Blogception

Hey Nostroblog, qu’est-ce qui t’a plu en 2017 ?

L’heure du bilan collectif annuel a sonné. Et comme nous sommes des grosses feignasses anticonformistes de ouf, nous vous proposons nos top un peu plus tardivement que les années précédentes comme ça nous sommes sûr d’être lu et ne pas finir noyer dans les 500 bilans qui sortent entre le 30 décembre et le 2 janvier.

Comme tous les ans, nos tableaux de chasse augmentent tandis que nos comptes chèque pleurent de joie à l’idée de servir une noble cause.

Comme tous les ans, nous forçons chacun de notre côté pour vous ordonner inviter à découvrir une ou plusieurs œuvres marquante(s) sinon c’est le goulag en santiags et papysitting de Michel Sardou pendant 6 mois.

Comme tous les ans, nous sommes infoutus de pratiquer le crawl et le papillon. Alors nous nous laissons tomber à pic dans un océan d’œuvres diverses avant d’en remonter quelques-unes à la surface et de les brasser à tout va : Animation, bande dessinée, cinéma, jeu vidéo, manga, musique, littérature, télévision, théâtre, etc. . Autant de thèmes et supports abordés tout au long de l’année 2017 par l’équipe de la pistoche Nostroblog qui démontre à nouveau que ses nageurs et nageuses ont des goûts éclectiques et n’hésitent pas à faire de grands sauts vers l’inconnu (le tremplin situé à 10m de hauteur ne nous fait jamais peur sauf un jour sur deux) pour mieux se surprendre et s’émerveiller au quotidien.

Lire la suite « Hey Nostroblog, qu’est-ce qui t’a plu en 2017 ? »

Publicités
Mirabilia

Kyôgen : la folie maîtrisée (partie 2/2)

Dans la précédente partie, nous avions évoqué plusieurs caractéristiques du théâtre kyôgen : ses origines, son jeu scénique et son matériel (masques, accessoires et costumes). Après un bref aperçu des pièces jouées, nous allons nous intéresser aux acteurs qui, en les « réactivant », contribuent à la perpétuation d’une tradition vieille de 4 siècles, classant ainsi certaines familles d’acteurs au rang de « Trésor national Vivant ».

Lire la suite « Kyôgen : la folie maîtrisée (partie 2/2) »

Mirabilia

Kyôgen : la folie maîtrisée (partie 1/2)

Introduction

Issu d’un terme en bas latin (masca, « spectre, sorcière »), le masque est un objet souple ou rigide couvrant (partiellement ou intégralement) le visage et représentant lui-même une face (humaine, animale, imaginaire, etc.). Cette notion démoniaque est associée dans l’imaginaire populaire au fait que le masque suscite généralement l’effroi mais aussi la surprise (la Toussaint au Mexique, les carnavals en Europe, etc. ). Toutefois, le masque en lui-même n’est qu’un objet, une œuvre plastique qui vaut autant par la démarche de son support que par sa forme : il arrive parfois qu’il ne soit pas dans l’obligation de représenter un personnage particulier, puisqu’il est le symbole animé d’un groupe, d’une communauté. Le masque doit donc être perçu comme une transmutation évanescente de l’identité qui tente de franchir un domaine divin, révéler une personnalité enfouie, s’enfoncer dans la féerie de la danse ou encore se projeter dans le monde du théâtre.

transmutation
Non, nous n’allons pas parler de cette transmutation-ci, même si un sujet sur la théâtralité et le masque dans les tokusatsu peut s’avérer très intéressant.

Parlons justement du théâtre et intéressons-nous, notamment au travers du masque, à une de ses formes pratiquée au Japon mais plutôt méconnue en Occident. Tout le monde connaît, ne serait-ce que de nom, le ou encore le kabuki. Mais qu’en est-il du kyôgen ?

Lire la suite « Kyôgen : la folie maîtrisée (partie 1/2) »

Eck, Sur vos écrans

Birdman – le cinéma dans tous ses états (unis)

Le Mexique nous a souvent offert plein de belles choses, comme les cartels de la drogue ou Speedy González, mais dernièrement c’est sur Alejandro G. Iñárritu que nous nous pencherons, car ce réalisateur a quelque chose en lui de Tennessee. C’était pour faire le lien avec les États-Unis d’Amérique, et je profite de cette habile transition pour en venir aux faits : Birdman ou (la surprenante vertu de l’ignorance) est un film sur le cinéma. Mais j’irai même jusqu’à pousser un peu plus loin en disant que c’est un film sur l’industrie du cinéma, sur son évolution et ses tenants et aboutissants contemporains (nous sommes en 2015). Analyse.

L'affiche qui vous donnera envie alors que ce n'est pas un film d'animation
L’affiche qui vous donnera envie alors que ce n’est pas un film d’animation

Attention toutefois : cet article divulgue l’intégralité de l’histoire de Birdman, je ne saurais que trop recommander d’avoir vu le film avant de poursuivre (et ça tombe bien, il sort aujourd’hui en salles françaises).

Lire la suite « Birdman – le cinéma dans tous ses états (unis) »

Gare au manga

Litchi Hikari Club : Le Grand Guignol du manga

Avec Litchi Hikari Club, Usamaru Furuya adapte une pièce de théâtre du Tokyo Grand Guignol en prenant le soin d’apporter sa touche personnelle. Dans ce one shot sorti aux éditions IMHO, l’auteur rend hommage à la culture underground japonaise, et notamment à Suehiro Maruo. On notera que ce même Suehiro Maruo a participé à l’œuvre d’origine. Voilà pour le contexte.

« Soit tu conquerras le monde à 30 ans, soit tu mourras à 14 ans… C’est une fille qui est la clé de ton destin. »

litchi-hikari-club-imho Lire la suite « Litchi Hikari Club : Le Grand Guignol du manga »