sa vie) »