Gare au manga, Le bazar du renard

Dead Dead Demon’s Dededede Destruction : Une figurine de Good Smile Company

Manga d’Inio Asano sur lequel j’étais revenu longuement à l’occasion de sa sortie française, Dead Dead Demon’s Dededede Destruction a été décliné en figurine par le fabricant Good Smile Company. La statuette sculptée par Isao Shirasagi et peinte par Iwabitsu était disponible à la pré-vente depuis le 30 mai 2017. Originellement prévue pour décembre de la même année, elle a connu deux reports avant d’être expédiée en avril dernier.

dead dead demon's dededede destruction figurine good smile company.jpg

En bon passionné des mangas d’Inio Asano, je me suis autorisé une petite folie et j’ai commandé cette belle pièce coûtant tout de même 19.800¥. Désormais entre mes mains, voici un article détaillant en quelques photos les moindres recoins de cette merveille.

Lire la suite « Dead Dead Demon’s Dededede Destruction : Une figurine de Good Smile Company »

Publicités
Gare au manga

La mise en abyme du manga chez Inio Asano

En ouvrant Dead Dead Demon’s Dededede Destruction, c’est un tout autre manga qui se présente sous nos yeux : Isobeyan. Après trois pages, on découvre qu’il s’agit en réalité d’un manga dans le manga. Autrement dit, Isobeyan est une œuvre fictive lue par l’héroïne de DDDD. Si cet exemple est frappant, notamment du fait qu’il introduise la série, la bibliographie d’Inio Asano ne manque pas de faire la part belle aux mangas et à leurs auteurs. Dans cet article, nous allons donc étudier différents cas de mises en abyme afin de mettre en évidence les liens qu’entretient l’artiste avec la bande dessinée et ce qu’il nous révèle du métier de mangaka.

inio-asano-analyse-du-manga-bonne-nuit-punpun-dddd

Lire la suite « La mise en abyme du manga chez Inio Asano »

Gare au manga

Dead Dead Demon’s Dededededestruction : un manga modededederne

C’est en 2014, dans les pages du magazine Big Comic Spirits de Shogakukan, que débute Dead Dead Demon’s Dededede Destruction (aussi appelée DDDD), la nouvelle série d’Inio Asano. Après avoir exploré de fond en comble les tranches de vie réalistes (et parfois surréalistes) avec Bonne nuit Punpun, l’auteur a ressenti un besoin de se renouveler, de proposer autre chose. C’est ainsi qu’est né son premier manga de science-fiction dans lequel on suit le quotidien de Kadode, Ôran et leur bande de copines dans un Japon se relevant d’une attaque extraterrestre.

dead-dead-demons-dededededestruction-inio-asano

Néanmoins DDDD ne peut en aucun cas constituer une remise à zéro dans la bibliographie du dessinateur. Du fait même de son opposition stylistique par rapport à Bonne nuit Punpun, on est en mesure d’affirmer qu’il s’agit d’une suite logique dans sa carrière. On dit d’Inio Asano qu’il est un témoin de son époque, qu’il dresse le portrait d’une frange de la jeunesse et qu’il la remet en cause à travers des récits qui touchent là où ça fait mal. Alors qu’en est-il de DDDD ? Posons la question autrement : en quoi est-il un manga de son temps ?

Lire la suite « Dead Dead Demon’s Dededededestruction : un manga modededederne »