Gare au manga

L'imagerie de la lune dans le manga

Lumière dans l’obscurité, révélatrice de l’âme humaine, la lune fascine. Moi, évidemment, mais aussi de nombreux mangakas.

Qu’elle soit pleine, sous forme de croissant, ou… étrange, comme dans Soul Eater, la lune fait partie intégrante de la bande-dessinée japonaise.

lune soul eater

Alors, que fait-on de la lune dans un manga ?

Lire la suite « L'imagerie de la lune dans le manga »

Découvertes

My Hero Academia – Quand le super-mainstream part à la rencontre de la super-hype

Si vous suivez l’actualité manga francophone, vous avez entendu parler de la traduction française de My Hero Academia annoncée par Ki-oon pour l’année 2016. Et à moins de suivre l’actualité japonaise, vous ignorez normalement tout de ce manga… sinon une annonce assez récente d’un anime pour bientôt également. Mais c’est quoi ce titre dont tout le monde parle ? Boku no Hero Academia, ou My Hero Academia, est un manga de Kôhei Horikoshi prépublié dans le Weekly Shônen Jump (oui le fameux, qui prépublie encore l’interminable One Piece, le pré-retraité Bleach ou l’impopulaire -en France- Gintama). De quoi ça parle et pourquoi autant d’émulsion autour de ce manga ? Eh bien je peux répondre à la première question. Pour le reste……

Jusqu'ici, tout va bien.
Jusqu’ici, tout va bien.

Lire la suite « My Hero Academia – Quand le super-mainstream part à la rencontre de la super-hype »

Découvertes, Eck

Ces autres mangas de génie qui ne demandent qu’à être connus et traduits eux aussi

Comme promis lors de la rédaction de cet article, et étant donné que j’ai depuis découvert de nouvelles perles, il me fallait à tout prix entamer la présentation de nouveaux titres qui méritent d’être connus. Alors allons-y, découvrons ensemble des mangas géniaux, plutôt récents, mais malheureusement inconnus du grand public !

Murciélago (ムルシエラゴ)

C’est un mot espagnol qui veut dire chauve-souris, mais non ça ne parlera pas de Batman. Mais alors vraiment pas. Ici il est question d’une femme serial killer et à la personnalité bipolaire, alternant lesbienne nymphomane dévergondée et tueuse au sang froid, qui sauvée de la chaise électrique par le gouvernement, travaille désormais pour lui pour s’occuper du sale boulot. Et ma foi, cela lui sied plutôt bien.

murcielago manga scanmurcialago manga france Lire la suite « Ces autres mangas de génie qui ne demandent qu’à être connus et traduits eux aussi »

La thémathèque, Meloku

Le scantrad, une solution ou un problème ?

Quand on parle de mangas, un phénomène revient dans la discussion de manière récurrente : le scantrad. Il s’agit en somme de scanner les pages d’un manga (ou d’en prendre directement les épreuves) et de les traduire afin de les mettre à disposition de tous sur internet. Une pratique, rappelons-le, illégale puisqu’elle ne respecte pas les droits d’auteur. Néanmoins si certains voient les scantradeurs comme de vilains pirates, pour d’autres ils sont de véritables « Robin des bois » des temps modernes.

Les équipes de production se multiplient, et le lectorat ne cesse de s’accroître. Aujourd’hui le scantrad est perçu comme une pratique dans la norme. De nombreux lecteurs ignorent ses méfaits sur la production ou même son illégalité.

Non Eiichiro Oda n'incite pas à se lancer dans le scantrad quand il parle de devenir
Non Eiichiro Oda n’incite pas à se lancer dans le scantrad quand il parle de devenir « le roi des pirates ».

L’occasion pour moi de poser une question qui me taraude : le scantrad est-il une solution ou un problème ? Et tant qu’à faire, je vais essayer d’y répondre à travers divers points sujets à débat.

Lire la suite « Le scantrad, une solution ou un problème ? »

Découvertes, Eck

Les mangas génialement étranges et tristement inconnus qui ne demandent qu’à être traduits

Bonjour, aujourd’hui j’aimerais me pencher sur certains titres non publiés en français, qui pourtant le méritent amplement car possédant d’immenses qualités. J’ai sélectionné quelques titres, pas forcément connus ni « bientôt dans vos rayons », et j’épargne certains titres de la gamme qui tôt ou tard sortiront comme les fameuses histoires d’horreur de Junji Ito, l’eroguro de Shintaro Kago ou encore Magical Girl Site, qui n’est autre que le spin-off de la série Magical Girl of the End (on vous en a parlé) publiée par Akata. Un peu de patience et l’on pourra la lire d’ici quelques mois ou années, tout au plus. Donc allons-y, suivez moi et tâchez de ne pas vous prendre les pieds dans un tentacule, car il va y en avoir…

Hitomi-sensei no Hokenshitsu (ヒトミ先生の保健室)

Alias « L’infirmerie du Dr. Hitomi ». Son auteur c’est SHAKE-O, que vous ne connaissez pas car c’est son premier manga. Prépublié par Tokuma Shoten dans le COMIC Ryu, ce manga connait son petit succès (actuellement deux tomes) au Japon car il est bien écrit et bien dessiné. Mais encore ?

La couverture du tome 1 paru au Japon.
La couverture du tome 1 paru au Japon.

Lire la suite « Les mangas génialement étranges et tristement inconnus qui ne demandent qu’à être traduits »

Découvertes, Eck

Magical Girl of the End – la série Z pour otaku qui va tacher

En opposition (mignonne hein, on va pas se tirer dans les pattes) à l’article de Meloku sur le même manga et notamment son tout début publié ce mois de juin chez Akata dans leur nouvelle collection What The Fuck ?!, voici ma critique et ma vision de ce premier tome de Magical Girl of the End de Kentaro Sato.

Image Lire la suite « Magical Girl of the End – la série Z pour otaku qui va tacher »