Gare au manga

Le guide des meilleurs mangas de 2017

En ce qui concerne les nouveautés manga, 2017 fut une année riche en titres de qualité dans des domaines très différents. Afin de représenter au mieux la diversité des bandes dessinées japonaises, j’ai concocté un guide des œuvres les plus marquantes de l’année selon dix catégories. Chacune d’entre elles se présente sous la forme d’une sélection de trois mangas et d’un coup de cœur. Vous trouverez sur les couvertures des légendes indiquant l’éditeur de la série, le nombres de tomes parus en 2017, une note signifiant si le manga est en cours ou terminé en France et son prix. Les critères de nomination sont très simples puisqu’ils se reposent sur les titres que j’ai achetés au cours de l’année ainsi que mes goûts personnels. Sur ce, c’est parti pour les découvertes, et n’hésitez surtout pas à dévoiler quels ont été vos chouchous de cette année !

le guides des meilleurs mangas de 2017 - manga suki

Lire la suite « Le guide des meilleurs mangas de 2017 »

Publicités
Gare au manga

Rendez-vous à Udagawachou : regards sur le travestissement

Présentée en France au 43e Festival International de la Bande Dessinée lors d’une exposition dédiée à la naissante revue de prépublication de mangas Hibana, il aura fallu attendre décembre 2016 pour que Hideyoshico soit enfin publiée chez nous. Et avec quel titre ! Rendez-vous à Udagawachou, un manga en six chapitres (et une courte histoire bonus) parus dès 2012 dans le magazine On Blue. C’est certainement son œuvre la plus emblématique. Son retentissement au Japon fut tel que, outre divers prix, elle a été adaptée en film en 2015, sous la direction de Noriko Yuasa.

Rendez-vous à Udagawachou est un boy’s love, c’est-à-dire un manga mettant en scène une relation homosexuelle masculine. L’auteure est connue pour ses romances gays, si bien que l’éditeur français Hana Yaoi continue à la publier avec des titres comme Gentleman et Sadistic ou encore Nennen Saisai. Mais elle ne dessine pas uniquement des BL, comme pouvait en témoigner la présentation de Romeo ga Rival (une comédie entre un jeune asocial et un cheval) à Angoulême. Elle est également active dans le milieu amateur avec ses nombreux dojinshi dédiés à L’attaque des Titans ou même une sublime histoire dans l’univers de Yotsuba.

rendez-vous à udagawachou - hideyoshico.jpg

Au cœur de son manga, Hideyoshico s’empare de la thématique du travestissement. Ce sujet fort faisant le charme de Rendez-vous à Udagawachou, il convient de s’attarder dessus et de l’analyser selon une question : que nous dit ce manga sur la représentation du travestissement ?

Lire la suite « Rendez-vous à Udagawachou : regards sur le travestissement »

Gare au manga

Sangsues et la politique de l’enfant unique

Sangsues est un manga de Daisuke Imai publié dès 2011 au Japon dans la revue mensuelle Comic@Bunch de Shinchosha. Le manga s’est conclu en 2013 avec son cinquième volume. En France, c’est Casterman qui le publie d’après la traduction du japonais d’Aurélien Estager. A ce jour, seuls les deux premiers tomes sont sortis chez nous, et ça tombe bien puisqu’on va parler d’une thématique abordée dans le second album : la politique de l’enfant unique.

[Note : vous l’auriez deviné si vous aviez lu le titre de l’article.]

sangsues daisuke imai tome 2 sakka

Lire la suite « Sangsues et la politique de l’enfant unique »

Gare au manga

La représentation de la jeunesse de Lorsque nous vivions ensemble à Solanin

Les parcours de Kazuo Kamimura et Inio Asano se ressemblent, du moins dans leur début. Si Parada, le premier manga de Kazuo Kamimura, a marqué les esprits de la profession en 1968, ce n’est qu’en 1972 que l’auteur acquiert la reconnaissance du public. La série Lorsque nous vivions ensemble, publiée dans les pages de la revue Manga Action de Futabasha, est un succès, à tel point qu’elle est transposée sur les écrans télévisés sous forme épisodique. La carrière de dessinateur de mangas de Kazuo Kamimura est alors lancée. Inio Asano, lui, se fait remarquer au cours de l’année 2003 avec Un monde formidable. C’est deux années plus tard, grâce à Solanin, que sa notoriété explose. Publié dans le magazine Young Sunday de Shogakukan, le manga connaît même une adaptation cinématographique.

Si Lorsque nous vivions ensemble et Solanin ont lancé les carrières de leur auteur, les similitudes ne s’arrêtent pas là. En effet, les deux œuvres traitent de la vie en couple à leur époque. Ainsi, dans cet article, nous allons nous poser la question suivante : en quoi Solanin est-il une ré-actualisation de Lorsque nous vivions ensemble ?

lorsque nous vivions ensemble kazuo kamimura solanin inio asano

Lire la suite « La représentation de la jeunesse de Lorsque nous vivions ensemble à Solanin »