cinéma, Kevo42

La Nuit Nanarland 3

La Nuit Nanarland 3 n’a pas été l’année de l’innovation mais celle de la consécration. Construite autour de White fire, joyau radioactif du nanar, la programmation a proposé une très belle introduction à un univers particulier mais pourtant de plus en plus populaire. La nébuleuse nanarde continue de s’étendre avec des conséquences commerciales inattendues et méritées.

Sans pouvoir dégager de thématique forte cette année, on peut dire que les quatre films : White fire, Force Noire, Zombi 3 et Ninja 3 : the domination ont fait écho à leur façon à des questions de société très actuelles, avec notamment une mini-polémique causée par un Jean-Marie Pallardy en roue libre. On y a aussi vu des histoires d’amours tout aussi étranges que ce cinéma qui essaie désespérément d’être normal sans jamais y parvenir.

Lire la suite « La Nuit Nanarland 3 »

Publicités
Gare au manga

Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action

nostro-awards-action

Pour contraster avec le quotidien et ses tranches de vie qui peuvent paraître monotones au yeux de certains, il nous faut de l’aventure, du rythme, des bagarres ! Ce joli programme, on le retrouve dans notre sélection des meilleurs mangas d’action débutés en 2016. Entre délires esthétique, déconstruction du genre et histoires japonaises, les séries choisies aujourd’hui proposent différentes façons de percevoir le divertissement.

Lire la suite « Nostro Awards 2016 : les meilleurs mangas d’Action »

Sick Sad World

Archie, horreurs et compagnie

Au début des années 2000, une série animée a occupé mes mercredi après-midis : Archie Mystères & Cie. L’histoire ? Celle d’Archie Andrews, un rouquin qui enquête sur les phénomènes étranges se produisant à Riverdale avec sa bande d’amis alors qu’il préférerait plutôt profiter de son temps libre pour glander. Mais cette histoire est en fait une version fantastique du comic original, dans lequel Archie est un simple lycéen au cœur d’un triangle amoureux, avec Betty Cooper et Veronica Lodge qui se battent pour sortir avec le jeune homme. afterlifewitharchie_08-0v Lire la suite « Archie, horreurs et compagnie »

Découvertes, Eck

Tokyo Ghoul – le phénomène qui va vous bouffer tout cru !

Difficile en 2014 de ne pas avoir entendu parler de Tokyo Ghoul. Imaginé par Sui Ishida, Tokyo Kushu pour les japanophiles, Ken’s Dark Adventures pour les améri-non je rigole. Mais ça pourrait. Car ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de ce titre, c’est sa touche sombre. De la noirceur en veux-tu en voilà, et même que si t’en veux plus on t’en ressert parce que tais toi et mange, à ton âge j’avais pas tout ça dans mon assiette. Bon, d’accord. Mais sinon, c’est quoi Tokyo Ghoul ?

La couverture du premier tome publié par Glénat Manga en Francophonie.
La couverture du premier tome publié par Glénat Manga en Francophonie.

Lire la suite « Tokyo Ghoul – le phénomène qui va vous bouffer tout cru ! »

Gare au manga, Meloku

Magical Girl of the End : Le nanar engagé

J’étais assez content lorsque Akata a annoncé vouloir catégoriser leurs mangas autrement que par des termes comme shonen, seinen, shojo etc. Mais lorsque j’ai vu qu’ils lançaient une collection What The Fuck ?!, ma réaction fut plutôt mitigée… Et pourtant Magical Girl of the End, le fer de lance de cette collection, est parvenu à me faire apprécier le titre de la collection. Retour ce manga déjanté.

magical girl of the end tome 2

Magical Girl of the End est un manga de Kentaro Sato prépublié dans le Bessatsu Shonen Champion d’Akita Shoten. Au Japon, la série connaît son petit succès, si bien qu’un spin off, toujours écrit et dessiné par Kentaro Sato, est publié gratuitement sur Champion Tap. On trouve également sur le site en ligne de l’éditeur un crossover entre Magical Girl of the End et Hakaiju, un manga de Shingo Honda qu’on connaît bien dans nos contrées. En France le manga est donc publié par Akata depuis mai 2014.

Lire la suite « Magical Girl of the End : Le nanar engagé »

Gare au manga, Meloku

Reiko the Zombie Shop : RIP the Horror !!

Comme vous l’aurez compris grâce au titre, aujourd’hui je vais vous parler de Reiko the Zombie Shop, l’un des manga les plus barrés qui m’ait été donné de lire. Ce josei à la croisée des genres (j’y reviendrai) est signé de la main de Rei Mikamoto. C’est malheureusement le seul manga de l’auteur à être paru en France. Les onze tomes du manga sont disponibles dans toutes les bonnes librairies !! En fait, non. Plus maintenant. Reiko the Zombie Shop a été retiré du commerce. Mais si vous trouvez ce manga en occasion, dans une convention ou si, par miracle, votre libraire les a en stock, foncez dessus. Au japon, une édition kanzenban en sept opus (que je pense me commander prochainement par pur fanboyisme) et une série télé sont disponibles.

reiko the zombie sho

Et après ma petite introduction aux allures de conclusion, je vais vous concocter un petit résumé du soft. Grâce au pentagramme situé sur sa main gauche, Reiko Himezono peut faire appel aux pouvoirs du grand Satan afin de faire revenir un mort à la vie. C’est avec son don de Dieu (je n’ai pas trouvé meilleure expression pour le coup) que la lycéenne va se faire un peu d’argent de poche. Et oui, réveiller les morts c’est un taff comme les autres. Par contre, une fois réveillés, les morts ils sont pas beaux, violents et plutôt balèzes. Bien sûr, ça c’est l’idée de base de ce manga carrément génial et innovant.

Lire la suite « Reiko the Zombie Shop : RIP the Horror !! »

Gare au manga, Meloku

Les zombies vus par Kengo Hanazawa

Aujourd’hui je vais continuer la saga de l’été de Nostroblog ayant pour thème les créatures symbolisant l’horreur en occident dans le manga. Après les vampires de Suehiro Maruo, je vais m’attaquer à la vision des zombies de Kengo Hanazawa. Dans cet article je vais donc parler de I am a Hero, un manga publié en France par les éditions Kana depuis 2012.

I-am-a-Hero-1--single Lire la suite « Les zombies vus par Kengo Hanazawa »