Gare au manga, Meloku

Opus: quand la fiction devient fictive

Si l’on connaît Satoshi Kon en tant que réalisateur de films d’animation, certains ignorent qu’il a aussi été mangaka. Un peu moins de 10 ans après la parution de Kaikisen chez Sakka, les éditions IMHO se lancent dans la publication de deux mangas du monsieur: Opus et Seraphim.

Aujourd’hui je vais parler d’Opus, le premier à paraître, et je peux d’ores et déjà vous annoncer que je consacrerai très certainement un article à Seraphim au moment de sa sortie.

opus-1-imho

Lire la suite « Opus: quand la fiction devient fictive »