Damien, Quod reliquum est

Le couvent des Damnées : Unter die frömmigkeit, die raserei !

Lors de la sortie du tome 1 du Couvent des Damnées, premier titre de la mangaka Minoru Takeyoshi, beaucoup de lecteurs et lectrices se sont probablement dits qu’il s’agirait d’un manga historique sérieux traitant de la sorcellerie dans le Saint-Empire romain germanique du Moyen-âge tardif. Un essai sur les confrontations entre catholiques « alcooliques » et protestants « un instant ! » ou tout simplement une tranche de vie (découennée) chez les bonnes sœurs ? Ni vraiment l’un, ni vraiment l’autre. L’infrastructure du couvent est effectivement présentée sous couvert d’une documentation soignée mais le fil conducteur laisse place à une grande liberté de ton et surtout d’action autour d’un électron libre chargé en gigowatts qui n’a qu’une seule idée en tête : éliminer la bourrelle d’une proche.

Tonight, we dine in hell !

[竹良実] 辺獄のシュヴェスタ 1_00095
Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà dans mon collimateur… – © 2015 Minoru TAKEYOSHI / SHOGAKUKAN
Lire la suite « Le couvent des Damnées : Unter die frömmigkeit, die raserei ! »

Découvertes, Eck

Tokyo Ghoul – le phénomène qui va vous bouffer tout cru !

Difficile en 2014 de ne pas avoir entendu parler de Tokyo Ghoul. Imaginé par Sui Ishida, Tokyo Kushu pour les japanophiles, Ken’s Dark Adventures pour les améri-non je rigole. Mais ça pourrait. Car ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de ce titre, c’est sa touche sombre. De la noirceur en veux-tu en voilà, et même que si t’en veux plus on t’en ressert parce que tais toi et mange, à ton âge j’avais pas tout ça dans mon assiette. Bon, d’accord. Mais sinon, c’est quoi Tokyo Ghoul ?

La couverture du premier tome publié par Glénat Manga en Francophonie.
La couverture du premier tome publié par Glénat Manga en Francophonie.

Lire la suite « Tokyo Ghoul – le phénomène qui va vous bouffer tout cru ! »