Damien, Quod reliquum est

Le couvent des Damnées : Unter die frömmigkeit, die raserei !

Lors de la sortie du tome 1 du Couvent des Damnées, premier titre de la mangaka Minoru Takeyoshi, beaucoup de lecteurs et lectrices se sont probablement dits qu’il s’agirait d’un manga historique sérieux traitant de la sorcellerie dans le Saint-Empire romain germanique du Moyen-âge tardif. Un essai sur les confrontations entre catholiques « alcooliques » et protestants « un instant ! » ou tout simplement une tranche de vie (découennée) chez les bonnes sœurs ? Ni vraiment l’un, ni vraiment l’autre. L’infrastructure du couvent est effectivement présentée sous couvert d’une documentation soignée mais le fil conducteur laisse place à une grande liberté de ton et surtout d’action autour d’un électron libre chargé en gigowatts qui n’a qu’une seule idée en tête : éliminer la bourrelle d’une proche.

Tonight, we dine in hell !

[竹良実] 辺獄のシュヴェスタ 1_00095
Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà dans mon collimateur… – © 2015 Minoru TAKEYOSHI / SHOGAKUKAN
Lire la suite « Le couvent des Damnées : Unter die frömmigkeit, die raserei ! »

Gare au manga, Meloku

Ladyboy vs Yakuzas : Le survival qui dit merde à la bien-pensance

WTF ?!, la collection d’Akata proposant des mangas (et autres BD asiatiques) décalées nous surprendra, j’en ai bien l’impression, toujours. Après Magical girl of the end et Le geek, sa blonde et l’assassin, l’éditeur limousin revient à la charge avec Ladyboy vs Yakuzas : L’île du désespoir.

C’est sans assistant que Toshifumi Sakurai dessine ce manga au titre évocateur.

ladyboy vs yakuzas avis

Kozo est un yakuza un peu con. Bon ok, très con. Tellement neuneu qu’il couche avec la femme et la fille de son boss. Ce dernier l’apprend et prépare sa vengeance. Il enlève Kozo et le transforme en femme bien gaulée. Mais ce n’est pas tout, il achète également une île dans laquelle il emprisonne les 100 plus grands criminels sexuels du Japon et y lâche Kozo. La règle est simple : chaque pervers qui parviendra à se taper le transsexuel, de gré ou de force, sera libéré de l’île. C’est à partir de là qu’un océan de mauvais goût se déchaîne sous nos yeux pour notre plus grand plaisir !

Lire la suite « Ladyboy vs Yakuzas : Le survival qui dit merde à la bien-pensance »