Saison Anime Hiver 2016 – la sélECKtion

Bonjour. Comme tous les trois mois, voici venu le temps de faire le point sur la prochaine saison anime à venir, j’ai nommé Hiver 2016. Que nous réserve cette nouvelle année ? Plein d’adaptations, de suites, de nouveautés originales, et… d’autres trucs. Faisons ensemble le tri dans tous ces projets, via des aperçus rapides qui vous inciteront ou pas à cliquer pour en savoir plus (car une image vaut souvent mieux qu’un long discours, surtout pour ce qui est de l’animation) et en les séparant par catégories évidentes tout en ne sélectionnant que ce qui m’intéresse. Oui j’ai la flemme de tout commenter ou de tout regarder, et vous n’en ferez guère mieux non plus donc ça me va comme excuse moisie. Je ferai néanmoins quelques apartés si nécessaire sur des séries pour aiguiller le lectorat attentif et exigent. Source : MyAnimeList. Pour voir vos séries légalement et avoir la conscience saine, consultez ce guide : animesimulcast.tumblr.com de l’ami Antoine Peyralout qui fait du bon boulot de compilation de liens utiles. Merci à lui !

Erased-anime-vostfr

Les originaux

Des séries originales, sans support d’origine, qui sortent de nulle part et dont je suis forcément plus friand par curiosité, même si la déception reste une option.

Active Raid: Kidou Kyoushuushitsu Dai Hakkei

Est crédité à la réalisation celui derrière Code Geass, du Gundam ou encore plus récemment Maria – Sorcière de gré, pucelle de force. Par contre le studio Production IMS est connu (enfin justement, non) pour des séries de qualité  plus que discutable. Quant au reste : des pouvoirs, de la bagarre, des meufs en uniforme policier, du mecha annoncé, tout est là. À tester sans hype ni a priori.
Un premier épisode en demi-teinte : un univers prometteur mais tout est très propre dans son déroulement, on aurait apprécié un poil plus de fantaisie et de folie ou alors de sérieux quitte à l’être.

Bubuki Buranki (BBK BRNK)

C’est probablement LA surprise. Le studio Sanzigen connu (enfin parmi les aficionados) pour sa 3DCG et notamment pour la récente saga Arpeggio of Blue Steel. Une histoire nouvelle, un monde de science-fiction mecha pouvoirs dystopique machintruc très prometteur, des décors à couper le souffle, et probablement plein de rebondissements à la clef.
Le premier épisode m’a poussé à rajouter ce titre que j’avais malencontreusement oublié dans cette liste. Grosse surprise, beaucoup de qualités dans cette série, énormément de potentiel, autant narratif que visuel (donc plaisir de voir de la belle animation), avec une histoire qui semble complexe et à peine effleurée en un épisode, les espoirs sont au top. 

Luck & Logic

On dirait l’adaptation random d’un LN random, action/fantasy avec des filles au design aussi hétéroclite que bordélique. Bref, à première vue rien de fou. Mais ça reste Doga Kobo, donc faut se méfier de l’eau qui dort. À essayer pour pouvoir se dire « ah, j’avais tort ! » et j’espère de tout cœur que ce sera le cas.

Sekko Boys

Qu’est ce que je dois dire de plus ? Il s’agit de 4 bustes représentant des célébrités essentiellement divines (plus précisément des reproductions partielles d’œuvres antiques et modernes existantes) qui forment un groupe de chanteurs (idols pour être précis). Oui, ben oui. Les photos et extraits vidéos parlent d’eux mêmes. Du génie comique ou un flop intersidéral, prions pour ce que ce soit le premier !
Le premier épisode introduit les personnages et le thème avec brio : c’est drôle et décalé à la fois, exactement ce qu’on pouvait attendre d’un show pareil !

Sushi Police

Des flics, de la bouffe, un style visuel 3DCG un peu différent de la production habituelle, et visiblement beaucoup d’humour à la clef. Par-fait.
Le premier épisode ne trompe pas sur la nature de la marchandise : c’est sans surprise bordéliquement con et donc indispensablement bien.

sushi police vostfr

Yami Shibai saison 3

C’est court, ça fait peur (ou ça essaye) avec des histoires traditionnelles de fantômes bien flippantes comme seuls les japonais savent le faire… et voilà, c’est cool. À voir sans hésiter après s’être avalé les deux premières saisons.


Les adaptations

Le titre dit tout. Romans, LN (light novel, du roman mais en plus léger et à la publication plus rapide), manga, jeux vidéo, autre (qui sait)… des adaptations à but promotionnel plus que créatif. Mais pas toujours.

Ajin

D’un côté j’ai envie de redécouvrir l’histoire sur un écran, d’un autre le choix du studio va en refroidir plus d’un. Polygon Pictures est réputé pour Knights of Sidonia et son parti pris visuel en 3DCG un peu décrié. À voir pour les fans, à tester pour les sceptiques, à éviter pour ceux qui sont allergiques à la 3DCG ou au manga de base.

Ao no Kanata no Four Rhythm

Ah, c’est aussi alléchant que Comet Lucifer : un chara-design mignon, très aérien et ça a l’air beau. Mais vide. Sauf que c’est tiré d’un VN donc il y aura un minimum d’écriture derrière. On y croit pour un semblant d’histoire plus que du fan-service, parce que c’est vraiment beau et intéressant comme concept.
Le premier épisode introduit l’univers et nous présente ce qui risque d’être le pivot scénaristique de la série : un sport utilisant les chaussures qui permettent de voler. La série va-t-elle s’axer autour de ça ou rester comédie vaguement dramatique ?

Boku dake ga Inai Machi (Erased)

L’adaptation du manga ERASED publié en français. Une histoire dramatique teintée de surnaturel, au plot intéressant à base de voyage dans le temps et qui semble convaincre les lecteurs. Si l’anime est correctement bien fait, on aura donc un bon seinen psychologique.
Le premier épisode confirme que l’histoire sera au cœur de la série, la réalisation et le rythme de la narration sont très bons et permettent de se plonger dans l’intrigue.

Dagashi Kashi

Tout le monde en parle, faut dire que le design de l’héroïne a de quoi faire parler. Une comédie un poil givré pour une vendeuse de bonbons dans un milieu rural plein de charme. J’espère néanmoins que cet humour typiquement japonais sera suffisamment bien retranscrit pour nous autres gaijins.
Le premier épisode rassure : l’humour, bien qu’empreint d’une culture japonaise certaine, est tordant. Les personnages sont attachants dès le début et on se sent chez soi. Les comédies rurales sont décidément les meilleures !

Dagashi Kashi fan service gif

Dimension W

Un chouette univers de science-fiction avec des personnages principaux agréables bien qu’un peu classiques dans leurs stéréotypes respectifs, et des aventures qui promettent de bons moments si la série est bien animée. L’aperçu vidéo semble confirmer que oui : on est sur la bonne voie !

Divine Gate

Ça a l’air complètement creux.  En plus c’est Studio Pierrot qui fait ça, donc c’est sans doute complètement mauvais en plus d’être creux. Vous laissez pas avoir en voyant « Gate », c’est sans doute pas du tout la même chanson. Beh.
Et bien c’était creux. 

Hai to Gensou no Grimgar (Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie)

C’est très beau, très. De la fantasy avec son lot d’aventures et de clichés comme les japonais les aiment bien (épées magiques, elfes à gros seins et autres joyeusetés). Mais c’est beau. À voir sur la durée.
C’est pour le moment très réaliste dans l’approche de l’intrusion de personnes dans un univers de type RPG et c’est surtout extrêmement beau. Voyons où le scénario nous emmènera, pour ma part je suis conquis.  

Haruchika: Haruta to Chika wa Seishun Suru (Haruta & Chika)

« Oh la la c’est du P.A. Works keskecébo ! ». Ben oui, c’est beau, même sans doute bien animé. Par contre le reste ? Seul le temps nous dira, le premier épisode étant beau et intéressant et bien interprété et très agréable, P.A. Works quant à eux sont bien gentils à faire du beau taf mais ont souvent du mal à ajouter de la substance à tout ce maquillage (et au gros malin qui va me namedrop Shirobako en commentaire : arrête de vouloir faire l’intéressant). On mettra ça sur le dos des œuvres originales, espérons que cette fois ci soit la bonne !
Le premier épisode nous introduit une bonne partie du casting ainsi que les intérêts du duo principal et nous laisse sur une note enthousiasmante quant à la suite.

Koukaku no Pandora

Des gros seins, de la bagarre, de l’humour : perso c’est oui. Auteur : Masamune Shirow, s’il vous plait. Comment ne pas être déjà sous le charme ? Laissons le temps nous réjouir ou non, mais je pars enthousiaste !
L’humour est présent, les idées folles et la bagarre aussi, espérons que tout ça se préserve dans un joli bordel bien orchestré. 

Musaigen no Phantom World (Myriad Colors Phantom World)

Le dernier KyoAni. Le studio qui explose la concurrence à coup de pelles dans la nuque dès lors qu’il faut en mettre plein les mirettes et surtout lorsqu’il s’agit de pondre des best-sellers. Donc encore une fois des effets spéciaux plein les yeux, une série mélangeant action, comédie, romance (non ?) et tout le toutim.
Le premier épisode est très convaincant : des personnages drôles, attachants, de l’action de qualité et du potentiel ! Bref, en théorie ça part bien, voyons la pratique sur la durée.

Musaigen no Phantom World kyoani boobs gif

Oshiete! Galko-chan

Je sais pas. Encore une comédie scolaire, diront les sceptiques. Mais j’aime bien le design de la protagoniste. Et pas pour son avantage pulmonaire certain, mais pour les faces qu’elle affiche, la folie latente qui ressort des aperçus vidéo, tout ça. Jugeons plus tard quand ça commence !
Le premier épisode m’a agréablement surpris par le ton de l’humour donné au show. On entre parfois dans du trash assez inhabituel. Par contre les scénettes se suivent très vite, on est sur du yonkoma télévisuel. 

Prince of Stride: Alternative

C’est le dernier Madhouse, même délire qu’avec KyoAni sauf que là c’est tiré d’un jeu de beaux garçons qui font de la course de relais de type parkour. Plutôt un anime dans la veine de Free! de la distinguée concurrence, qui sait, mais ça peut toujours s’annoncer charmant en terme d’animation sportive, ça oui.
Le premier épisode confirme que la série aura d’excellentes séquences sportives, des courses effrénées et dynamiques. L’humour y est aussi très présent et frais.

Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu

Pas entendu parler de ça, ni même trop d’accord sur ce dont ça va bien pouvoir parler. Mais j’ai vu Kana Hanazawa au casting et à la chanson. Donc merde, je vais devoir y goûter, bien que ça ait une odeur de romcom dramatruc scolaire vue et revue. Seule l’histoire peut sauver ce postulat mal fagoté.

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu (Le Rakugo ou la vie)

Adaptation d’un josei qui a pour thème l’amour homosexuel dans le cadre du rakugo professionnel. Autant dire qu’on sort des thématiques les plus récurrentes et du public majoritairement visé. Un vent de fraîcheur sur l’animation japonaise ? Le premier épisode étant double, avec presque 48 minutes, c’est fort probable. Les retours sont excellents et nul doute que l’oeuvre taillera son bout de chemin parmi un public plus exigeant et mature.


Les suites

Car parfois un truc marche bien ou n’est pas fini ou a encore besoin d’une couche de pub. Donc on a des suites, pour le meilleur ou pour le pire, mais choisissons plutôt le meilleur voulez-vous.

Akagami no Shirayuki-hime 2nd Season (Shirayuki aux cheveux rouges)

C’était mignon et plein de bons sentiments, avec une petite touche de romance Disney, voyons comment se dévoile cette suite directe de la première partie diffusée l’an dernier.

Ansatsu Kyoushitsu (TV) 2nd Season (Assassination Classroom)

La suite d’un gros succès du Weekly Shônen Jump de ces dernières années. Tout comme le manga, je n’ai pas accroché mais ce n’est pas le cas de beaucoup, vu l’énorme succès de la série. Donc si vous avez vu et aimé la saison 1, foncez !

Durarara!!x2 Ketsu

La troisième partie de la seconde saison de Durarara!!, un LN pas comme les autres. Toujours écris avec talent et mêlant plein d’intrigues à la fois à travers un vaste panel de personnages, cette suite de suite de suite s’annonce épicée !

Durarara!! ×2 The Third Arc ketsu stream

Gate: Jieitai Kanochi nite, Kaku Tatakaeri – Enryuu-hen

La suite d’une grosse licence de LN/manga/trucs qui cartonne en ce moment. Adaptant cette fois une portion d’histoire de la saga, espérons que le studio A-1 Pictures lâche du lest niveau censure, car c’était un peu édulcoré lors de la saison 1.

Teekyuu saison 7

C’est Teekyuu, c’est toujours aussi court mais également toujours aussi drôle.

Publicités

13 réflexions sur “Saison Anime Hiver 2016 – la sélECKtion

  1. Deathmes

    Merci pour le défrichage, j’ai pas du tout suivi ce qui allait arrivé cette saison.
    Y a que Boku dake ga Inai Machi et Dimension W qui me botte par contre. Et Sushi police, pour le plot est bien con.

    Marrant de voir à quel point j’ai eu des retours totalement inverse sur Macross Delta (et pas seulement de vieux cons :p)

    1. J’allais dire la même chose à propos de Macross Delta, je n’ai eu que des retours négatifs pour le moment; du coup, je n’ai même pas osé y jeter un oeil.

      Quoi qu’il en soit, merci pour cette sélection.

  2. Un frenchie bosse sur Macross ? Mais qui est ce ? Sinon belle liste y en a vraiment pour tous les goûts. L’industrie tourne à plein régime. Sushi Police (rien que le titre) fait bien envie.

  3. Lili

    C’est une chouette mine d’info, cet article. Va falloir que je me le garde sous le coude.

    Dimension W, Hai to Gensou…, ou Active Raid, puis la suite de drrr et de Gate. Il y a aussi la saison 3 de K project (bah oui…) qui sortira vers octobre, je crois, si j’ai bien lu.

    Merci merci :)

  4. Mon avis sur ce que j’ai pu voir:

    Grimgar: oui c’est beau, mais c’est assez lent et on se demande bien où l’histoire veut nous emmener.

    Dimension W: c’est comme tu le dis: assez cliché, mais c’est bien animé et ça se suit.

    Ajin: la 3D ne m’a pas dérangé, j’ai trouvé ça bien foutu.

    Erased: mon coup de cœur, excellent à tous les niveaux.

  5. Ping : Impressions sur les séries de l’hiver 2015/2016 (4ème Partie - fin) - L’Antre de la Fangirl

  6. Ping : Pronostics sur les Animes du Printemps 2016 – Vaikarona

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s