« Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Quatrième volet

Halcyon Lunch, vol. 1

Halcyon1

***** Sur une couverture lointaine, très lointaine… *****

Halcyontome1-01

– Mais… AÏE ! Tu fais quoi, là ?

– Je montre qu’il s’agit d’une œuvre coup de poing !

– Hein ? A quoi tu vois ça ?

– Aux césars sans césarienne de la gamine, aux fruits de ses entrailles. Veni Vidi Vomi.

– J’entrave que dalle à ton délire, éclaire-moi !

– La couverture est blanche, pourquoi chercher davantage de lumière ? Tu comptes te mettre plus en avant ?

– Bah oui… euh non ! Mais là n’est pas le propos ! Déjà que tu sers à rien dans l’histoire… Bon, pourquoi tu m’as frappé ?

– Parce que tu manques de punch depuis le début du volume ! On dirait que je suis devant un cappuccino réchauffé et embourbé dans sa crème épaisse 70% chez Starbucks.

– Tandis que toi, tu es la « vivifianceté » incarnée, hein.

– Comme les ongles de ces monstres ?

– Oookay… à tous les coups, la gamine a mangé le script.

– Dis tout de suite que je suis dérangée du citron !

– Même un primeur verrait immédiatement que tu n’es pas de première fraîcheur. C’est pas tout ça mais je trouve que notre dialogue manque de consistance.

– Tu crois ? Après tout, qu’est-ce que j’en sais…

– Parce que t’es janséniste ?

– Gastro-entérologue. Enfin, pas encore mais je me dis qu’avec la gamine, je peux apprendre sans avoir à me retaper une première année. Et sinon, tes parents, ils faisaient quoi dans la vie ?

– Hein ? Euh, Médecins

– Ah parce que t’es croyant en plus ?

– Mais… enfin…

*Arrivée d’Hyos*

– J’ai faim.

– Et moi j’en ai ma claque !

– Je peux t’en refiler une autre ?

– J’en ai marre, là ! Qu’est-ce que cherche Samura dans ce foutoir ?

– Samura, par amour du goût !

– On va dire que j’ai rien entendu. Au fait, où est passé le titre du manga ?

*miorm miorm miorm*

– Elle m’a donné faim la gamine. Et si on allait fluncher ?

– Le monde est foutu.

Pendant ce temps, non loin de la tranche…

Halcyontome1-03

– Mais oui ! Allez, c’est parti ! Hyos ?

– J’ai faim.

– Bah tu tombes bien ! Tiens, voici un poulet fermier cuit et des corn-flakes. Avale ça, ma grande !

*miorm miorm miorm*

– Pendant ce temps, je vais chercher un calendos bien ferme. Je le déballe, je le pose et… Hyos, vomi-moi ta collation !

*intraduisible*

– Paaaarfait ! Je récupère la panure et son bouillon de poulet, je retire l’excédent aqueux dans un sopalin (si possible celui avec les motifs d’éléphants gambadant au milieu d’un parterre de fleurs roses). J’enduis allègrement sans sourciller le frometon avec cette panure. Je pose le tout dans un poêle et fais rissoler à feu doux. Voilà un camembert pas né pour rien !

– Tu sors.

– Qui me parle ?

– La quatrième de couverture.

– J’en fais partie, gros malin.

– T’as eu ton temps d’antenne, laisse de la place aux autres.

Halcyon tome 1 - 02

De l’autre côté de la première de couverture se trame un drame pouvant tourner à la déconfiture…

– Ouaaah, ça pète !

– Qui ça ?

– Non mais, je parlais de l’intro et de ses rimes riches…

– Qu’est-ce qu’on s’en fout. Tu t’es cru dans un manga de poésie avec Marot le maraudeur en train de coller des mandales à Bâsho cosplayé comme un bishô ?

Entre deux mets : Frit git

Hiroaki SAMURA, Casterman, 12.95 €

Halcyon Lunch vol. 2

Halcyon2

*** A 40 unités astronomiques de la Ceinture de Kuiper, une couverture cherche la foi. ***

Halcyontome201

– Halogène de ma vie, médaillon corsé de mon âme, moustache machetée et favori frivole de mon cerveau capillotracté. Que dois-je faire ?

– T’es conscient que tu t’adresses à une babiole ?

– Il faut bien se raccrocher à quelque chose. Je suis une bille à la pêche et sauver le monde ne rentre pas dans mes compétences.

– Limite il y a quoi de rire.

– Avec un risotto ?

– Et ça va te servir à quoi ?

– A donner une éducation alimentaire correcte à la gamine.

– C’est un ventre sur pattes. Donne-lui des punaises d’eau et un micro-onde, elle avalera le tout sans faire la différence.

– Sur le coup, non. Mais après régurgitation, ça diffère pas mal.

– Super… et ça va te servir à quoi ensuite ?

– Chais pas… ah si, dresser une nouvelle race de Pokémon ! Punaisonde : attaque microwaves. Ou alors l’installer dans une galerie d’art à SoHo ?

– Bon allez, couché !

– Ah non, moi c’est Ascii !

– Qui me parle ? *tourne la tête*(1) Ah merde, je l’avais oublié lui… T’as rien d’autre à foutre que venir taper l’incruste ?

– Bah non, j’ai fini ce que vous m’avez demandé de faire.

– C’était quoi déjà ?

– Tourner une vidéo fish eye P.O.V. de la gamine en train de vomir et la vendre 5000 € à Meloku.

(1) : Je suis navré mais oui, les pendentifs peuvent tourner la tête !

Pendant ce temps, à Bogota

Halcyontome203

Recette du « Quick Bang »

Ingrédients :

  • Un steak tartare
  • Un tournage porno
  • Un donut
  • Du lait écrémé

Envoyez votre steak dans un gang-bang reverse.

Après deux heures, récupérez-le finissez de le hacher.

Incorporez le lait à la crème déjà présente.

Enfournez tout dans le trou du donut. Ça ne rentre pas ? Forcez. Toujours pas ? Forcez à fond !

Le donut explose.

Vomissez

Récupérez les restes

Recommencez

gourmet solitaire drama

Halcyontome202– Bonjour, moi c’est Ping l’oeuf en plastique et voici Pong l’oeuf authentique.

– Salut ! Bon, on se permet de vous déranger parce qu’on trouve ce strip discriminatoire.

– Parfaitement ! On peut être un œuf 100% naturel et savoir faire des bonds de cabri, non ?

– Merci Ping. Vous insinuez que nous serions faibles et mous alors qu’on vit au grand air, loin des téléviseurs qui diffusent BFM en boucle.

– Chez nous, on regarde No Life !

– Ah oui, ça colle mieux à votre destin.

– Et puis, quitte à finir dans un bol, autant y faire un saut de l’ange chorégraphique en se remémorant les danses des Accablantes du 48 (non, pas de la Lozère).

 – Les boules…

Entre deux monts : Fluide chaleureux

Hiroaki SAMURA, Casterman, 12.95 €

Deathco vol. 3

Deathco3

Création assez dérangée de Deathko

Mon usage ne manque pas du tout d’impact

Je tranche propre et net, met le quidam KO.

J’aurai aimé que Miss Trick hurle une attaque

Qui donne beaucoup de puissance à l’acte

Comme tonton Minos ravalant ses Tic-Tac.

Quelque chose comme…

Que le satyre te martyrise !

Par les D’hélices des cieux !

Slash PropHellerhead !

Mais ce serait trop demander à une autiste dadaïste.

Entre deux morts : High Death

Atsushi KANEKO, Casterman, 8.45 €

D’s©

Un grand merci à Wladimir (Casterman – Sakka) !

Save

Publicités

Une réflexion sur “« Ô couverture, rabats ta jaquette et dévoile-moi tes dessous ! » – Quatrième volet

  1. Ping : Biblioth’Eck – Janvier ~ Juillet 2016 – eckdesu

On attend votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s